illustration de Talla Traoré-Py


Forum des Anciens

 

Chers Anciens,

Nous serions tellement heureux et fiers de savoir que vous êtes devenus riches et célèbres* (grâce à Paul Lapie)

Pour cela, envoyez un petit mail au Webmaster du site

(avec votre année de Bac ou BTS et la permission de communiquer ou non votre adresse électronique)

et nous nous empresserons de le publier...

Cliquer sur le nom pour lire le message/ / Cliquer sur pour revenir en haut de page

 * comme la grande Isabelle Adjani  dont nous attendons le message

 

Derniers messages arrivés

Classement par ordre alphabétique

 

une photo de classe de Jean-Pierre Darroussin, ancien de Lapie

 

Un ancien élève à l'honneur:

Laurent Kronental

photographe -  Lauréat de la Bourse du Talent 2015

Benoît Cheyrou

Champion de France de football 2009- 2010 avec l'Olympique de Marseille

vainqueur de la Coupe de la Ligue 2010/2011/2012

  Découvrez le témoignage sympathique et émouvant d'André Devallière, le plus ancien élève du lycée (1939) à nous avoir écrit et relisez celui de Jean-Louis Malherbe, autre Grand Ancien

  

On enterre bien les Dinky Toys

Bruno Léandri, un ancien de Paul Lapie (et de Fluide Glacial) raconte ses souvenirs du lycée autour de Mai 68

Quatre anciens profs (croqués par Michel Rivière 1964) à reconnaitre

 

Il plaisait beaucoup aux élèves par sa décontraction et sa pédagogie très novatrice, moins à l'administration, surtout après avoir égaré ses copies de bac!

 

Il était surnommé "Nounours", et savait déclencher dans son cours des rires "soupapes", il reprenait aussitôt tout son sérieux et nous aussi!....car nous avions compris que c'était la condition pour qu'une nouvelle "blague" du prof se produise.

 

 

Il émaillait son cours demoments d'intense émotion : allait-il succomber en direct aux douleurs atroces qui semblaient le tenailler ? Il crispait sa main sous son veston à l'endroit du cœur...Un silence de mort dans la classe...Tout le monde retenait son souffle...

Était-ce un subterfuge pour capter l'attention d'un auditoire quelque peu dissipé?

 

Il avait un chic très anglais et ne se départissait jamais, hiver comme été, de son parapluie…

Réponses

Vivez la grande aventure de trois anciens élèves du lycée dans leur

  Tour du Monde en Vélo

Derniers messages arrivés:

David Jean-François 1959

Gille John F.  1959

Cartier Jacques 1943

Hilaire Alain 1959

Vallée Louis + photo de classe 1951

 

Vedel Jacques 1953

Dubeillon Jean-François 1954

Ducommun Jean-Claude 1958

Genty Gérard 1957-1963

Chrestia Renée 1959+photo

Fournet Jean  1959

Caupeil  Jean  1958+photo de classe 1953(?) 

Simonnet Jack de 1948 à 1953

Pelletier Philippe de 1953 à ?

Duclos Jean-Pascal 1963

Charpentier Marc 1968

Leandri Bruno 1969

Guérin Jean-Louis 1963

Moreno Michel de 1954 à 1961

Rousseau Bernard 1960

Boghossian Patrick 1969

Dufour Daniel 1962

Desforges Daniel 1962

Rivière Michel 1964


Tixier Yves Michel 1964


Monet Jean-Dominique 1967

Planchard Christian 1968 +photo de classe 1966

Cagnac Jacques 1968

Gliksberg Maxime 1964-1966

Picard Didier 1967

Vende Dominique 1962-1965

 

Godard Claude 1974

Retout Sylvain 1972

Mawas Gilles 1973

Amar Nelly 1974

Douffiagues Françoise

Pataillot Marc

Dardel Michelle 1970

Carissimo Jean-Paul 1973

Lefèvre Philippe 1970

Poulain Jean-Jacques 1970

Gallinari Richard 1971

Girault Brigitte 1973

Blatier Patricia  1974

Pugni-Isoul Brigitte 1975

Isoul Richard 1975

Mailhe Patrice 1971

Tourdjman Laurent 1977

Bénézé Eeckelaert Florence 1977

Zamora Antoine 1979

 

Poisson Yves 1984

Dusser Frank 1980

Mechin Thierry  1980

Buffetaud Valérie 1980

 

Bessy Sylvestre 1982

Bruel Cédric  1993

Poupart Nicolas  1993

Rallet François-Xavier 1998

Rochas Gaëlle 1991

Amichaud Isabelle 1993

Juillan Sébastien 1993 et 1994

 

Pham Anh Minh 1994

 

Dupont Agnès 1995

 

Pronier Coralie 1999

Mougin Pierre-Yves 2001

Classement par ordre alphabétique

 

 

 

 

Acchiardo Axelle

Alami Drissi Aouatif

Albin Nicolas

Allouis Sébastien

Amar Emmanuel

Amar Nelly

Amichaud Isabelle

Amir Fatiha

Averseng Antoine

Avril Nathalie-Cécile

 

   

 

 

Badetz Christian

Badji Lyes

Balland Marie-Charlotte

Balland Marie-Laure

Balland Patricia

Bardin Patricia

Bardin Sébastien

Baron Mathieu

Barthélémy Edith

Bassery Josserand

Belbahar Amine

Bendahan Nicolas

Bénézé Eeckelaert Florence

Benzoni Alain

Bernard Romain

Bernardo Christophe

Bescos Jean

Bessy Sylvestre

Bisson Pascal

Blanc René

Blanluet/Milleville Isabelle

Blatier Patricia 

Blum Sébastien

Boghossian Patrick

Boissier Anaïs

Bonté André

Boragno Sylvie

Bouché Benoît

Bouché Damien

Bouf Francis

Bruel Cédric

Brunet Julien

Brunn Carine

Buffaz JP

Buffetaud Valérie

Busquet Stéphane

Buzier Nicolas

 

   

Cagnac Jacques

Camus Jean-Michel

Capel Olivier

Carissimo Jean-Paul

Carll Séverine

Carrer Christelle

Cartier Jacques

Caupeil  Jean

Cerise François

Chaboussant Liza

Chandon Denis 

Charpentier Marc

Chatel Jean-Luc

Chrestia Renée

Ciuciu Jean-Claude

Clément Françis

Clerc Stéphanie

Clerdouet Tibor

Cohen (Norris) Anna

Cornier (Singer) Sandrine

Corbin Sylvie

Coudeyrat Valérie

Courbin Nicolas

Cessac Bruno

 

 

 

 

         

 

Dana Philippe

Dardel Michelle

Dauzie Alain

Dauzié Emilie

David Jean-François

Descours Céline

Desforges Daniel

Devallière André

Doublet Anne Claire

Douffiagues Françoise

Doveil Pascale

Dubeillon Jean-François

 

Dubos Claire

Duclos Jean-Pascal

Ducommun Jean-Claude

Dufour Daniel

Dupont Agnès

Durrey Florent

Dusoulier Clotilde

Dusser Frank

 

El Barr Mounira

Elbase Ilan

Espenel Cyrille

Espigat Jean

 

Fablet Carole

Fanelli Marc

Feff  Catherine

Fournet Jean

Fournier Audrey

Françon / Vitalis Laetitia

Friard Sylvie

Furstenberger Nicolas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gallinari Richard

Garcia Gilles

Garcia-Fernandez Thibault

Gascard Françoise

Gautherot Laurent

Genty Gérard

Gernez Guillaume

Gille John F.

Girault Brigitte

Given Jessica

Gliksberg Maxime

Godard Claude

Grela Philippe

Grenier Philippe

Guérin Jean-Louis

Guillemin Christian

Guillotel Laurence

Gutlé Stéphane

 

 

Haistre Danièle

Hamm Odette

Havard Duclos Hayot Yannick

Henry Olivier

Herve Mathieu

Hervy Emanuelle

Heurdier Virginie

Heurtaux Eric

Hilaire Alain

Houel Laurent

 

Isoul Richard

Izquierdo Michel

Jallain Pascale

Jauvion Frédérick

Jensen Sonia

Joubert Béatrice

Jovenin Jacqueline

Juillan Sébastien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Katz Philippe

Kissos Imry

Kobrossi Patrick

Kouyoumdjian Marc

Kubiak Jérôme

 

Leandri Bruno

Leblanc Nuria

Lefèvre Philippe

Legrand Marie-Laure

Lerolle Augustin

Letailleur Nicolas

Leveque Isabelle

Loisy François

 

Macris Alexandre

Maherault Benoit

Malherbe Jean-Louis

Mailhe Patrice

Mancel Corinne

Marcadier Aurélia et Eléonore

Marcq Peggy

Marquenet Matthieu

Marques Laurent

Marre Marie-France

Marshall (Martin) Madeleine

Martin Catherine

Martin Pascale

Massié Hervé

Mawas Gilles

Mazalaigue Lucie

Mechin Thierry

Mesnard Antoine

Michel Sébastien

Milin Mathias

Monet Jean-Dominique

Morel Lara

Moreno Michel

Moritz Jessica

Mougin Pierre-Yves

Musset Eloïse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nahon Cécile

Nguyen Phuc Loan

Niveau Jean-Baptiste

Niveau Laure

Ollion Francine

 

Padrao Didier

Paule Joël

Pasquet Catherine

Pastor Jean-Paul

Pataillot Marc

Pellegrin Marc

Pelletier Philippe

Pereira Lucie

Peyrat Olivier

Pham Anh Minh

Pialet Sophie

Picard Didier

Planchard Christian

Poisson Yves

Poulain Jean-Jacques

Poupart Nicolas

Prévot  Fabienne

Profit Valérie

Pronier Coralie

Pugni Brigitte

Pujol Sylvain

 

Quilichini Micheline

Quincey Michel et Brigitte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rallet François-Xavier

Renucci Stéphane

Renaudon/Grillot Danièle

Renier Aurélie

Retout Sylvain

Revel Agnès

Rivière Michel

Rochas Gaëlle

Rouane Catherine

Rousseau Bernard

Roussel-Jacob Catherine

Ruyffelaere Patricia-Joan

 

Sarian Jean-François

Schyn François

Simonnet Jack

Sitbon Jean-François

Sohm Emmanuelle

Southamavong Eric

 

Tasserie Anne

Tixier Yves Michel

Toublanc Jean-Yves

Tourdjman Laurent

Tribet Julien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valence Denis

Vallée Louis

Van den Berg Didier

Varona-Oury Christine

Vedel Jacques

Vende Dominique

Verger Nathalie et Marie-Anne

Vignal Marc

Volpe Laurent

Vouktchevitch Céline

Vukadinovic Vladimir

 

  X

 

Zamora Antoine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yves Poisson - Bac A 1984

Sorti de Terminale A en 1984.

Mes souvenirs ? M. Ruols en Français, et M. Rohman en philo.

Pas le même souvenir, le 1er m'a encore plus donné envie de lire, moins le 2ème. Peut-être parce qu'il passait la moitié du temps à nous parlons du livre qu'il avait écrit :-)


poisson.yvan@gmail.com


Claude Godard   à Paul Lapie de 1971 à 1974

Ah, là, là, sacré Paul, va !

Ca, on peut dire que je me suis bien marré dans ce bahut !

Des profs, tous bienveillants, heureusement pour moi. J'ai tout de même fini par avoir mon bac avec un brillant 10/20, au bout du bout, après, il n'y avait plus d'épreuves à passer ...mi-juillet. Centre d'examen à Nanterre (Joliot-Curie)

Rohman et sa revue "Eléments" : je ne suis pas sûr que l'on parlait la même langue, mais, au moins, on parlait ...

Bataille, en seconde. On avait été la voir à l'hosto (appendicite) avec Isabelle A. Cela faisait un peu fayots mais on l'aimait bien (la prof).

M. Pillière en allemand 3ème langue. J'avais opté pour la section A5. Il se demandait ce que je pouvais bien faire dans ses cours, moi aussi, je me posais la même question... Mais sympa et drôle

Carnavaggio, le prof d'anglais : à l'oral, j'avais tendance à me faire oublier ...

Une prof de maths qui m'avait renvoyé par qu'un chien était entré dans son cours et que je lui avait demandé si c'est elle ou le clébard qui devait sortir : je sais c'est pas très malin, mais bon ... Cela m'a valu d'être convoqué chez la proviseure accompagné par plusieurs de mes condisciples dans son bureau.

La dernière année, j'étais plus hors du lycée que dedans, il faut dire que j'étais pas mal engagé sur le plan politique ... et que des grèves, il y en avait au moins une par an si ce n'est plus. Et elles duraient, elles duraient ... et il faisait beau dehors.

Les copains : Thierry D., Jean-Marc T. et mes potes des JC et du PCF.

Et les filles, ah, les filles (ça aussi, ça m'a perdu ) : Florence G., la très belle et mystérieuse Florence, belle et intelligente, et tout, et tout, Isabelle A., bien sûr et Dominique B. et Merlayne, et puis ma copine de l'époque, France, qui était au lycée de Colombes. Les deux soeurs S., Catherine et Evelyne : 

Ces trois années de lycée : un vrai bonheur !

Depuis, beaucoup d'années en poste à l'étranger, un, des mariages, un, des enfants ... et jusqu'à ce jour : au service de notre pays et de la RP de Chine ... où je me rends régulièrement.

Merci pour ce blog pour des souvenirs qui restent si présents.

claude7536@outlook.fr

 

Jean-François  David - Bac 59
Paul Lapie de la 6ème à la Terminale M

 



J'ai aimé et suivi  je crois (poids de l'inconscient ?) la devise de Courbevoie au fronton: " Curva via, mens recta" (mais j'ai toujours préféré l'inverse, "esprit droit, mais la voie doit être serpentine..."
Beaucoup de souvenirs de scolarité, où j'étais pas mauvais, mais volontairement et poétiquement un peu "à coté"
Au hasard:
Bremberg, grand copain de 5ème, il avait fondé le club des Arvernes et fondait des médailles en plomb du groupe dans sa cuisine, que j'ai retrouvé en 68, toujours chef de groupe subversif dans la cour de la Sorbonne... Il est sur la photo de 5ème jointe, avec quelques autres, Sassoon, qui a inventé en France le concept d'urbanisation informatique, et d'autres qui se reconnaitront...
Gimet, mon copain avec qui on a vraiment appris le rock,  et complice de 1ère et après...

 


Béreau, footballeur, et qui l'est devenu,  ici en photo de vainqueur dans le match prof-élève au cynodrome, terrassant Dethomas (prof)
Bauwens, ma belle amie de terminale (La terminale, enfin être avec des filles...mais elle était en Sciences Ex  ;-) ).

 


Tous mes copains de terminale , ceux qui jouaient du jazz mieux que moi (Gebwiller?), Suckerman que j'ai bien revu après,  Melun qui a fait un beau parcours, Rivoal (en concurrence sur Brassens...), ... etc, photo de classe marginale jointe, au cours d'Albessard
Et bien d'autres, dont certain(e)s sont sur la liste, croisés et quelquefois plus  :-)

Bonne idée de site, continuez!
Pourquoi pas un groupe sur un réseau social, de type
LinkedIn?

-- Jean-François DAVID
tel:  0662010589
   skype: davidjf41
Stratégiste

web site   web2blog  
LinkedIn
  Viadeo Twitter Facebook

 

 Je suis Sylvain Retout  et j'ai été élève a paul Lapie et Alfred de Vigny de 1968 à 1972, je pense avoir connu une belle éffervescence de ces établissements dans une époque à l'ambiance révolutionnaire. A franc-parler je n'étais pas un bon élève et mes résultats scolaires n'ont pas défrayé la chronique, mis a part dans le bureau de Mr Bruchet (surveillant général) et l'actualité musicale et culturelle du bahut. J'ai été exclu de la cantine pour "jets de petits pois" et me suis fait remarquer plutôt par mes qualités de guitariste que par l'excellence de mes devoirs. Mes compagnons et compagnes de classe étaient
Marc Roux (le dragueur) , Pascal Burgaud (le belâtre), Sylvie Levasseur (la belle) , Lionel Dobat (le poète)  , Catherine Pellier-Cuit (productrice cinéma), Virginie Dekouchkovsky (impots) , Frédérique Roy (la rousse), Marie-Christine Minet (la star), Patrick Robin (business angel), Jean-luc Lognoné (bijoutier), Isabelle Thévard (commerçante) , Evelyne Azzam (bourgeoise), Philippe Janin (dessinateur), Jocelyne Terrien (?) Joelle Gautier, Pierre Aknine (comédien) , et puis Chapillon, Pierrard, dont je ne me rappelle plus les prénoms et enfin Isabelle Adjani (eh oui !!) avec qui j'ai eu l'honneur de jouer une scènette de Molière dans la classe de madame Bataille (notre professeur de français)
 Je puis témoigner de son extrême intelligence précoce et de sa vivacité d'esprit qui la mettait à l'abri des sarcasmes de nos jeux puerils d'adolescents boutonneux. Ses yeux étaient déjà extraordinaires et la puissance de son regard et de sa détermination nous faisait clairement comprendre que le respect était de mise.
Cependant, il y a eu d'autres personnages que j'ai côtoyés, moins médiatiques certes, mais qui sont sortis des promotions de  ces années là... exemple;  Les frères Bertram, Dominique , que j'ai bien connu qui est devenu un des meilleurs bassiste français à la renommée mondiale et il n'y a pas une seule grande pointure de la chanson française qui n'utilise ses services. Son frère Gérard Bertram était au début des années 70's le leader du Groupe "moving gelatine plate" qui ont produits deux albums de "progressive music" mythiques  qui sont vendu et très recherchés encore actuellement au Japon et aux USA il est devenu journaliste par la suite  . Pierre Aknine, comédien, scénariste et producteur que l'on voit très souvent à la télévision. Patrick Robin qui voulait faire fortune a réussis son rêve il a fondé une maison d'édition et a réinvestit ses bénéfices au début de l'aventure du net, il a crée "Imaginet", un des premier fournisseur d'accès et s'est fait racheté quelques années plus tard par une multinationale qui l'a grassement payé, il gère sa fortune maintenant en étant business angel. Remi François avec qui j'ai longtemps fait de la musique est devenu contrebassiste a l'opéra de Paris.
 Je veux rendre hommage aussi à certains lycéens paul-lapiens qui n'ont pas réussi ou qui ont eu un destin tragique ;  Azedine Sherif avait à la batterie l'étoffe d'un Tony Williams français (pour ceux qui s'intéressent au Jazz) , l'alcool et la drogue ont eu raison de son talent et enfin mon ami Ali Hammami qui s'est donné la mort à la gare St Lazare en 1978... je ne t'oublie pas cher Ali.      

Sylvain Retout

Gilles Mawas - Bac C 1973

Bonjour,
Je viens de tomber sur votre site.
Je suis rentré en sixième en 1966 pour en ressortir en 1973 avec un Bac C.
Un vrai plaisir de retrouver ces quelques photos et noms de professeurs.
Bien cordialement,

gilles.mawas@bnpparibas.com

 

 Bonjour et Bravo pour ce forum!

Je m'apelle Nelly Amar et j'ai passé mon Bac C en 1974.

Je suis comédienne, metteur en scene et directrice de compagnie en Israel où j'habite depuis 34 ans.
J'ai une fille de mon coté et je suis mariée avec 3 nouveaux enfants recus en cadeau.
Mon mari, je l'ai rencontré a l'école de Théâtre, mais ce n'est que 26 ans apres que nous avons commencé une relation amoureuse.
Je vis a Tel-Aviv encore pour un an ou deux car nous avons de nouveaux projets en tête.
Je ne me rapelle plus vraiment de noms......Lamarche était ma meilleure amie de l'epoque, nous allions a Neuilly chez une amie c'est là que j'ai découvert mes premières bieres, premiers baisers, Véronique Samson et......
Je dansais beaucoup deja a l'époque et je commencais le théâtre et cela me prenait beaucoup de temps. C'est une passion envahissante celle de la scène.
Je me rapelle des cafés chez Janik??? De la prof d'anglais enfermée dans le placard!
Du prof d'histoire geo qui me donnait comme compliments que j'avais de beaux yeux comme ceux des vaches!!! et des copains , je vois les têtes j'ai oublié les noms.
Une autre meilleure amie a eu sa crise d'appendicite en plein cours de sciences et s'est mariée a la fin de la terminale!!!!! et j'ai pleuré en lisant le poème....
partie tres vite happée par le théatre et aujourdhui je me languis.
si quelqu'un était en C à la même époque....
Merci et Bonne Vie à tous et à toutes
Santé et Bonheur
Nelly Amar Morel.....

teatronpersona@gmail.com

Jean-Pascal Duclos - Bac Math Elem 1963

J'ai fait l'essentiel de ma scolarité à Paul Lapie, de la classe de 5eme à la classe de terminale, au temps où elle s'appelait encore Math Elem. J'ai quitté le lycée en juin 1963, il y a bientôt 50 ans, comme le temps passe. Je garde des souvenirs forts de l'équipe d'encadrement, MM Chrétien et Bellonni, et de professeurs géniaux, MM Thoureau (Sc Nat), Langlois (Physique) et Albessard (Mathématiques), qui m'a tant donné le goût pour cette matière que je suis devenu à mon tout professeur agrégé de mathématiques (en retraite depuis peu). La vie s'étant montré un peu violente par la suite, je n'ai pas gardé de contact, et j'ai oublié les noms de mes camarades de classe. Cela m'intéresserait de retrouver certains noms et la liste des classes, mais je pense que des archives aussi lointaines ont disparu avec mes souvenirs.

Je garde un excellent souvenir de ces années de lycée, qui semble-t-il laisse une marque originale chez ceux qui l'ont fréquenté.

jpduclos@club-internet.fr

 

 Marc Charpentier bac D 1968

Je me souviens de certains profs à qui je voudrais rendre hommage :

Je  me souviens aussi :

Et hélas je me souviens:

Que 8 ans dans ce bahut, c’était trop (j’ai redoublé la 1ère), que l’on entrait dans un monde asexué, rien que des mecs (c’est hélas devenu mixte l’année après ma sortie). J’ai même eu 2 heures de colle parce que le surgé m’a surpris à 7h45 en train de discuter avec une minette devant l’école maternelle ! Quand  je pense que le lycée d’à côté, celui des nanas, a même monté le Misanthrope et Tartuffe entre elles. C’est à hurler ! Bref une bonne prépa pour le séminaire.

Qu’il y avait aussi des emplois du temps merdiques : cours tous les jours de 8h00 à 17h00 (sauf le mercredi après-midi) et certains jours jusqu’à 18h00, avec des heures de perm au milieu de la journée, j’ai même eu cours de français le samedi à 14h00, les latinistes que je n’étais plus, ayant latin à 16h00. Et l’on nous disait qu’il fallait que l’on travaille autant d’heures chez nous qu’au bahut. La bonne blague ! Je n’ose parler d’une salle en sous-sol qui aurait fait une bonne boîte de nuit mais pour une quantité restreinte de clients.

De Ruols prof de français qui le lundi matin en 2ème 5, n’avait pas plus envie de bosser que nous et qui se payait ses têtes de turc préférées. Cela en était gênant, lassant et même indécent.

Que le pire souvenir reste un surgé (Jaunais ?) qui n’a duré heureusement qu’une année.

Il y avait « Ignace », le troquet pas trop loin. Un lycée hors de la ville comme ceux qui sont construits actuellement est une aberration ! Là, J’y ai appris à jouer au tarot et à d’autres jeux de cartes pour le prix d’un café qui pouvait durer toute une après-midi, merci mai 68.

Enfin je me souviens surtout de bons et de très bons copains et amis.

En vrac Collet un type brillant et bosseur, Michel Bret, Patrice Hein, Eric Veslot, Joël Guillot, Jacques Cagnac, Chabry supporter de l’équipe de Cherbourg, Tournant, Marlin fils, Didier Bosset qui est pharmacien maintenant, qui connaissait même le nom du gardien de but de Besançon et avec qui nous sommes allés jusqu’au cercle polaire avec sa 2CV en 70, Eric Charpentier, Gilles Fournier, Letu L-E-T-U interprète inoubliable de Hard Day’s Night, des demi-pensionnaires et germanistes 1ère langue avec qui j’ai passé cette longue scolarité mais aussi partagé de très bons moments de rigolade et de franche camaraderie. J’ai croisé aussi un certain Patrice (?) Morvan, il ne sait pas combien je lui dois, l’année suivante il n’était plus là pour je puisse le lui dire.

Une pensée aussi aux fruits défendus du lycée d’à côté, en particulier à  Jacqueline Ch que je trouvais belle comme un soleil et à qui je n’ai jamais pu ni osé lui dire.

Une pensée aux oubliés du bahut, les cuisiniers, qui, malgré tout, nous ont nourris le midi, et ce d’une façon tout à fait honorable et correcte.

Et aussi, merci aux pies qui nichaient autour du lycée et que j’observais à travers les vitres quand le cours était vraiment trop rasoir.

Et puis pour terminer, merci et surtout un grand bravo à celui qui a conçu ce site.

Marc CHARPENTIER

myck.charpentier@free.fr

 

John F. Gille - de 1957 à 1959

Elève en 1957-59, en seconde puis première. Très bon souvenir de M. Jean-Marie Parrot, qui m'a donné le goût des maths. Souvenir aussi de Mme Lajoinie, professeur de français en seconde, dont le charisme m'a impressionné politiquement dans mes jeunes années. Ai passé environ 7 ans aux Etats-Unis (Houston, Texas puis Albuquerque, Nouveau-Mexique). Docteur ès sciences (fac de marseille, 1973), j'ai consacré ma vie aux ovnis.
Question camarades de classe, je n'ai de souvenir nominal que de Gérard Kerkyacharian, devenu lui aussi mathématicien, et que j'ai retrouvé dans les années 70 dans un congrès à Bruxelles.

Bon souvenir global, bon brassage social.

johnfgille@gmail.com


Françoise Douffiagues et Marc Pataillot - Bac A4 - 1970

Zouzou (Françoise Douffiagues 3eme en bas à partir de la gauche) a retrouvé Marc Pataillot (en haut au milieu) 40 ans plus tard et ils vivent heureux!!

fdouffiagues@yahoo.fr

 

Bruno Léandri  Bac 1969

Ancien élève des années 60 (contemporain de Darroussin qu'on appelait Dada) et vieux dinosaure du mensuel Fluide Glacial, je vous signale que j'ai écrit un gros bouquin sur mes copains de l'époque (tous élèves à PL) dans lequel plusieurs chapitres y racontent Paul Lapie de cette période et divers profs pas banals (Blanchard, Gilson...) et comment s'y est déroulé mai 68.
Il est sorti en librairie la semaine dernière.
Il s'appelle "On enterre bien les Dinky toys" et c'est chez François Bourin éditeur.
Un petit écho me ferait bien plaisir.
Amicalement

leandrib@orange.fr

Michelle Dardel - Bac 1970

Bonjour,

J'aimerais retrouver mon professeur de philosophie, année 1969/1970 au lycée Paul Lapie à Courbevoie: Monsieur Rohman...
Une des plus belles années de ma vie grâce à lui !!!

Merci
--
Michelle Dardel

michelle.dardel@gmail.com

Jacques Cartier - 1943

Je suis un ancien de ce collège avec seulement un an de présence. C’était en 1943, l’année du bombardement de Courbevoie (15 septembre )

J’ai connu la peur en entendant les bombes explosées. Heureusement , le collège a reçu un projectile qui n’a pas explosé. Mais autour c’était la désolation .

Presque toutes les vitres ont volé en éclats et le collège a fermé . Les collégiens ont été dirigés vers des établissements des communes voisines (Asnières,

Puteaux, Neuilly, etc…)

J’ai écrit tout cela dans une biographie familiale.

Je suis né à Courbevoie et y habite toujours.

Bien à vous

jaccartier@free.fr

Alain Hilaire - Bac Math Elem - 1959

Bonjour,

J'ai été très étonné de voir ma tête sur une photo de la classe Math Elem 1959. Que de souvenirs très lointains cela ravive!

Je suis entré à Paul Lapie en 1952 en 6eme. Je me souviens de cette classe, Mme Chrétien en Géographie et Bien sûr Mr Belloni en tant que prof de maths (si ma mémoire est bonne) et de surveillant général.

En 4eme et 3eme, j'ai eu en anglais Mr Borel qui eut le Goncourt en 1965 et qui nous enchantait en fin de trimestre avec ses lectures de pièces de Labiche!

En 3ème, je crois j'ai eu Mr Marin en maths puis cela a été la période terminale avec Mrs Langlois en physique (je me souviens d'une mémorable explosion lors d'une expérience de chimie), Hamelin en histoire géo, Parrot en maths ( mauvais souvenir, car le chahut dans sa classe de 1ère m'a fait manquer cette année là) et bien sûr Albessard en terminale (excellent professeur).

Je ne voudrais pas finir ces souvenirs sans nommer Mr Chrétien, excellent proviseur qui savait accéder a des demandes d'élèves (je me souviens qu'il nous accorda une salle de classe pour réviser le bac en groupe à la place des études surveillées communes entre midi et deux heures).

Je ne me souviens pas de beaucoup de mes condisciples. Je me souviens d'un Parent en 2nde et 1ère et de la fille de Mr Albessard en terminale.

Après Paul Lapie, j'ai fait la prépa à Saint Louis, et comme Mr Chrétien me l'avais prédit, j'ai choisi parmi les écoles où j'avais intégré Physique Chimie de Paris (ESPCI).

Ma carrière professionnelle s'est ensuite déroulé à Saclay (pour 5 ans) et à Genève au CERN (Laboratoire Européen de Physique des Particules) pour le reste de ma carrière.

Je dore maintenant mes vieux os dans le sud de la France.

Mon adresse électronique peut être: alain.hilaire@espci.org

Meilleures amitiés à tous.

Alainalain.hilaire962@orange.fr

 

 

Cédric Bruel - Bac D 1993
ced.bruel@gmail.com



Nicolas Poupart - Bac D 1993
nico_ledingue@yahoo.fr

 

  Frank  Dusser- Bac C 1980

Riche Et célèbre ? Non, tant mieux, il y a autre chose à faire.

Le lycée Paul Lapie n’avait en 1980 que des Terminales A, C et D, les sections B et E, par exemple, étaient au Lycée Technique Vauban, à800 m de là ; donc, on se connaissait tous de vue au moins, c’était un petit lycée.

Il y avait déjà un élitisme surprenant ; en TC, nous n’étions que 22 sur la classe d’âge d’une ville de 60 000 habitants ; quel écrémage ! Le collège Alfred de Vigny prodiguait un enseignement d’un niveau plus fort que le tout récent Collège Pompidou.

Les profs qui m’ont le plus marqué : De THOMAS en Histoire et Mlle BOURGEOIS en Allemand, la vieille école d’avant 68.

En Français : Mr RUOLZ, tout près de la retraite mais original dans son style, il avair reconstruit sa maison en Province après un « coup de foudre » ; Mme SUDAKA une intellectuelle qui avait un peu mal à se faire respecter ; Mlle BATAILLE qui avait créé une activité Théâtre, aidée du professeur d’Arts Plastiques, et qui je crois avait donné le goût à I. Adjani.

Et en gymnastique, MM MOINARD et TORZO, je pratiquais l’athlétisme avec des passionnés Maurel et Marembert, le football ou le hand en UNSS le mercredi.

On se faisait facilement des amis, l’individualisme n’était pas encore dominant. Le travail était une réelle valeur, les polars ne se faisaient pas railler.

En Terminale,Une liberté certaine d’apprentissage des sens propre aux années 70, le Sida ne s’est fait connaître que peu après.

Cordialement.

Franck DUSSER

franck.dusser@orange.fr

 

 

 François-Xavier Rallet  - Bac 1998

Bonjour à tous,
La dernière fois que j’ai monté les marches du Lycée Paul Lapie, c’était pour y célébrer l’obtention du Bac.
Il y avait du monde dans la cour ce jour-là. Des élèves, des professeurs, et beaucoup de souvenirs…
Depuis ce mois de juillet 1998, j’ai suivi des études d’histoire à Nanterre Paris X puis ai intégré une école de journalisme (en 2004) pour enfin poser mes valises à Eurosport, à Issy-les-Moulineaux.

Je suis resté en contact avec certains énergumènes de l’époque : Ivan Apostolski, Guillaume Hirigoyen, Julien Tribet, Stanislas Brusson, Arash Derambarsh (qui ne connaît pas Arash ???) pour ne citer qu’eux. Je salue tous les élèves et les enseignants qui me reconnaîtront et j’ai une pensée particulière pour ma professeur de français, Mme Bataille. Nos rapports ont parfois été compliqués. Mais finalement, quand on se penche sur mon cursus, c’est elle qui a gagné ! ;-)
Encore merci pour la passion que vous nous avez communiquée durant ces nombreuses et inoubliables années. FXMon adresse mail :
fxrallet@yahoo.fr

 

  ...un moment d'oisiveté sur internet, et je retrouve le Lycée de mon enfance !!.. un grand merci aux responsables de ce site !!..pour faire vite :

je suis Michel Moreno, j'ai fait toutes mes études secondaires à Paul Lapie, 1954 à 1961 ( 6B,5B,4B,3B,2C,1C, et ME1), ravi de voir au travers de multiples commentaires d'anciens élèves de cette époque que nous nous souvenons tous de nos grands formateurs : les Albessard, Hamelin (et sa bicyclette !!!),Langlois,Morhange, Robert,.. mon prof. de latin (malheureusement, pas moyen de me souvenir de son nom!), et bien sur aussi les "Sibemol",et Piquet, .. sans oublier ces grands hommes dignes et dévoués ,Chretien et par dessus tout, Belloni, ..à tous un grand merci pour la formation qu'ils m'ont donnée,..

mon parcours,..plutot mouvementé,... classes de prepa à Paris, Ingenierie à Lyon, quelques temps à Alcatel , Nord Aviation, ..puis départ pour l'Amerique du Sud ( au Chili,où je réside toujours, 44 ans plus tard !) , j'y suis arrivé,envoyé par les Affaires Etrangères pour y monter une école d'ingenierie au bord du grand désert d'Atacama (presque une dizaine d'années), retour en France, une année (I.A.E.) et au Danemark (D.T.H.),.. et puis, retour au Chili, en charge d'une boite de structures métalliques, puis directeur d'une grosse usine de farine de poissons ,... et puis ,comme j'aime le changement , j'ai developpé une boite d'importations de materiel lourd pour le secteur forestier,.. je suis aujourd´hui, en 1/2 retraite,.. 1/2 ,car ici, comme aux Etats-Unis, il ne faut pas compter sur papa-etat pour sa retraite ou sa santé,.. Heureusement marié, 2 filles et 5 petits enfants,....lors de mes sejours en France (environs tous les 2 ans), j'ai retrouvé et fréquente quelques copains, mais trés peu de cette époque,..comme j'aimerai retrouver Daniel Campagne, Gilbert Vidal, Jacques Ronzières, Yves Guiton, Fiaud, Michèle Romersa, .Francine, Marie-Hèléne, .et d'autres que je retrouve sur la photo de ME1 de 1961,... alors si l'un d'eux ou d'elles voit ce message, soyez sympas , et envoyez un petit mot,..

mon email (vous pouvez le publier) mmoreno@mgltda.cl Hasta Luego !!!..

 

 Bernard Rousseau - 6ème - 1ère  de 1954 à 1960

Bonjour,

 
  En recherchant des infos sur Paul Lapie, j'ai constaté que les rénovations ont complètement transformé l'établissement que j'ai fréquenté de la 6ème à la 1ère de  1954 à 1960 et que le site d'échange de souvenirs est très vivant et très bien tenu. Je n'y ai pas retrouvé de noms de camarades de l'époque, mais, par contre, les noms des enseignants me sont encore familiers et je confirme leur valeur et le rôle important joué dans ma scolarité.
  Après Paul Lapie, j'ai fait une Prépa à Henri IV, j'ai intégré l'Institut National Agronomique puis l'ENGREF et j'ai pris ma retraite depuis peu.
  Si mon nom: Bernard Rousseau, évoque quelque chose à quelqu'un, je serai content d'un contact éventuel.
  Je suis d'accord pour diffuser mon e-mail.
 
  Et longue vie au site et à ceux qui l'animent.

ginette.rousseau@cegetel.net

 

Jean-Paul Carissimo  Bac 1973

Bonjour,

Elève de PaulLap pendant 8 ans (avec une année à Alfred de Vigny en 68-69) de 65 à 73, j'ai passé 2 ans avec JP Darroussin en 68-69 et 69-70.

Je joins la photo de classe que m'a transmis Rosine Duverger lorsque nous nous sommes retrouvés pour un dîner après 37 ans!

Ci-dessous les élèves présents sur la photo, ma mémoire me fait défaut pour certains:

1er rang (assis) de gauche à droite:

2ème rang de gauche à droite:

Bernard Aspromonte, Laurence Jérôme, Jean-Pierre Darroussin, Ghyslaine Bouguin, Jean-Marc Bonnafon, Patrick Ombec, X, Philippe Demazeux, Astruck, X.

3ème rand de gauche à droite:

X, X, Jean-Marc Perrier, Jean-Christophe Miquel, Jean-Michel André, X, Thierry Hyme, Jean-Paul Carissimo

 Alain Bourcard, Catherine Chaigneau, X, Catherine Poirier, X, Rosine Duverger, X, Edwige Siek, X.

Bien amicalement.

jean-paul@carissimo.org

 

 Patrick Boghossian - Bac 1969

Montespan, le 1er Février 2011


Bonjour à tous !


Ancien lycéen ayant suivi toute ma scolarité du secondaire de la classe de 6ème à la Terminales "Philosophie-Lettres", au Lycée Paul LAPIE, avec comme "prof' de philo" le mémorable Monsieur Fernand ROHMAN - bonne orthographe ? - j'ai passé mon BAC, avec succès, en 1969...

Un an après Mai 68, année au cours de laquelle "notre" lycée fut lui-même "touché" par "les événements". A cet égard, je me souviens de quelques "grèves" perturbant le bon déroulement des cours et activités, de "cahier de doléances" avec moult revendications, dont la possibilité de fumer dans l'enceinte de l'établissement lui-même... Alors que, me semble-t-il, il exista bien d'autres sujets autrement prioritaires...


Souvenirs, souvenirs... Si le nom des chefs d'établissements m'échappe tout à fait désormais, quelques noms de professeurs me reviennent peu ou prou, sans garantie d'exactitude à dire vrai... Un "prof'" d'histoire, Guy PEDRONCINI, me semble-t-il, nous sensibilisa aux "mutineries de 1917", sur lesquelles il avait publié un livre... Un "prof'" de lettres - son nom ? - nous convia à quelques représentations théâtrales ici et là, dont l'une avec le "Royal Shakespeare Company" pour une mise en scène de "All's well, that ends well"... Sacrée soirée !


Ah si ! Un personnage de l'époque, de par sa physionomie, son allure, sa personnalité, et bien plus que cela..., m'avait marqué. Il s'agissait alors de ceux qu'on nommait "les surveillants généraux". Celui-ci arborait une moustache sur un visage qui laissa, parfois, apparaître un léger sourire... Et si ma mémoire ne me fait pas défaut - elle me semble plutôt au-dessus de la moyenne, que j'ignore, ceci dit... - "notre" "surgé" s'était vu affubler de façon caricaturale de l'étiquette de Hitler ?! Quelle comparaison ?! 

Surtout si l'on n'oubliera jamais que le personnage inspirant "Le dictateur" de Charles CHAPLIN perdurera jusqu'à la fin des temps comme l'incarnation d'un "Führer" ayant entraîné son peuple et son pays dans la plus inimaginable des barbaries de l'époque dite "moderne"...


Avec l'expression de mes salutations les plus cordiales,



boghossian.patrick@wanadoo.fr



 Philippe Pelletier - de 1953 à ?

C'est  avec  une  vive émotion  que  je  prends  contact  avec  votre  site  .Je  suis  Philippe Pelletier et  je réside  à  Lyon  entré  à Paul  Lapie en 1953  je  suis resté  dans  le  secteur  M3  jusqu'en  seconde    pour entrer dans  la  vie  professionnelle  .
Ayant repris  les  études  par  la suite  apres  l'armée , j'ai  obtenu une  maitrise en Droit  avec  laquelle  j'ai  intégré  le secteur  juridique de  l' industrie  alimentaire   ce  qui m'a  permis de  diriger  des  services  contentieux  !
Beaucoup de  nostalgie  à la  vue  des  photos  et des  divers témoignages   des  anciens    et  du nom des  professeurs  dont et  surtout  MM  Pedroncinni  grand  historien ,  Maitron  , Mlle  Pétré  ( dessin  ), Gillier , Moullé , Mathias ,  ...  et des surveillants tels  MM  Ziffo  ( qui finira  Proviseur  à  Amiens  , et Alexandrini  , joyeux  drille  !    )  sans  oublier  MM  Belloni  et le  Principal  tres strict Mr Chretien  dit  Léon  !
Cette  époque  fut tres  différente  de  celle  qui existe de nos  jours  .  Tres  surpris  aussi  par  les grands travaux réalisés  depuis  ! 
Paul Lapie  a  été  une  pépinière  et devra  le rester 
Je salue  tous  les anciens camarades !
ph.pelletier@wanadoo.fr
 

  Dominique Vende  1962-1965

BJR, SUIS MME DOMINIQUE VENDE, ANCIENNE ELEVE DU LYCEE PAUL LAPIE, DE 1962 A
1965, EN SECTION CLASSIQUE LATIN GREC. J AI EU AVEC SUCCES LE BEPC A
COURBEVOIE. PUIS J AI DU DEMENAGER ET LAISSER MES AMIES QUI NE M ONT JAMAIS
REVUES. ELLES S APPELLAIENT :   MICHELE JOLY, ON HABITAIT LA MEME RUE A
COURBEVOIE, RUE DE STRASBOURG. J' AIMERAIS RETROUVER MES COPINES DE CES
ANNEES A PAUL LAPIE DE 1962 A 1965, IL Y AVAIT AUSSI MA COPINE ANNIE BAILLON
AVEC LAQUELLE NOUS AVONS PARTAGE DES RIGOLADES DECAPANTES. SI VOUS ME
RECONNAISSEZ MON EMAIL EST
ursula1992@live.fr . SI VOUS AVEZ GARDE UNE PHOTO DE CLASSE FAITE EN SIXIEME AVC LA
PROF DE FRANCAIS JE SUIS CELLE AVEC LE BANDEAU BLANC DS LES CEC HEVEUX
CHATAINS. IL Y AVAIT AUSSI SYLVIE BAROTTE, AVEC LAQUELLE J ETAIS AMIE.

Jack Simonnet  à Lapie de 1948 à 1953


Bonjour
 
j' ai consulté avec beaucoup d'intérêt le forum des anciens  je n ' y ai trouvé aucune connaissance  car étant d 'un génération ancienne ( de 1948 à 1953)j'aimerais pouvoir
lancer un message pour tenter de retrouver quelques ami(e)s.
Par avance merci, cordialement  
jack.s2@orange.fr

Didier Picard - BAC Philo 67

Bonjour
Quelques souvenirs un peu lointain de mes 4 années à Paul Lapie dont un curieux redoublement de la 1ère...
Je venais de Levallois Perret dépourvu de Lycée et avait choisi Paul Lapie plutôt que Pasteur à Neuilly...
J'ai poursuivi par une Maîtrise de Sc Eco à Nanterre puis un DESS à Dauphine.
J'ai quitté depuis peu la vie active que j'ai terminé par un poste de dirigeant de filiale du Groupe SNCF.
De bons souvenirs de rigolades avec Christian Pavy et et Christian Barbier que j'ai perdu de vue et dont j'aimerai savoir que sont mes amis devenus... 
Amitiés

MSG : dp.picard@orange.fr

 

   Jean Caupeil au collège Paul Lapie de 1950 à 1958

Bonjour

Mon plus ancien souvenir du collège est le concours d’entrée en 6ème. Des premières années passées au collège je me souviens que l’on portait des culottes courtes, qu’à la récré on jouait aux osselets et aux pions et aussi que l’on collectionnait les buvards.

Je joins à mon message une photo de classe que je situe vers 1953. Je viens de retrouver deux des anciens camarades de classe, peut-être que d’autres se reconnaitront.

Je garde un très bon souvenir de tous mes professeurs, en particulier MM Belloni, Hamelin (histoire, géo), Albessard (math), Maurin (math), Langlois (physique), Mme François (allemand) et les inoubliables prof de gym Néaumet et Pangrani.

Que suis-je devenu ?

Après une prépa dans un lycée à Paris j’ai intégré l’Ecole Supérieure de Chimie de Mulhouse pour obtenir le diplôme d’ingénieur chimiste.

Ma carrière s’est déroulée essentiellement dans des laboratoires en France (à Paris et à  Strasbourg ) et à l’étranger (aux Pays-Bas ).

Je suis marié à une Hollandaise et nous avons une fille et une petite-fille de un an.

J’espère que mon message sera lu par des anciens camarades de classe et qu’ils me contacteront à mon adresse e-mail suivante :

caupeil.jean@wanadoo.fr

Merci Webmaster de publier mon message.

Amicalement

Jean CAUPEIL 

 

Daniel Desforges - en 3è en 1962

Bonjour à tous, je suis de la classe "46", je suis originaire de Bécon- les- Bruyéres Mes parents de classe moyenne voulaient faire de leurs aîné un garçon à bagage- j'avais des possibilitées mais pas trop courageux: je suis entré en 6eme vers 1956-57, en 3éme redoublée 1961-62 et à cause d'un prof de Math particuliérement "zélé"( n'ayant pu suivre ses cours de rattrapage payants) mes parents n'avaient pas les moyens - je n'ai pu passer en Seconde, l'ambiance familiale avec mon père s'est fortement dégradée: j'étais dans l'obligation d'aller travailler! J'ai pris une décision forte de conséquence- je me suis engagé à l'Ecole des Mousses pour 5 années à Brest (en fait après plusieurs années de formation, je me suis retrouvé  par orientation personnelle dans l'Aeronavale)

Je souhaite retrouver des photos de classe de l'époque svp-et particuliérement un copain avec qui j'allais à la piscine et  qui m'a sauvé d'un saut per arrière  en me poussant pour m'épargner une rupture des cervicales. Il prenait le bus pour Bezons- je poursuivrais mon chemin de vie aprés avoir reçu des encouragements à poursuivre.

Je réside dans le Sud de la France

Antoine Zamora  - septembre 1977 à décembre 1979
  

  A vrai dire j'ai un souvenir d'un ennui profond et je n'aimais le lycée que quand il y avait des grèves, des mouvements de protestation, souvent "fomentés" par l'AJS, (d'obédience marxiste) dont assez bizarrement on tolérait les réunions politiques dans la salle du rez-de chaussée.
  Mais fort heureusement, j'ai aussi le souvenir de professeurs attachants, qui m'ont ouvert l'esprit comme M. Roman, philo, très féru de psychanalyse, très libéral. Je me suis rendu compte plus tard qu'il m'avait plus donné le goût du débat que de la philo. Mais comme il le disait, la philo ne sert à rien sinon à devenir moins con. Et il me semble qu'il a fait beaucoup pour moi dans ce domaine.
  M. Pillières prof d'allemand, qui m'a donné le goût de la traduction et de l'étymologie. Traduire un texte avec était un moment de fraicheur et souvent d'humour. Pour l'anecdote, il avait une poule dans son jardin, dont il disait que c'était un animal très intelligent et très affectueux;  un jour elle est morte, et Pillières avait les larmes aux yeux en nous le disant.
  M. Montaudoin jeune prof d'histoire très dynamique et impliqué, qui n'est pas resté longtemps, mais dont les cours étaient vivants et très en phase avec l'actualité.
 Mme Maslak, prof d'anglais, dont j'appréciais surtout la gentillesse, et la capacité au dialogue. Mme Oswalb, prof d'histoire également, douce, trop douce car incapable de maintenir la moidre discipline; ses cours ressemblaient à des kermesses, à des foires, des boums, comme on disait alors. Je l'ai rencontrée à Paris dans les années 80 devant un distributeur de billet et elle semblait totalement désorientée par le fonctionnement de cette machine, rare il est vrai, à l'époque.
 
  Et puis il y a eu des grandes amitiés, féminines surtout : Martine, qui avait pris un geste d'amitié pour une main balladeuse, et dont je distrayais l'attention pendant ces cours de maths que je détestais. Nous sommes restés amis pendant 20 ans, et je viens de la retrouver sur internet.
 Elsa, qui voulait être comédienne et à qui M. Langlois, prof de physique, connaissant sa passion du théâtre, et lui reprochant ses mauvais résultats avait ajouté dans sa remontrance  : "Mademoiselle Adjani était très bonne en physique." Isabelle Adjani (Adèle H., j'avais adoré!) a effectivement était élève à P. Lapie, et y avait, je crois, donné une interview au début de sa carrière.
 
  Et puis, Patricia, qui après une période punk est devenu monteuse et documentariste. Je pense qu'elle a dû m'oublier. Tu ne te souviens pas Patricia, le kinopanorama du XVIIème, West Side Story?
 
  Et puis Nathalie, une fille qui cachait sa peur de vivre dans la provocation et qui a mis fin à ses jours au début des années 80. Mais je préfère me souvenir de nos éclats de rire au fond de la classe lors des cours d'espagnol de Mme Lainé, excédée, et comme je la comprend. Femme d'apparence austère et qui ne cachait pas son conservatisme, je l'ai revue quelques mois après mon bac et elle m'était apparue comme une personne amicale et de bon conseil.
 
  Voilà, ces quelques souvenirs ne sont finalement pas très originaux; ils sont destinés à un usage interne, bien sûr, à ceux et celles avec qui on pourra les évoquer dans les exclamations des petits bonheurs retrouvés.
 
  J'espère que les filles se reconnaîtront, et peut-être m'écriront un mot.
 
   J'aimerais avoir des nouvelles des profs* que j'ai cités, je sais que M. Roman a publié un ouvrage sur Hitler et sur la Shoah, mais je n'ai jamais pu le trouver.
  
   * : J'ai dû écorcher l'orthographe de certains noms.

 victor_antoinezamora@hotmail.fr

Daniel Dufour - Math elem - 1962J’ai été très attaché au lycée Paul Lapie de …1953 à 1962 en Math
élem…rêveur et peu brillant, je suis surtout fier de ceux que j’y ai
connus, à commencer par mon grand frère *Jean Dufour*, ancien élève de
ce lycée qu’il a quitté après la terminale pour rejoindre le lycée Henri
IV puis l’Ecole des Chartes. Il y a encore peu je pouvais suivre ses
conférences de Paléographie latine à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
où il était directeur d’études .

Quelques publications dans le cadre de l’Académie des Inscriptions et
Belles Lettres : « /Recueil des Rouleaux des morts. (viii^e siècle
<
http://fr.wikipedia.org/wiki/VIIIe_si%C3%A8cle>- 1536 »), /4 volumes
(pour le moment…) Voir Wikipedia ! et plus récemment avec l’Ecole
Pratique des Hautes Etudes : « Le Chartrier de la Collégiale de Saint
Martin de Champeaux »

Et puis, depuis peu, j’ai découvert qu’un de mes copains, *Jean-Pierre
Ramis*, (au lycée Paul Lapie de la 6eme jusqu’à la 3éme), qui me donnait
des cours de Math sur le trottoir à la sortie du lycée, avait été élu en
2005 à l’Académie des Sciences en Mathématiques…

Un autre encore qui pourrait faire réver : *Alain Léger* spécialiste des
exo-planètes, dont je joins une conférence (sans son accord…) mais
c’était sur internet… ! Il était à Paul Lapie de la 6ème jusqu’en
terminale…mais lui c’était un « moderne » et pas un « classique » comme
nous … !

C’était un beau lycée… ! C’est toujours un beau lycée… !

Daniel Dufour
danieldufour24@orange.fr

 Patrice Mailhe - BAC D - 1971

Bonjour

Merci de publier mon adresse mail: PMailhe@aol.com

 

 Agnès Dupont - Bac ACA - 1995

Bonjour tout le monde

Après mon Bac, j’ai suivi mon petit bonhomme de chemin dans des domaines qui me plaisaient. J’ai passé une licence de Lettres Modernes, option FLE (français langue étrangère).

A présent, je donne des cours de français et d’alphabétisation, en tant que bénévole, dans une association.

Fonctionnant par instinct, j’ai eu un déclic et suis partie vivre quelques temps aux Etats-Unis, dans le Colorado. Je voulais parfaire mon anglais. A présent, toujours en tant que bénévole, je donne des cours d’anglais.

Pour gagner ma vie, j’ai suivi une formation en alternance d’Assistante de Direction bilingue au CCIP de Paris (Advancia) et suis rentrée en 2001 à l’APEC. J’y travaille encore.

Je continue de m’éclater dans les Arts Plastiques. J’ai d’ailleurs participé à quelques expositions (peintures, photos, etc.) et ai eu ma propre exposition photographique (argentique N&B), en octobre 2008. Je vais sortir un livre (pour l’instant, en édition très limitée… on verra si cela aboutira à quelque chose).

Je me souviens très bien d’une phrase de Mme Françoise DIDIERJEAN (professeur d’Arts Plastiques), lorsqu’il a été décidé, lors d’un conseil de classe, de me donner le « choix » entre : un Bac STT et un BEP. Elle a dit, les yeux humides : « vous êtes en train de gâcher un talent et vous ne vous en rendez même pas compte ! ».

Mme DIDIERJEAN a eu l’infinie gentillesse de me permettre de continuer le dessin. Je pouvais lui soumettre mes créations bien qu’elle ne puisse pas me noter. (A mon époque, l’option Arts Plastiques n’existait pas pour les élèves de STT). Elle me donnait son point de vue. Ces échanges m’ont marquée à jamais.

Je viens de découvrir, sur Google, que Mme DIDIERJEAN nous a quitté en 2001. J’en suis profondément peinée. J’aurais tant aimé avoir le privilège de la connaître.

Grâce à elle et à différentes rencontres que j’ai pu avoir d’en ma vie, je me sens libre et épanouie. Voilà ma seule richesse. Elle est simple et me suffit amplement !

Bien amicalement,

Agnes.DUPONT@apec.fr

 

Maxime Gliksberg  de 1964 à 1966, de la 5ème à la 3ème

dans une classe dominée par Rivoal, boursier, premier dans toutes les matières avec qui je n'ai jamais osé bavarder.
 
Je me souviens de parties de "foot" terribles au fond de la cour avec une feuille roulée en boule
 
d'un prof de maths qui fumait ses gitanes en chaîne en classe
 
de l'accent méridional du proviseur qui venait en classe lire les notes de toutes les compositions
 
d'un copain yougoslave très costaud, très artiste, qui était peut-être le célèbre Bilal et peut-être pas
 
et puis de mon ami Boutard, l'incomparable gymnaste, qui connaissait toutes les filles du lycée d'à côté
 
distantfrenchy@hotmail.com


Brigitte  Girault -  Troisème à Vigny en 1973

Bonjour je m appelle Brigitte Figueras née girault j’ai fait ma deuxième troisième au lycée Alfred de Vigny en 1973. J’habite à Narbonne dans l’ Aude je souhaite retrouver mes copines et copains de classe de cette époque.

Cordialement

brigitte-figueras@orange.fr

 

Jean Fournet - Bac "Sciences expérimentales"   1959

Vous pouvez publier l'adresse électronique suivante: fournet.jean78@orange.fr

Cordialement.

 

Michel Rivière  - Bac 1964

Je n’ai effectué que la classe de terminale Sciences Ex au Lycée Paul Lapie, aussi mes souvenirs sont limités. J’arrivais de Marcellin Berthelot, grand lycée de Saint Maur des fossés, pionnier de la mixité, où j’avais effectué toute ma scolarité (de la sixième à la terminale).

Je doublais ma terminale dans un milieu totalement différent, mais où étaient passées les filles ? L’ambiance me paraissait malsaine (mais je m’y suis fait…). Il n’y eut pas de photos de classe cette année là, peu de souvenirs de mes condisciples, par contre certains professeurs à la personnalité très marquante me reviennent en mémoire:

Les Profs des années 60

 De bas en haut et de gauche à droite : Mr Sallé (maths) /Mr Morhange (philosophie) / Mr Toureau (sciences Nat) / Mr Mathias / Mr Parrod (math) // Mr Langlois (Physique Chimie) / Mr Belloni (Surveillant général) / Mr Hamelin (Hist.Géo) / Mr Arnoux / Mr Albessard (Maths)     

Monsieur Morhange (en Philo) qui émaillait son cours de moments d’intense émotion : allait-il succomber en direct, des douleurs atroces semblaient le tenailler ?

Il crispait sa main sous son veston à l’endroit du cœur, nous parlait d’une voix faible dans un silence de mort, puis cela se dissipait…J’aimerais savoir si c’était  un subterfuge pour capter l’attention de l’auditoire, ou si réellement il souffrait le martyr ?

  Autre figure, Monsieur Gilson, toujours le col ouvert sur un foulard, les cheveux mouillés, nous entretenait de littérature avec talent, mais dans l’improvisation la plus totale.

L’année suivante j’apprenais que l’affaire des copies de bac égarées, c’était lui ! En fait peu de surprise !

  Monsieur Langlois en Physique, c’était du solide ! Et d’autres dont les noms m’échappent : un prof d’histoire( je crois), moustache, parapluie et chic anglais….un jeune prof de dessin à peine plus vieux que ses élèves…

   Je garde dans l’ensemble un bon souvenir de PL, me permettant d’avoir le bac et d’arriver quelques années plus tard de l’autre coté de la barrière, prof d’Arts Plastiques dans un lycée du Pas de Calais (lui aussi non mixte).

Je laisse mon email (si certains pouvaient répondre à mes interrogations) :

cornillonvalley@orange.fr




 Isabelle Amichaud (épouse Guillou) - Bac G2 1993
C'est totalement par hasard que je suis tombée sur le site de PAUL LAPIE, 3 ans de ma vie qui ont été inoubliable.


C'est 1993 que j'ai passé un BAC G2, il me semble qu'il se nomme STT maintenant. Madame Petit est la personne à qui je dois le plus, c'est grâce à cette personne que je dois mon parcours professionnel, elle a su me donner les bonnes motivations au bon moment.

Je suis surprise du changement du lycée Paul Lapie au vu des photos mises sur le site, fini les préfabriqués !!! Prenant le train pour aller travailler, je passe devant le lycée régulièrement, et c'est avec une grande nostalgie que j'ai pu voir la destruction de l'annexe, même si cette une bonne chose...

Voilà un peu mon parcours :

Après une année en BTS comptabilité gestion au lycée Montalembert à Courbevoie, j'ai préféré m'orienter dans des études en alternance.

J'ai choisi une école spécialisé en comptabilité- Gestion, l'ACE Paris XX où j'ai obtenu mon BTS, et mon DECF en alternance.

Après avoir travaillé 4 ans dans une grande banque Française au sein d'un service financier, et 3 ans dans dans une filiale d'une société d'assurance, je
travaille aujourd'hui dans une banque américaine en tant que Gestionnaire back office titres senior.

Je suis mariée et maman de deux adorables petites filles de 7 ans et 3ans, dur dur la gestion maman/boulot mais je m'en sors.

Je suis restée en contact avec 2 personnes du Lycée qui sont devenues aujourd'hui mes meilleures amies.

Je me rends compte que j'ai beaucoup de mal à mettre un nom sur le visage d'un prof ou d'un ancien élève, alors n'hésitez à me contacter pour une réunion d'anciens élèves.

biz à tous

Isabelle Amichaud (épouse Guillou)
isamf.guillou@orange.fr

  

PatriciaBlatier - Bac C en 1974
Lycée Alfred de Vigny de 1967 à 1971
Lycée Paul Lapie de 1971 à 1974
 
Bonjour,
C'est tout à fait par hasard que je suis tombée avec grande émotion sur le forum des anciens de "Paul Lap". Que de bons souvenirs sont revenus à moi ! Je me suis rappelée immédiatement d'Edith BARTHELEMY et de Christian GUILLEMIN et de quelques noms que ce dernier cite dans son message, comme Daniel GUEPET, Georges BOSMAN (qui habite maintenant en Bretagne, nous sommes tous les deux sur Copains d'Avant), Bernard CAPLIER, Isabelle ADJANI (qui m'avait "piquée" le prix d'Allemand en 6ème, époque où nous n'étions encore qu'entre filles), Virginie de KUSKOWSKI,  Catherine PELLIER-CUIT ... toutes et tous dont je me souviens non à Paul Lapie mais à Alfred de Vigny jusqu'en 3ème. Avec d'autres noms comme ceux, en vrac, de Joël PAUL, Christian MEAUDRE, Jean PONCHON, Frédéric AUDEGUY, Jean BALAS, Agnès KUHN, Odile CHARPENTIER, Marie-Claude PHILIPPE (que j'ai retrouvée à IBM inchangée 30 ans plus tard lors d'une réunion où nous portions toutes les deux un autre nom !), ...
 
De la période de la 2nde à la Terminale C, je me souviens nettement moins bien des copains de l'époque (Miss ASTIER, Christian AUDEGUY - frère du précédent -, ... bien peu !), car je ne devais faire que bosser ... très certainement !!!
 
Je suis mariée depuis 25 ans et j'ai deux enfants : un garçon de 22 ans qui est apprenti à IBM en Master d'informatique (il suit le cursus de sa mère pile 30 ans après) et une fille de 20 ans qui est en 3ème année d'école de communication spécialisée dans les médias et qui fait des stages d'assistante de prod en //.  
 
J'ai fait toute ma carrière à IBM (30 ans : démarrée Ingénieur Technico-Commercial et maintenant à la tête d'une entité de services autour d'infrastructures informatiques), je suis également depuis peu au conseil d'administration de l'IUT de Paris-Descartes où j'ai fait deux ans juste après le bac, et je fais partie de jury de Validation des Acquis en Entreprise (VAE) à l'école Polytech Montpellier et à l'Université Pierre et Marie Curie où j'ai terminé mes études.
 
Pour me joindre, n'hésitez pas à m'envoyer un e-mail à patricia_bdg@hotmail.com.


 

  Jean-François Dubeillon- Scolarité à Paul Lapie de 51 à 54

Bonjour Web Master

J’ai quitté le Lycée (alors « Collège » )après le BEPC suite à déménagement de Bécon-les-Bruyères à Argenteuil. A cette époque par encore saturée de circulation routière c’ était chaque jour trajet SNCF l’hiver et bicyclette aux beaux jours.

La lutte contre l’obésité juvénile existait alors implicitement, et nous l’ignorions … !

Comme Jean-Claude Ducommun, qui a sévi sur ce forum, m’a perdu de vue en 1972 mais dont je viens de retrouver la trace, je ne suis pas, moi non plus, devenu riche mais je peux néanmoins dire que ma vie n’est pas si ratée que cela.

Ayant eu deux garçons je peux maintenant gâter mes trois petits enfants.

Ici, une parenthèse : un lecteur averti remarquera immédiatement une forte ressemblance de ces lignes avec le texte du post de J.C. Ducommun. C’est que j’ai toujours détesté réinventer l’eau tiède et n’ai aucun scrupule à plagier mes contemporains grâce à l’informatique et au couper-coller !

J’ai opté pour une formation technique au C.N.T.A. (Collège National Technique d’Argenteuil), et entré dans la vie active en juillet 1956 comme dessinateur industriel chez Delord – instruments de bord avions. A cette époque, grâce à la guerre d’Algérie et aux rappels du contingent, les industriels faisaient la queue pour nous embaucher. Nous nous sommes retrouvés 3 de la même classe chez Delord : les temps ont bien changé !

Curieusement, ayant été un élève plus que moyen sinon médiocre, je me suis mis à potasser dès le joug de l’enseignement public, laïc et obligatoire terminé ! Cours du soir, maths géné, élec géné au CNAM, cours F.I.M.T.M., BEP et BTS, réparant l’échec cuisant d’informatitien de gestion par des certifs Info géné au CNAM. Travaillant ensuite dans l’administration je me suis retrouvé dans le domaine des simulateurs de vol militaires puis responsable de  formation technique à l’école aéro de Villebon (91) de 1981 à 1991, et fini ma carrière en 1999 en tant qu’ ingénieur divisionnaire.

Pour compléter la liste des profs de J.C.Ducommun, j’ai des lacunes sinon le prof d’allemand Schillmùler, Bob X prof d’anglais très sympa, Moulé prof de sciences, « Bicot » prof de maths redouté ressemblant au père de Bicot des BD de l’époque 

Anciens élèves de « moderne » :  Crenn, Caupeil , Guillochon  surnommé « Hyppolyte » qui est probablement devenu chimiste, Toth dit « Toto », et un certain Defunès dont je n’ai jamais su s’il était apparenté au comédien malgré un air de famille troublant …

Voilà, j’espère ne pas trop voir ennuyé avec mon verbiage mais je ne terminerai pas sans communiquer mon adresse de courriel   avec obligation de l’utiliser.

Salutations à tous anciens plus ou moins jeunes et même futurs anciens.

Jeanfrancois.dubeillon@neuf.fr


 
Philippe Lefèvre  - Bac C - 1970
Bonjourcher Webmaster,

Mes deux grand-pères avaient "fait" les deux guerres mondiales (14-18 et 39-40).
Mes parents ont vecu l'occupation dans leur adolescence.
Heureusement notre génération a échappé à un conflit sur le territoire
national...

Seul "Mai 1968" est venu "troubler" une existence heureuse mais monotone au
Lycée Paul Lapie.
Pour le quarantième anniversaire,les médias vont nous reéecrire l'histoire .
Les "philosophes" écrivent un livre "Mai 68 expliqué à qui vous savez".
(MAI 68 EXPLIQUE A NICOLAS SARKOZY, André Glucksmann)

Les éléves de "Pollap 68" veulent-ils organiser une "manifestation amicale" afin
d'"expliquer  Mai 68"?
Sans tomber dans le piége "ancien combattant", une rencontre permettrait de
renouer des liens disparus avec le temps.

Amitiés aux Pollapiennes et aux Pollapiens (patronymes à ajouter au
dictionnaire)

Cordialement.

philippelefevre@free.fr

   Jean-Dominique Monet - Bac Sciences Ex en 1967

Bonjour
Ni riche ni célèbre, j'ai fréquenté le lycée Paul Lapie de 1958 à 1967!!!! oui 9 ans ... je m'y plaisais tellement que j'ai fait 2 fois la 5ème C et 2 fois la 1ère C avant d'assurer le Bac Sciences Ex
J'ai parcouru ce site et cela m'a permis de retrouver des noms de prof que j'avais oubliés !!!! J'ai la mémoire qui flanche.
Ensuite j'ai fait la fac à Jussieu et je suis maintenant Ingénieur de recherche à l'INSERM ....et attends paisiblement la retraite !
Bien cordialement à tous et si quelqu'un me reconnait, qu'il m'envoie un email

Jean-Dominique.Monet@ujf-grenoble.fr

Renée Chrestia -  terminale math1  1958/59

  bonjour, dans le cadre de la recherche des anciens de cette terminale , qui s'avère déjà fructueuse, j'aboutis sur ce site...inconnu jusqu'alors...après un bac math , j'ai fait HECJF car HEC n'était pas mixte en ces temps éloignés....et voilà...il semble que dans cette terminale beaucoup soient devenus instituteurs ou professeurs...d'autres grosses têtes ont fait plus fort....mais je cherche dans cette classe justement la fille de la directrice ou principale  du colllège de filles voisin (puisque ce n'était toujours pas mixte sauf en terminale) marie françoise Colombi je crois...pouvez-vous me dire si à cette date c'était bien le nom de la directrice des filles ????  à part ça je vois des anciens juste après moi....avec les memes noms de prof qui nous ont bien marqués...et de M. Chretien qui donnait en effet des conseils de diétiétique ; j'ai du troquer mon chocolat du matin contre du thé....pour  mon plus grand bien..

n'est ce pas possible de mettre de l'ordre dans le courrier (années de fréquentation)? car plus çà va se remplir plus ce sera difficile à se répérer......à bientôt....c'est une bonne idée ce site.

blanchine@wanadoo.fr

Terminale math....j'ai vu qu'on mettait des photos...c'est rigolo de voir le vieillissement  de l'aspect des photos et les habillements.

 

  Jacques Vedel - Bac Math Elem 1953

 

Bonjour, 

Je m'appelle Jacques Vedel et j'ai passé mon bac en 1953, section Math Elem. Mais avant ça, je suis rentré en sixième en 1946, après avoir réussi le concours d'entrée. Donc, en octobre, nous voici dans la cour du collège. Le Directeur, Monsieur Dussard, nous adresse une allocution de bienvenue où il nous dit entre autres choses oubliées depuis, que désormais nous faisions partie de l'élite. Puis M. Belloni, le surveillant général, nous expliqua qu'il fallait choisir sa langue vivante. "Que ceux qui veulent apprendre l'anglais fassent un pas vers la droite, les autres ne bougent pas" Tous sauf un  font un pas vers la droite. Ennui de Belloni. Il nous explique alors que l'on aurait sans doute besoin d'officiers parlant l'allemand, en cas de conflit futur avec l'Allemagne (c'était en 46), et que par conséquent, il fallait que des élèves apprennent l'allemand. Donc, en colonne par un, et en avant. Quand on passait devant lui, on allait soit à sa droite (anglais) soit à sa gauche (allemand). Je suis tombé sur sa gauche. Comme en quatrième, il n'y avait que l'espagnol en seconde langue, j'ai dû apprendre l'anglais tout seul, pour parler avec mes collègues allemands, ce qui était plus pratique.

Quelques souvenirs : un jour, le peuple américain nous a envoyé des cadeaux, de la nourriture. Un élève avait reçu une boite d' "oleo-margarine" et tous les élèves ont défilé dans la cour en monôme, en chantant "oléo, margarine, léo léo margarine, etc." Sinon, en sixième, j'ai mangé à la cantine, et ce n'était pas joyeux. Il fallait apporter son pain, ses couverts, sa serviette. Heureusement, mes parents, l'année suivante m'ont jugé assez grand pour farire quatre fois le trajet à pieds. Les horaires, c'était 8 h — midi, deux heures — quatre heures, pour ne pas rencontrer les filles du collège d'à côté qui avaient une demi-heure de décalage. En 1948, nous avons commémoré le centenaire de la révolution de 1848 : exposition de dessins, spectacle, avec chorale (j'en étais) qui a chanté. Cela commençait par : "Par la voie du canon d'alarme " et ça finissait par "Mourir pour la patrie, c'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie". Est-ce que cela pourrait se faire, maintenant ?

Les professeurs qui m'ont marqué : en sixième, M. Mathias. Il enseignait l'allemand et les maths. Ce devait être un ancien instituteur qui, en guise de promotion, avait le droit d'enseigner deux matières. Pour nous qui venions du primaire, cela a favorisé  notre adaptation car il avait la technique des instituteurs. En allemand, ensuite, nous avons eu la même professeure jusqu'en première, Frau François. Ah, la Frau, ses cheveux blonds, ses gros yeux bleus ! ça a été comme une maman, pour nous. Encore en seconde, on se rappelait dans quel texte de quatrième, on avait vu tel mot. En math, quelques noms demeurent : en cinquième, M. Pons. Il enseignait en férocité, comme un dompteur, toujours hurlant et nous traitant de nuls ! Un jour, il y avait sur l'estrade deux élèves paralysés, incapables de dire si oui ou non trois points quelconques pouvaient être alignés. Il se tourne vers moi et crie : Vedel ! et il répète la question : est-ce que trois points quelconques peuvent être en ligne droite ? Tremblant, et voulant sans doute lui faire plaisir je lui murmure en tremblant : " Oui, s'ils sont en ligne droite" . Ah, ce hurlement ! En troisième, nous avons eu, en math, M. Morin, dit Bicot, à cause de son crâne tout à fait semblable à celui du grand-père du Bicot de la bande dessinée. Lui, c'était la méthode froide et cruelle. Inventeur du zéro pointé (qui comptait double), du double zéro et du double zéro pointé (impossible de s'en relever, il en valait quatre), il nous demandait de rédiger nos devoirs d'algèbre au porte-plume (on avait déjà inventé le stylo, en 49), à l'encre noire, énoncé : écriture droite, solution : écriture penchée. Pour la géométrie, c'était l'inverse et attention au double zéro si on se trompe ! Malgré cela, on devait l'aimer, parce qu'on s'était cotisés pour lui faire un cadeau en fin d'année (un calendrier perpétuel, pour qu'il pense à nous). Malgré ces excès, je me demande si son action n'a pas été, en fin de compte, bénéfique. Nous sortions d'une quatrième complètement déjantée. Une expérience pédagogique avait supprimé les notes et le prof de math était absolument incapable de maîtriser sa classe. Pour faire court, nous n'avions rien fichu et Bicot a dû nous faire remonter la pente.

Mais les deux meilleurs profs de math ont été M. Parrod et M. Albessard (1ère et Math Elem). Parrod, en première. Grand fumeur de Lucky Strike, les doigts jaunis, il était du genre génial, sachant faire découvrir les beautés d'un raisonnement ou d'une astuce mathématiques. Un soir, il nous emmena voir les planètes à la Maison des Astronomes, rue Serpente, à Paris. Albessard, lui, était du style méthodique et travailleur, donnant les techniques pour résoudre n'importe quel problème. Vraiment deux bons profs, à mon avis. En sciences naturelles, M. Thouraud. Un original, celui-là. En travaux pratiques, avec mon binôme, François, nous étions en train de tripoter le microscope pour essayer de sortir quelque chose de l'image trouble que nous apercevions, lorsqu'il surgit derrière nous, nous pousse, regarde dans la machine et s'écrire "Formidable !" et se met à nous dessiner toute la coupe, d'une tige  je crois, une hauteur de page, mieux que dans le livre. Nous, on recopie et la semaine d'après, on voit qu'il nous a collé un zéro avec comme commentaire "Impossible que vous ayez vu cela!". Thouraud, c'était l'homme qui interrogeait au hasard, en fermant les yeux et en piquant un crayon sur sa liste. Mais avant, on le voyait mettre son doigt gauche juste devant le nom de celui qu'il voulait interroger. Enfin j'aurai aussi un commentaire pour le professeur de physique, M. Montlaur. Pendant son premier cours de chimie, il nous a raconté une histoire de mercure et d'oxygène et en réalité, l'expérience de Lavoisier sur la détermination de la composition de l'air, fondatrice e la chimie moderne. Il nous a initiés à l'expérimentation scientifique : nous avions fabriqué des calorimètres avec des boites de conserve, étudié les moments des forces avec des barres de meccano, un tas de petites expériences pour nous donner l'idée de la manière dont on pouvait analyser le monde extérieur. Pour le cours sur les tuyaux sonores, il avait apporté son aspirateur pour souffler. Malheureusement, il faisait plus de bruit que les tuyaux et nous n'entendions rien. Quelques autres noms marquants : M. Albouy, prof de français en première ; M. Mouillart, d'histoire géo en troisième ; M. Morhange, prof de philo, celui qui sortait une astuce toutes les vingt minutes et qui ne préparait pas ses cours (c'est une vacherie, certains l'adoraient mais pas moi). En gymnastique : Pangrani, dont Louis Vallée a rappelé ailleurs son "Je veux entendre le silence". N'oublions pas non plus son "J'en entend qui ne chantent pas". M. Unia, professeur d'histoire, qui nous a initié à la politique internationale avec son "D'où grande colère des Anglais".

Les professeurs, c'était important (je m'aperçois que nous n'avons eu qu'une professeure, Frau François), mais il faut aussi parler de l'encadrement. Les pions, qui surveillaient quand les profs étaient absents, des étudiants sans doute. Le surveillant général, M. Belloni. Un homme qui n'abusait pas de sa position et qui savait faire régner la discipline sans punir, ou en punissant rarement. Et les directeurs. M. Dussard, mort d'une crise d'urémie en 1948 ou 1949 (il n'y avait pas de rein artificiel), qui, nous a-t-on dit, s'était battu pour obtenir des classes de terminale dans ce collège de banlieue et surtout M. Chrétien qui a été principal pendant nos dernières années de présence au collège. C'était un homme qui aimait son métier et qui aimait ses élèves. En fin de scolarité, il a orienté beaucoup d'entre nous vers des carrières scientifiques. Sans ses conseils, je n'aurais jamais eu l'idée (et encore moins mes parents) d'aller au lycée Chaptal pour y préparer le concours d'entrée à l'Ecole de Physique et Chimie de Paris. Ou je suis d'ailleurs entré pour ensuite faire une carrière au CNRS. Mais ceci est une autre histoire.

jacques.vedel@laposte.net

 

Laurent Tourdjman - Bac 1977 (?)

Bonjour à tous et plus spécialement à ceux qui se souviennent de moi.
Je ne peux pas dire que j'ai souvenir de bcp de ceux qui sont sur la liste que j'ai visualisé.En revanche Florence BENEZET etait dans ma classe soit en 5ème soit en 4ème.
Evidemment comment ne pas se souvenir de V.VUKADINOVIC? Puisque nous étions intimement liés,et ce pendant des années.

J'aimerai bcp avoir des nouvelles de ceux pour qui évoque ne serait ce qu'un vague ou lointain souvenir
A bientot peut etre

Kiss à tous

ltourdjman-bonduel-distri@wanadoo.fr

 

Florence Bénézé Eeckelaert- Bac D 1977

Années glorieuses :

 

Je suis infirmière depuis 20 ans dans le social après un bref passage par l’enseignement (y’a pas de sous métier) . Mon hobby c’est la voile…avec à mon journal de bord une traversée de l’atlantique et une virée au Vénézuéla puis un détour pendant 7ans par la méditerranée pour voguer jusqu’en Turquie….Notre prochain périple sera un tour du monde, Inch’allah !

Mariée, un fils de 16 ans ,un chat et quelques poissons rouges . Je vis à Narbonne au pays du soleil et du vent depuis 12ans …Si quelqu’un se souvient de Marie-laure Marchetti, de Jérôme Roustan.

Vous pouvez me contacter à l’adresse internet suivante leseecke@anadoo.fr n’hésitez pas je réponds toujours . Merci .

Florence

Michel Rivière  - Bac 1964

Je n’ai effectué que la classe de terminale Sciences Ex au Lycée Paul Lapie, aussi mes souvenirs sont limités. J’arrivais de Marcellin Berthelot, grand lycée de Saint Maur des fossés, pionnier de la mixité, où j’avais effectué toute ma scolarité (de la sixième à la terminale).

Je doublais ma terminale dans un milieu totalement différent, mais où étaient passées les filles ? L’ambiance me paraissait malsaine (mais je m’y suis fait…). Il n’y eut pas de photos de classe cette année là, peu de souvenirs de mes condisciples, par contre certains professeurs à la personnalité très marquante me reviennent en mémoire:

     Monsieur Morhange (en Philo) qui émaillait son cours de moments d’intense émotion : allait-il succomber en direct, des douleurs atroces semblaient le tenailler ?

Il crispait sa main sous son veston à l’endroit du cœur, nous parlait d’une voix faible dans un silence de mort, puis cela se dissipait…J’aimerais savoir si c’était  un subterfuge pour capter l’attention de l’auditoire, ou si réellement il souffrait le martyr ?

  Autre figure, Monsieur Gilson, toujours le col ouvert sur un foulard, les cheveux mouillés, nous entretenait de littérature avec talent, mais dans l’improvisation la plus totale.

L’année suivante j’apprenais que l’affaire des copies de bac égarées, c’était lui ! En fait peu de surprise !

  Monsieur Langlois en Physique, c’était du solide ! Et d’autres dont les noms m’échappent : un prof d’histoire( je crois), moustache, parapluie et chic anglais….un jeune prof de dessin à peine plus vieux que ses élèves…

   Je garde dans l’ensemble un bon souvenir de PL, me permettant d’avoir le bac et d’arriver quelques années plus tard de l’autre coté de la barrière, prof d’Arts Plastiques dans un lycée du Pas de Calais (lui aussi non mixte).

Je laisse mon email (si certains pouvaient répondre à mes interrogations) :

cornillonvalley@orange.fr

 

  Jean-Claude Ducommun - Scolarité à Paul Lapie de 51 à 58

Bonjour Web Master

J’ai raté le bac Sciences Ex. en juillet 1958 mais garde de très bons souvenirs du collège.

Je ne suis, moi non plus, pas devenu riche mais je     peux néanmoins dire que ma vie n’est pas si ratée que cela. Ayant eu quatre enfants (avec une élève du collège d’à côté)   je peux maintenant gâter mes dix petits enfants.

Après des essais infructueux dans l’aéronavale (entre les deux bacs) et une tentative infructueuse pour devenir instit, j’ai fait une carrière d’informaticien chez Peugeot et suis en retraite depuis 1998. J’ai quitté la région parisienne en 1979 pour les environs de Belfort et depuis ma retraite j’habite à côté de Beaune en Côte d’Or.

Pour les souvenirs, voyons d’abord les profs :    

Certains continuent à me hanter tellement j’ai eu de grosses difficultés avec eux, et eux avec moi     d’ailleurs .....     Monsieur Acher (français) par exemple.

D’autres sont chers à mes souvenirs :

M.Thouraud vient en tête, il a su nous intéresser en débordant dans le réel. Je me souviens du couloir transformé en vivarium. Et ses conversations dans l’autobus très intéressantes même après sa retraite.

M.Belloni bien sur pour sa façon humaine d’accomplir sa tâche que d’autres exercent     en gardes chiourme.

Je les ai revu quelquefois tous les deux car nous fréquentions le même quartier de Colombes.

Je n’ai pas lu tous les messages déjà sur le site, recherchant plutôt les gens de mon époque, mais je n’ai pas vu mentionné le nom de Bob Burbage, c’était pourtant quelqu’un d’efficace et sympathique.    

M.Pédroncini qui m’a fait aimer la géographie et y réussir. Malheureusement, cette année là, ce n’est pas lui qui nous enseignait l’histoire ce qui s’est fort ressenti dans mes résultats.

M.Haufeur (surnommé : Sibémol), sans doute le plus chahuté mais, comme musicien amateur, j’en garde un souvenir particulier : en dehors des cours il me faisait répéter des chants d’opéra.

Et monsieur Piquet ? Un petit homme « sphérique » prof de modelage qui nous tançait en mettant son index sur notre tempe et disant « ça dévisse... ».

Un jour j’ai eu la surprise de reconnaître à la TV, un prof d’anglais, que j’ai eu en classe de seconde, monsieur Borel. Il venait d’obtenir le prix Goncourt pour un livre qu’il avait écrit.  

Les copains ? J’en ai revu trois dont deux sont perdus de vue, si quelqu’un les connaît.....

Jean-François Dubeillon perdu de vue depuis 1972, Francis Gruber revu dans les années 1972 et perdu de vue lors de mon déménagement vers Belfort en 1979     et le troisième que je revois de temps à autre chez des amis communs : Alain Bourgenot,     chef d’orchestre amateur, il hante les Hauts de Seine avec son orchestre, de concert en concert. La dernière fois que je l’ai vu, nous avons ennuyé toute l’assistance avec nos histoires... de collège, notamment à propos du   principal, monsieur Chrétien dont le surnom était « Léon ».    

J’ai aussi revu l’année suivante, une camarade de sciences.ex 1958 : Claude Juillard. Elle aussi perdue de vue depuis.

Depuis que je l’ai découvert,   je vais souvent sur le site contempler les photos de classe sur lesquelles je reconnais quelques fois un élève, quant à mettre un nom sur les visages, c’est une performance dans laquelle je ne brille   pas particulièrement.

Voilà, j’espère ne pas trop ennuyer avec mon verbiage mais je ne terminerai pas sans communiquer mon adresse   de courriel   avec obligation de l’utiliser.

Salutations à tous anciens plus ou moins jeunes et même futurs anciens.

jean-claude.ducommun@wanadoo.fr  

Sébastien Juillan -  Bac 93... et 94

Bonjour à toutes et à tous de la promo du bac 93

J'ai passé de superbes moments dans ce lycée notamment en classe de terminale et c'est peut être pour cette raison que j'y ai passé une année de plus (BAC 94) . Que de bons souvenirs dans ce lycée. Manquant d'originalité, j'ai suivi un cursus en droit à la faculté de NANTERRE où après persevérance j'ai pu obtenir ma maîtrise de droit.

Après avoir fait un passage de quatre années à la Brigade des Mineurs de GENNEVILLIERS, je travaille actuellement à la Brigade Criminelle de VERSAILLES (depuis septembre 2006) où nous nous occupons de toutes les affaires de crimes de sang et d'enlèvement dont l'affaire Estelle MOUZIN disparue en 2003 sur la commune de GUERMANTES.

Comme vous l'aurez deviné je suis flic...il en faut...

Pour les anciens élèves qui me connaissent et qui souhaitent reprendre contact avec moi (enfin ceux qui gardent un bon souvenir de moi)

mon adresse mail est juillan.sebastien@neuf.fr  

 

Thierry Mechin - Bac A7 - 1980

Salut à tous

Je suis tombé complètement par hasard sur le site de Paulap, et quel plaisir de lire des anciens de cette époque.

Je pense à Nicolas Furstenberg, Jean Paul Pastor, Arnaud Gobert, Yves Dougin, Sylvie Boragno, mais aussi à Nathalie Lambert, Pascale Pelletier, Eric Lecolazet, Thomas Chabrol et d'autres dont les noms m'échappent.

Pour les profs je me souviens parfaitement de Nicole Bataille et ses pièces de théatre, de Brachet avec qui je jouais aux échecs et de Françoise notre prof de dessin à qui je dois certainement quelque part ma situation actuelle.

 

Apres un bac déplorable, où j'ai passé la plupart de mon temps au café, je me suis dirigé vers le sport un bref instant, pour me retourner vers la décoration.

A la tête d'une entreprise d'une cinquantaine de personnes, travaillant essentiellement pour Roche&Bobois et pour de grands hôtels, j'ai tout plaqué en 96 pour m'installer dans le Sud à côté de St Rémy de Provence.

Au bout d'un an de farniente je suis reparti dans la déco d'une manière plus pointue, en ne travaillant exclusivement qu'avec des étoffes anciennes du XIX siècle et début XX.

   

Boulot hyper captivant et enrichissant, ce qui nous a amené mon épouse et moi même à être reconnu dans ce domaine trés spécial et surtout trés fermé.

 

Aprés avoir eu de nombreux articles dans la presse (Côté sud, Art et Décoration, Maison et Décor Méditerrannée,etc.....) et des passages à la télévision, ayant travaillé pour des clients dans le monde entier (Japon, Australie, Etats Unis, Angleterre,Italie, Espagne, etc.....) j'ai une nouvelle fois tout plaqué pour m'installer avec ma famille au Canada.

 

Nous vivons depuis 2006 à Montréal et aprés quelques mois sabbatiques et forts sympathiques, j'ai replongé dans la déco en ouvrant depuis mai de cette année un espace Antiquité et Décoration.

 

A quand le prochain move comme ils disent ici, je n'en sais fichtrement rien!!!

 

En tous les cas je vous souhaite à tous une bonne continuation, et espère peut-être vous revoir au détour d'un prochain voyage.

 

Voici mon courriel: mechinpellet@videotron.ca

Je serai ravi d'avoir aussi de vos nouvelles

 

 

Gaëlle Rochas - Bac 1991

J’ai été élève à Lapie à partir de 1989 et je garde un très bon souvenir de cette période et plus particulièrement des cours d'anglais. Je découvrais Woody Allen ou les Monty Python et en parler en cours était un vrai plaisir.

Pour info, je travaille chez STUDIOCANAL, je m’occupe de leurs différents sites internet.

gaelle.rochas@canal-plus.com

Yves Michel Tixier -   Bac 1964

En recherchant un ami Français au Bresil, ou je reside actuellement, (desole, j’ai  un clavier QWERTY),

J’ai decouvert par hazard le site de Paul Lapie!

J’y ai ete de ~ 1957 a 1964, en moderne.

J’ connu Mrs Chretien (“enfant…”), puis “jane”, Belloni puis “Jaunais”, le surveillant “Nasser”(il lui ressemblait!)

Francais (professeur d’anglais, allonge sur son bureau en fumant constament des gitanes, le professeur d’histoire “boeuf (je vais te foutre mon bureau sur la gueule)”

Thomas (professeur de geographie, specialiste de la region des cotes du rhone, Blain, professeur de Francais muscle qui “descendait” physiquement un des eleves alignes pour la premiere fois devant la classe, pour assurer son autorite ( il mettait tellement de correction sur les copies qu’il commenecait en rouge, puis continuait en vert…)
Mahias, professeur d’histoire hyper chahute ( t’en veux pas? f t’en fais cadeau! Tu veux des efplicafions ?, t’en aura fur grand format! (colle)) – j’ai fait math elem (( ))-

Un prof de Francais (??)– j’etais assis a cote de son fils – (en claquant dans ses doigts, tourbillonnant des deux mains : “petits, le noeud de Rodrigue,..” : rire general)

Le cynodrome a du etre renove depuis le temps (piste en sable moteur et rails pour les chiens, , . On prenait des cours dans les  “prefas”, au debut de la rue a gauche.

Je suis parti deux fois avec les clubs UNESCO (Mr Jane), Tunisie puis Grece. j’ai vecu 15 ans en France avec elle, et me suis replie au Bresil, car ma maigre retraite d’Architecte ne ne me permettait que de survivre en France. J’ ai enmeme ma femme et mon fils au consulat pour voter - par la peau des fesses - mais ca n’a pas suffi. Si je n’etais pas parti il y a 5 ans, je partirais tout de suite. Je ne veux pas voir ca. bon, a la prochaine, camarade. Maintenant que je me suis rebrancher, et ca va me revenir. ( rubrique chroniques du passé; pas de lizard, les acteurs sont malheureusement tous decedes!
je passe tous les ans en France, plus ou moins longtemps, car il est dur de sortir des hopitaux. La prochaine fois, j’irai revoir Lapie, mais j’ai peur de me gater la memoire!

Je viens de voir que tu t’occupes aussi du canard! J’avais un copain, Robillard (dont j’ai perdu la trace),fils de journaliste, qui voulait faire un jounal du college, nomme ”Lapie pepie”.

J’ ai retrouve des copains de Paul Lapie et d’ailleurs aussi sur

http://copainsdavant.linternaute.com .

Amicalement, un émigré,

yves@govbr.eu

 

Jacques Cagnac Bac A 1968

né en 1948

Au Lycée Paul Lapie de 1961 à 1968 (Bac A)

Maîtrise d'Anglais à Paris X Nanterre 1973

Diplôme d'Etat en Service Social à Tours 1986

Actuellement travailleur social à la Mairie de Nantes

jcagnac@wanadoo.fr

 

Anh Minh Pham - Bac D  1994

Bonjour à tous

Cela fait plaisir de revoir quelques noms de ma belle époque du lycée.

Je ne sais pas si certains d’entre vous se souviennent de moi. J’ai eu mon bac D en 1994 en candidat libre en fin de ma 1ereS.

Après quoi j’ai tenté médecine sans succès pendant 3 ans. Puis parcours classique DEUG LICENCE & MAITRISE de Biochimie à Paris VI .

DEA de Biochimie à Orasy en 2001….

3 ans chez Carrefour comme responsable de caisse puis 1 an en Australie à la découverte de ce magnifique pays continent.

En 2006 j’ai changé 3 fois de boulot pour finir depuis dec 2006 Responsable Service Client chez IKEA au magasin d’Arlon en Belgique.

Vous pouvez retrouver des anciens camarades également sur copain d’avant…

Mon adresse mail : anhminh.pham@wanadoo.fr n’hésitez pas à me donner de vos nouvelles

Cordialement,

 

Jean-Jacques Poulain  1970

j etais  a paullap ds  les sixties  de  1961 a 1970 . on jouait  souvent avant et  meme pendant les cours au  flip  chez  Fernand  au cafe de l Avenir . Le meilleur prof que  j ai eu  c etait  GILSON  en  francais  qui  s etait fait  piquer  les  copies du  bac . depuis  j ai  aime  les  auteurs . Autrement en histoire Hamelin  .Mon  premier  proviseur etait  Chretien  et  Blanchard  en  surge  . Mes  potes  ... Deslandes  Pataillot  Padovani et un dont le  nom m echappe qui  habitait Belle ile  et Marc qui  habitait juste  a  cote  du lycee .Pour  les  filles quand notre lycee  devint  mixte  , belle  aventure  avec  MAITE . A part ça on a fait 68  occupe polap  et  aussi  ST Germain  bref  g  rien  foutu et g  pas eu le  bac .J ai  des  photos  de classe  de  cette  decenie

jeanjacques.poulain@g-nedelec.peugeot.fr

Coralie Pronier - bac 1999

Moi c'est Coralie, j'ai quitté le lycée en 1999 après le bac.

C'est une super idée ce petit forum d'anciens élèves de notre cher Lycée Paul Lapie. J'ai de très bons souvenirs de mes 3 années passées là-bas (1997 : 2nde B, 1998 1L1 et 1999 TL2). De très bons profs, une pensée particulière pour les cours de français de Melle Bataille, les cours d'allemand de Mme Dewerdt (désolée pour l'orthographe!), les cours d'anglais de Mme Dutheil etc.

Pour mon parcours, sans prétention mais identique à ce que je souhaitais : après mon bac L, direction la fac de Nanterre pour un DEUG  LEA (anglais/allemand), une année de licence en Allemagne avec Erasmus, puis une maitrise LEA pour finir sur un DESS de Commerce International à l'université de Tours.

Aujourd'hui, je travaille dans un grand groupe automobile allemand.

Je laisse mon mail à ceux qui me reconnaitront! je serais ravie d'avoir de vos nouvelles!

caliepronier@yahoo.fr

 

Christian Planchard - bac 1968

j’ai fréquenté le Lycée de 1960 à 1968.

Je veux essayer de retrouver des camarades de classe.

Voici notre photo de classe de 1ère - 1966 –elle figure aussi sur le site Copains d’avant.

J’ai déjà retrouvé 4 camarades de classe.

Nous avons réussi à mettre quelques noms, mais pas partout.

Avez-vous des listes de classe, des photos de classe, qui pourrait me permettre de faire avancer ce projet.

planchard.christian@neuf.fr

 

 

Valérie Buffetaud  Bac A7 - 1980

Bonjour,
  et merci d'avoir eu cette belle idée de ce site,  découvert par
  hasard.
  Je m'appelle Valérie Buffetaud et j''étais élève au lycée Paul Lapie
  de 1977 à 1980 dans la section A7 (Bac en Juin 1980)
  Sur votre site j'ai retrouvé avec émotion la trace d'autre anciens de
  ma classe: Sylvie Boragno et  Yves Dougin, un couple dont les
  personnalités m'intriguaient et m'intéressaient;  Jean-Paul Pastor , qui venait souvent avec sa
  guitare en bandoulière ; Nicolas Furstenberger, qui m'impressionnait
  beaucoup avec son regard bleu et sa voix grave.
  A l'époque , j'étais très timide et je devais rougir à chaque pas. Je
  me souviens de toutes ces personnalités avec émotion, mais je doute
  bien qu'elles se souviennent de moi, tant il m'était impossible
  d'ouvrir la bouche. J'étais plus proche de Valérie Selzer et de Marie
  de Bremond d'Ars , et surtout d'Annie Aranda, que je voyais en dehors
  du lycée et avec lesquelles j'ai partagé de beaux moments. J'ai dû
  revoir  Annie pour la dernière fois en 1992 à l'occasion d'une
  exposition à Paris.
  Je garde le souvenir d'une classe dotée d'élèves  aux personnalités
  très différentes , parfois fortes et intéressantes.
  Je me souviens aussi de Nathalie... que je trouvai très belle, de
  Thierry Méchin, de Thomas Chabrol, de Nicole...petite et aux cheveux
  frisés,
  Et bien sûr , je serai unanime aux échos des deux professeurs qui ont
  marqué cette scolarité de 3 ans. Deux noms , celui de la prof de
  français,  Melle Bataille et celui de la prof de dessin et  d'histoire
  de l'art Françoise Didierjean . Toutes les deux ont contribué à nous
  ouvrir l'esprit et à nous aiguiser la curiosité.Françoise avait dit à
  ma mère que j'écrivais bien et que je pourrai être critique d'art!  
  Bon.... alors , j'ai poursuivi d'abord des études d'histoire de l'art,
  puis d'art plastique, puis les Beaux-Arts en sculpture, pour
  finir...comme peintre. Ce dont je suis très heureuse aujourd'hui.
  Après avoir vécu 15 ans entre la France et l' Italie, je suis revenue
  à Paris où j'ai mon atelier.
  Voici mon adresse mail :
valerie.buffetaud@free.fr
  J'ai aussi un site qui est :
www.valeriebuffetaud.com
  à très bientôt...

 

 

Richard Gallinari - Bac D - 1971

bonjour, de la 6ème en 1964 à ma terminale D en 1970 et 1971, j'ai fait ma scolarité au Lycée Paul Lapie. Je cherche des élèves qui auraient suivi une scolarité identique et bien sûr quelques photos de l'époque. Cordialement

gallinari.richard@wanadoo.fr


Pierre-Yves Mougin  

J'étais ancien du lycée entre 1997 et juin 2001. J'ai notamment effectué le voyage à Philadelphie/New-York en 1999 dans la seconde européenne et j'en garde de précieux souvenirs. Me rendant cette année de nouveau à N-Y dans le cadre de mes études, cela me rappellera de grands moments...
 
Coté études, je viens d'être diplômé de l'ECE (Ecole Centrale d'Electronique), école où j'ai passé 5 à apprendre les technologies de l'information et notamment les télécommunications avant d'embrayer cette année sur un mastère spécialisée en Assurance-Finance à l'ESSEC. Je me replonge donc à fond dans les maths!!!
Un petit mot et conseil pour les prochains bacheliers: "Tout est possible!!!"
 
A bientôt et un grand bonjour à ceux qui me reconnaitront
 
Pierre-Yves Mougin  

Gérard Genty 1957-1963

Je recherchais quelques infos sur le Lycée Paul Lapie et avec l'aide de mon frère nous avons trouvé ce site.

En quelques mots et avec quelques incertitudes relatives aux dates, j'ai intégré l'établissement en 1957 /1958 pour entrer en 6ème.

J ' y ai passé 5 années, donc jusqu'à la fin de la seconde.

Je me suis orienté ensuite vers une école technique l'E.N.R.E.A située à Clichy (92) où j'ai obtenu un BTS d'électronique.

J'ai fait ensuite toute ma carrière au sein du groupe Thomson puis Alcatel.

Au début de ma carrière professionnelle, j'ai suivi avec succès les cours du C.N.A.M ce qui m'a offert l'opportunité d'obtenir le diplôme d'ingénieur Télécommunications des Arts et Métiers.

Depuis Novembre 2006, je suis en retraîte dans les Yvelines, non loin de la cité des Bateliers à Conflans Ste Honorine.

Ma mémoire des noms de cette époque Paul Lapie se limite à quelques personnes :

M.Chrétien  le Proviseur

M.Belloni     Le Surveillant Général

M.Gilson      Professeur de Français et cinéaste devenu connu et reconnu ensuite

Des élèves tels que :

Jean-Pierre Delage

Jean-Claude Nasse (ils étaient deux à porter le même nom et prénom)

Jacques Muller ( que j'ai retrouvé et cotoyé professionnellement)

M. Moulot

Je vous autorise à communiquer mon adresse email et bienvenue à ceux qui se souviennent encore avec joie de cette époque. 

Paul Lapie, à cette période ne mélangeait pas Filles et Garçons..............   Les punitions pleuvaient pour les téméraires !

Bien cordialement,

 

  Sylvestre Bessy - Bac C - 1982

Je suis un ancien élève du lycée Paul Lapie

J'aimerais avoir quelques nouvelles du lycée et de sa vie ...

Cordialement ,

 

sylvestrebessy@yahoo.fr

 

Louis Vallée   - 1946-1952

Ayant visité le site des anciens de Paul Lapie , je suis déçu de n'avoir reconnu aucun nom de mon époque :

Rentré à P.L en 1946 en 6è, j'y suis resté jusqu'en Ière ,en 1952 . Mes études classiques se sont arrétées là mais ces bases m'ont aidé dans ma carrière professionnelle de coiffeur (comme mon père ): C.A.P, B.P, Brevet de Maitrise, formation d'une vingtaine d'apprentis et enseignant au C.F.A tout en participant à la bonne marche du salon de coiffure. Conseiller de l'enseignement technique pour la préparation des examens professionnels et élu à la Chambre de métiers pendant une vingtaine d'année et c'est maintenant la retraite depuis 11 ans.
J'aimerai que des élèves de P.L de la période 46-52 se fassent connaitre , je garde un bon souvenir de cette époque.

Certains noms me reviennent en mémoire : Achard, Fraudin, Mathias, Merx, Trematin, Vedel ...

Notre Surveillant général devait être "Belloni".

Du côté des professeurs : Andriantsilaniarivo, Frau Muller, Pons et aussi un prof de gymnastique célèbre par son exclamation " Et que j'entende le silence ", avec son accent d'Antibes ...

Je me souviens également de nos sorties sportives : la piscine Lutetia , le terrain d'athlétisme en direction de Bécon, l'aviron sur la Seine au milieu des bouchons de liège et bouteilles vides, ainsi que le basket, vers Asnières,  je crois.

Mais c'était il y a  bien longtemps .. J'espère cependant que d'autres partageront ces souvenirs ..

Ci jointe une photo de classe qui doit dater de 1951

Louis Vallée

 louis.vallee4@wanadoo.fr

 

Jean-Paul Pastor - Bac A7 - 1980

Bonjour,
mon nom est Pastor, Jean-Paul Pastor… et non Pascal comme je l’ai lu dans ce forum : mais cela n’est pas grave car tout le monde m’appelle Pablo désormais.
De 1977 à 1980, j’ai côtoyé tout une bande de personnages somme toute assez différents les uns des autres, mais qui m’ont tous laissé, chacun à leur manière, un excellent souvenir.
Je pense à Nicolas Fürstenberger que je viens de revoir et qui m’avait marqué tout autant par son indépendance d’esprit que par l’excellent café que je buvais chez lui après les cours en discutant jusqu’à plus d’heure…
Je pense à Sylvie Boragno, la rebelle, drôle et charmante, facétieuse et impertinente, une personnalité forte et attachante…
Je pense à Yves Dougin, et les crises de rire quand nous comparions nos notes prises en cours, où le loufoque flirtait avec l’absurde ; et aussi le duo improbable guitare-hautbois que nous avions formé un temps…
Je pense aux cours d’allemand que nous suivions d’une oreille distraite, parfois même en dehors de la classe un café à la main…
Je pense aussi aux profs : Nicole Bataille, Françoise Didierjean, Tony Brachet, qui, vu d’ici et maintenant, étaient de véritables initiateurs !
Je souhaite vivement savoir ce que vous êtes tous devenus…
A bientôt
Pablo (JP) Pastor
pablo.pastor@free.fr

 

Nicolas Furstenberger - Bac A7 - 1980

De 1977 (seconde) au BAC A7 en 1980 j'ai fait le chemin de Neuilly à Courbevoie en mobylette pour retrouver Paul Lapie et ses professeurs. Je suis assez proche du mail de Sylvie Boragno qui parle de moi et qui me permet de rentrer en contact avec elle. Nous étions deux transfuges du lycée de la Folie Saint James de Neuilly sur seine; Marie de Bremond d'Ars et moi-même et nous avons pu terminer notre scolarité, pour ma part bac a7 avec mention assez bien, ce qui était fort honorable vu le niveau de la classe. Je me souviens bien de Melle BATAILLE prof de français ainsi que de Françoise (dessin et arts plastiques) ainsi que du prof de philo dont j'ai oublié le nom - j'ai fait ma première expo de peintures à Courbevoie en 1984 à la maison pour tous. J'étais à l'époque assez proche du groupe punk Oberkampf dont un musicien était au lycée, qui ont fait un concert à la maison pour tous en 80. Tout cela me rapelle des souvenirs. Vous pouvez mettre mon mail en ligne:nfurstenberger@9online.fr - en vue de retrouver des copains de l'époque. A bientôt Nicolas Furstenberger.

 

  Josserand Bassery - Bac S  2001

Bonjour,

J'étais élève à Paul Lapie de septembre 1998 (classe de 2E) à juin 2001 (classe de Terminale S4)  Je conserve des très bons souvenirs de ma seconde (voyage à Philadelphie/New York avec M. Gross et à Guernesey avec M. Lagoutte : deux excellents professeurs).  Après avoir obtenu mon bac avec mention AB en 2001, j'ai suivi le cursus d'élève ingénieur à l'ESTACA (École Supérieure des Techniques Aéronautiques et Constructions Automobiles à Levallois-Perret).  Je suis à présent ingénieur diplômé en Aéronautique, et poursuis mes études par le Mastère spécialisé en "Comportement des matériaux et dimensionnement des structures" de École des Mines de Paris. Je voulais rassurer mes professeurs de mathématiques et sciences physiques qui considéraient mes chances de réussite dans une filière ingénieur assez faibles.

Josserand Bassery

josserandbassery@wanadoo.fr

 

  Marc Vignal - 3e en 1965

Je ne suis ni riche ni celebre, mais j'ai fréquenté le lycée Paul lapie de
1961 à 1965 de la 6e à la 3e.

mv-ed@wanadoo.fr


Catherine Pasquet Bac A7 - 1982

Il existe donc un site du lycée Paul Lapie !
Sur
http://copainsdavant1.linternaute.com/asp/commun/ une centaine
d'anciens de Paul Lapie sont inscrits.

J'étais à Paul Lapie de 79 à 82 en A7. Je me souviens de : M Ruols
(français), Mme Bourquard (physique/chimie), Mme Picard (histoire/géo),
Mme Didierjean(dessin).

Pour les archives, je ne suis pas devenue riche et célèbre.

Catherine Pasquet

 Sylvie Boragno - Baccalauréat A7 - 1980

Bonjour,
Je m'appelle Sylvie Boragno. C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai "revisité" mon ancien lycée grâce à votre reportage. J'y ai passé 3 ans : de 1977 à 1980 en A7. Bac en juin 1980.

A cette époque, j'étais une éternelle "révoltée" supportant, bien évidemment, très mal le cadre imposé par l'administration et les professeurs. Et pourtant ... n'est ce pas ce "carcan" qui m'a permis de me construire et de me réaliser ?...

Je tiens à remercier très sincèrement certains de mes anciens professeurs Mlle Bataille ( en Français ) et Françoise ( en Arts Plastiques et Hist. de l'Art) qui ont pris le temps de m'accompagner, de m'écouter et de m'aider à découvrir, observer, créer... bref m'ont donné le droit d'accéder à une Culture qui ne m'a apporté depuis, que des instants de bonheur ! J'aimerais aussi pourvoir dire à cette dame ( je ne me souviens plus de son nom) assistante sociale dans le lycée à cette époque, combien elle m'a permis de me "poser", de me connaître, de relativiser, de penser... de grandir afin de continuer mon chemin.

Enfin un petit mot pour les anciens copains de l'époque : tout d'abord à Florence que je remercie de son message bien sympathique et puis une pensée émue pour Annie, JP Pastor, Thierry Méchin, Nicolas Fürstenberger, Jean-Michel Nasse et Arnaud Gobert et puis Yves Dougin avec qui j'ai partagé une plus longue route....

Sylvie

sborabora@libertysurf.fr
 

 

Jessica Moritz  - Bac L  - 1999

bonjour, je suis une ancienne eleve de paul lapie sortie en 99 il me semble terminal option arts

actuellement je suis aux beaux arts de paris en troisieme année, je passe mon diplome dnap en juin, et je pars en echange a new york a la rentrée,et je me demandais ce que devenaient certains amis de ma promo

 

merci

Ecrire au Forum

 

Olivier Peyrat - Bac C    1976

Bonjour ,

bravo pour cette initiative

je m'appelle Olivier Peyrat, je suis passé par Paul Lapie il y a quelques années déjà( 2nde, 1ère Terminale, et bac C en 1976)  Ensuite, des études scientifiques  d'ingénieur, (la fuite en avant, quoi) un début de carrière dans l'administration,  puis une migration vers l'univers associatif. Je travaille actuellement chez Afnor. Pas riche, pas non plus célèbre, mais je l'espère utile à la collectivité...

Sinon, je suis marié, j'ai quatre enfants, et je vis à Paris.

Bien cordialement

Olivier                        

  mailto:olivier@peyrat.org

 

 

André Devallière  - 6è à 3è  1939-1942

J'arrive sur votre site par hasard, mais j'ai allumé aussitôt.

Et je dis :

Salut, les p'tits cadets.

Plus ancien que moi, faut trouver !

J'ai usé mes premiers pantalons longs sur vos bancs de 1939, après le Certif', à 1942, de la 6  ème à la  3 ème. Paul Lapie était encore une EPS. J'ai filé ensuite, après une scolarité très dissipée et un peu chaotique, en seconde dans un lycée parisien (la conduite à l'EPS Paul Lapie était sur 120 points...j'en totalisais  entre zéro et 30, quand ça gazait - jugulaire-jugulaire l'Education sous Vichy ! alors que la notation se situait pour les matières enseignées sur 20 et 40, il me semble).

J'ai déjeuné à la cantine et goûté les fameux rutabagas gratinés aux navets, servi par Titine. Fait du foot à La Courneuve, le jeudi, pas souvent ! avec un certain Michelot, avant-centre d'une équipe squelettique (par le nombre), alors qu'il fallait 2 heures pour s'y rendre et autant pour rentrer.

Je me souviens des vieux profs, en Octobre 39, pour les plus anciens ex-instit', les fameux "Hussards Noirs", des hommes très respectables et respectés : Cruzel, Belloni (mon préféré), Morin (je crois, infiniment + connu sous son sobriquet de "Narcisse" tout le contraire d'un rigolo, celui-ci !), prof de math qui nous faisait venir le matin avant la classe pour répéter la leçon non sue de la veille : je fus un de ses plus assidus, - mais terrorisé -, disciples, puis Bonhomme, qui nous racontait sa guerre de 14 à l'Armée d'Orient où dans le service sanitaire militaire il répandait pour lutter contre le moustique de la malaria des bidons de pétrole dans le Vardar....Les grands moyens, ô Ecologie !

Et puis, pendant la "drôle de guerre", nous avons eu des retraîtés rappelés. Nous fûmes une équipe d'infernaux galopins. Le prof' de latin (à barbiche) nous pourchassait à travers la classe...On lui présentait hypocritement des yeux ou d'un doigt une règle, dépassant légèrement de la table, pour qu'il s'en empare au départ de la corrida (il lui fallait toujours une trique dans la main !)...nous l'enduisions préalablement de l'encre de nos encriers...ce qui donnait lieu à une seconde ou simultanée chevauchée, ....

Après 1940, nous avons "touché" des jeunes profs' sortant de l'Université. Un monde ! par rapport aux instit' : Chargeleygues (un type épatant), pour le français (qui nous emmena, un jour, voir l'Avare à l'ex-théatre Sarah Bernhardt - une juive, vous pensez ! -  et nous présenta avec déférence au Maître Charles Dullin dans sa loge).

Des noms de copains : Develay (que j'ai retrouvé il y a 2 ans) un tout-bon en tout avec lequel je fréquentais les salles d'exclusivité des Gds Boulevards et Champs Ely..., Glédel, Vivier, Paul et Yves Mélot, Rouffet (un très étonnant lettré) surnommé "le grand Sam", Laverlochère, Salomon, Rabbaïni...........

Et si une fille ou un fils de ces anciens avait fréquenté les mêmes banc à la génération suivante ? dans les années 60...ou un petit- fils (lle) plus tard ?.....se manifesteraient-ils ?

Bien à vous, brillants sujets, pour la plupart, d'après ce que je lis.

et amitiés d'ancien.

Cela remue en moi pas mal de souvenirs, et, comme je vous l’ai dit, des absences…Assez mitigés, je dois dire mes souvenirs de Courbevoie.

Je regrette bcp, toutefois, de ne pas avoir encore retrouvé de condisciples, en général originaires de La Garenne, de Bois- ou de Colombes et notamment des camarades (supposés par moi) juifs dont j’ai recherché noms et souvenirs à travers le travail obstiné de Serge Klarsfeld et de bien d’autres chercheurs ou mémorialistes juifs dont ma biblio est riche. Il me semble qu’ils ont disparu de mon horizon scolaire ou de connaissances pendant l’été 1942, éventuellement un peu avant. Cette époque misérable, inhumaine et obscure m’a terriblement marqué. Notablement perturbé, aussi, pendant mes études. Je me sentais incapable de me concentrer au milieu de tout cet incendie.

Ceci dit, je suis plus ancien élève que M Malherbe puisque j’ai débuté dans cette E.P.S. 3 ans avant lui, et pour une durée supérieure, puisque j’y « ai fait » quatre ans, ayant commencé à la déclaration de la Guerre.

Bon ! je ne concours pas pour un quelconque Livre Guinness de records.

J’ai vécu « en province », à partir de 1951…la crise du logement, terrible déjà, car financièrement parlant totalement corrompue (soultes, "reprises" extravagantes) ! et assez d’ambition, m’ayant chassé de Paris-banlieue. J’y ai fait toute ma carrière professionnelle après des débuts parisiens, Dieppe où on m’offrait un logement, Nantes, Le Mans, Nantes et Le Havre… mais je revenais très souvent à Paris, pour des raisons pro ou privées, et, sur le tard, il m’est assez fréquemment arrivé de rôder en voiture dans la banlieue Ouest à la recherche de souvenirs et du cadre d’un romantique amour de jeunesse situé du côté de la rue de l’Aigle, à La Garenne……………………………(habitant, à l'époque, l'ancienne avenue de la Défense conduisant au rond-point dominé par le monument de 1870).

Les vieux ont toujours une hotte bien pleine et, pour tout ou presque, il y a prescription

 

Un souvenir, encore….en regardant la photo de groupe des prof’ présentée par Michel Rivière (bac 64) sur laquelle je trouve le visage si sympathique et si humain de M Belloni, Surgé, mais qui était encore prof en 1939. Mon préféré ! je l’ai déjà écrit………

Il y eut en Juillet 1939   une distribution de prix – souvent proche du 14, Fête Nationale et Républicaine unanimement célébrée - dans l’enceinte du Lycée (à l’époque Ecole Primaire Supérieure, préparant au Brevet Elémentaire). Nous étions encore en Paix pour quelques semaines.

Comme toutes les Distributions de Prix en France, c’était une solennité avec le décorum ad-hoc. On distribuait encore des Prix à couverture rouge édités chez Duval, à Elbeuf.

Le Maire de Courbevoie, M Grisoni, à cette date, fit un discours dansla Tradition Républicaine.

Il se trouve qu’était présent à la tribune un invité allemand, dont je n’ai plus le nom en mémoire, mais si je me souviens bien, un Ingénieur en visite dans ce Courbevoie traditionnellement  à vocation industrielle, au même titre que quelques autre communes de l’Ouest banlieusard parisien, spécialisées dans les constructions mécaniques, aéronautiques et dans l’automobile. Courbevoie « fourmillait » d’ateliers….

Un Allemand à une distribution de Prix, à l’époque, n’était pas dans les usages….

Le Maire fit un discours lyrique, passionné et intensément pacifique, sincère, je n’en doute pas un instant, - Marcel Déat venait d'écrire son célèbre article en Mai 1939 : « Mourir pour Dantzig » - s’adressant personnellement à ce représentant du peuple et de l’industrie  allemands, à l’époque, un Nazi, pour qu’il rapporte, en Allemagne, ce souhait de Paix venant du fond de la population ouvrière d’une banlieue parisienne. La « clientèle » de l’école, à l’époque, je le rappelle venait de Courbevoie, La Garenne, Bois – et Colombes.

On sait ce qu’il en fut.

Ce discours impressionna fortement l’assistance (l’allemand ? je me demande encore….) et l’ado que j’étais, complètement acquis,  la pensée et les propos de tous étant alors dominés par l’idée de cette Paix si menacée, malgré les concessions deshonorantes pour les Démocraties consenties à l’ Allemagne, arrogante et militarisée.Le rapport avec ce que je vais dire n’est pas évident. Il y a pourtant, pour moi,  une association de pensées.

 

andre-d@wanadoo.fr

 

Nicolas Letailleur - Bac A7  1976

Je ne suis pas (encore) riche ni célèbre comme Isabelle Adjani, Philippe Dana, Jean Pierre Darroussin ou Bruno Léandri mais je suis un ancien de Paul LAPIE.

Je me suis assis sur les bancs du Lycée de la seconde en 1974 à la terminale en 1976 (section A7bis - littéraire, philo, arts plastiques et histoire de l'art, sans latin).

 

Je me souviens de nos longues discussions sur les cartoons avec Philippe Dana et des "happenings" de quelques élèves (Pompier, Charleau, Violet ... ) qui animaient régulièrement la cour et les couloirs du Lycée.

Notre Maître de philosophie était Monsieur Fernand Rohman.

L'histoire (une forme d'histoire) et la géo étaient enseignés par Monsieur Dethomas reconnaissable à son parapluie en toute saison (car la France est en climat tempéré !)

La littérature était enseignée par Nicole Bataille, le dessin par JB Chevallier puis Françoise Didierjean...

Amicalement.

nicoletail@numericable.fr  

 

Françoise Gascard / Tastevin, bac philo 1967

Ancienne élève du lycée de Courbevoie, Françoise Tastevin, fait revivre les moments forts de son année  scolaire 1962 au fil des pages de son roman "Une adolescente des années soixante".

Commande possible auprès de l'auteur, en joignant un chèque de 25,00 Euro adressé à

 Françoise TASTEVIN / 2, avenue Audra / 92700 - COLOMBES

Envoi de l'ouvrage dédicacé sous deux semaines à compter de la date de réception de la commande

serge.tastevin@wanadoo.fr

 

  Aurélie Renier - Bac S 1997

Bonjour à tous, après un bac S à Lapie, j'ai choisi de faire une maîtrise d'allemand à la Sorbonne. Puis j'ai enchaîné sur un Master Gestion Marketing franco allemand qui m'a amené au poste de contrôleur de gestion que j'occupe aujourd'hui. J'aimerai avoir des nouvelles des gens qui me connaissent. N'hésitez pas à m'écrire: aurelie.renier@web.de

A bientôt

 

Christelle Carrer -  BAC ES 1996

Très chers Anciens,

 

C'est avec un grand plaisir que je découvre ce site ! Que de souvenirs dans ce lycée : Mme Bataille, M. Grelliere, Melle Nolan, Mme Bernard, Mme Delacourt, Mme Abellard ...

 

J'ai eu mon bac ES en 96, puis je suis ensuite allée à Léonard de Vinci (la fameuse fac Pasqua...).  J'ai finalisé mes études par un Master en marketing à l'ESA, ce qui m'a permis d' atterrir chez Alcatel pendant un petit moment. Actuellement, je travaille  chez Apple, où je m' occupe de campagnes e-mailings.

Je vois toujours très régulièrement des anciens de Lapie (les mêmes qu' à l'époque !).

Ce serait avec plaisir que j' élargirais ce cercle d'anciens.

Alors si vous étiez au lycée à la même époque, n'hésitez pas à  laisser un message.

 

A tres bientôt peut être !

Christelle (PICO pour les intimes...)

christellecarrer@yahoo.fr

Matthieu Marquenet- Bac S 1998

Salut !
Mon parcours en qq lignes :
1998 : bac S à Paul Lapie. D'excellents souvenirs... Mes "vrais amis"
viennent tous du lycée !
2003 : diplôme d'ingénieur en électronique et informatique. Les études quoi.
Le plus intéressant de mes 5 années : 6 mois passés dans une université
danoise
2004 : tour du monde à vélo :
http://www.3velos.com C'était une sacrée
expérience, dont je garde des milliers de souvenirs !!!
depuis 2005 : un poste d'ingénieur à Paris. Je gagne de l'argent maintenant
mais ça manque un peu de sensations...

Un coucou à tous ceux qui me liront !

marquenm@hotmail.com

PS : un grand bravo à Jean-Pierre pour ce forum génial !



Denis Chandon- Bac D  1978

Bonjour,

J’ai découvert le site en faisant des recherches sur « les copains d’avant ». Je recherchais Edmond Kazazian, un vieux copain perdu de vue. Toujours pas trouvé.

Après un parcours relativement studieux, j’ai travaillé la plus part du temps à l’étranger depuis 1984. Pays-Bas/Allemagne, Suisse pour des grands groupe Internationaux. Je suis maintenant de retour en France ou je démarre ma propre Entreprise de distribution de Matériel Médical dans la région Sud-ouest. Je suis divorcé et j’ai 5 enfants de 20 mois à 20 ans.

Voilà, si vous retrouvez la liste des gens de ma classe, se serait sympa de me la faire parvenir

 

Denis Chandon

8 Allée des Marronniers

33160 Saint Médard en Jalles

D. Chandon Home office Phone/Fax: +33 5 56 70 36 85

Mobile Phone: +33 6 08 10 03 44

  denis-chandon@wanadoo.fr

 

François Schyn  -   Bac 1969

J'ai fréquenté Palupalie de 1961 à 1969 soit de la 6eme à la terminale que j'ai allègrement redoublé ayant raté mon bac en 68!

Avec une certaine émotion j'ai retrouvé les noms des profs, du "protal" et du "surgé".

J'ai vécu 68 au lycée, en terminale. Comment nous avons "libéré" le Lycée de filles "Alfred de Vigny" et provoqué la mixité de l'année suivante.

Je n'ai malheureusement reconnu qu'une seule personne dans les témoignages, et un classement par année du bac serait plus facile.

 Après mon Bac laborieusement acquis en 69 j'ai taté des prépas mais me suis vite reconverti à la Fac.

J'y suis resté 10 ans jusqu'a l'obtention de mon doctorat (d'informatique) puis je suis parti dans le privé.

Je suis devenu un ingénieur informaticien, et après un parcours assez mouvementé, je travaille (encore pour quelques années) chez Airbus.

  fschyn@free.fr

 

Christian Guillemin

A cinquante ans, ma mémoire est déjà défaillante.Il me reste cependant quelques délicieux souvenirs comme Isabelle et le "RHINOCÉROS", Virginie, la princesse polonaise, Edith, la petite brunette de BECON et Michèle  V, elle aussi de BECON et Choupie etc...En ce qui concerne la gente masculine, je me souviens de Daniel GUEPET, le guitariste fou, Frédéric SEIGNEUR, Philippe VUILLE, georges BOSMAN, CAPLIER et GAZANION.

En plus des quatre déesses citées plus haut (ADJANI, DE KUSKOWSKI, BARTHELEMY et VISCIANO), je revois les visages d'Catherine PELLIER-CUIT, d'Isabelle THEVARD notamment.Alfred DE VIGNY et Paul LAPIE  ont été mes terrains de jeux et de chasse de la troisième à la terminale ( BAC A2, lettres et latin en 1974).

De tous les combats politiques et syndicaux, de gauche et de droite simultanément, pour être le moins souvent en cours, j'ai tiré une belle expérience de terrain que j'ai mise à profit pour exploitation dans la POLICE bien sur! (J'ai même été Directeur d'une Ecole de Gardiens de la Paix)

Le camarade Philippe GRENIER qui faisait tout comme moi davantage ses humanités sur les pavés de la capitale ou du 9 2 que dans les classes de nos brillants professeurs (BATAILLE, PILLIERE, MASSEY, LEFRANC  notamment) sert lui aussi la République au cœur de sa plus noble institution: l'Assemblée Nationale.

 

Toujours marié avec la même beauté depuis 22 ans, j'ai deux filles étudiantes en DROIT.Dans quelques mois, je vais sans doute partir à MAYOTTE pour deux ans.

D'ici là, j'espère bien avoir des nouvelles de celles et ceux qui ont enrichi ma jeunesse dans les couloirs de Paullap, dans les bistrots du coin, à la salle de sport  du stade de COURBEVOIE, chez Janick MAUREL entre autres lieux.

Une dernière pensée  pour Véronique ERGINO, Pierre AKNINE et tous les autres dont les patronymes m'échappent encore.

christian.guillemin@club-internet.fr

Laurent Volpe - Bac 94

J'ai découvert ce site il y a un bon bout de temps mais je me décide que maintenant à écrire un mail pour parler de mon parcours post-Paul Lap'.

J'ai eu mon bac en 1994 et j'ai fréquenté Paul Lap' de septembre 1990 à juin 1993. J'ai fait partie de la mythique 1ère B3 avec Ronan, JB et les autres ainsi que Sébastien Blum et Nicolas Buzier qui ont posté sur ce site.

En tant que prof' tu as eu vent de mon comportement un peu "rock n' roll" de l'époque. Mon humour lourd, ma grossiereté (mais jamais vulgaire!), mes  excentrictés et mon travail tout juste ce qu'il faut pour passr en classe supérieur.

Après le bac j'ai fait une fac de droit (Nanterre pour ne pas la nommer) sans trop de conviction et ensuite j'ai pu travailler en tant que juriste d'entreprise dans une  boîte de travaux  publics.  Suite à des aléas économiques, j'ai été remercié comme ont dit de manière pudique.  J'ai ensuite  retrouvé  du boulot dans un établissement bancaire parisien plus connu sous le nom de "chez ma tante" où je travaille encore aujourd'hui. Mais ce qui compte le plus dans ma vie, plus que mes études, les diplômes où la situation professionnelle c'est Jésus-Christ de Nazareth. Il a changé ma vie et lui a donné une nouvelle direction, une direction éternelle. J'ai fait sa rencontre en 2002 alors que j'avais un bon boulot mais pas de vision à long terme et je sentais un vide dans ma vie. C'est un camarade de 6ème qui m'a présenté Jésus. Après  quelques  temps , j'ai accepté Jésus-Christ comme mon Seigneur et Sauveur personnel le 14/09/2002. Je suis ce que l'on appele un "born again christian" je n'ai pas besoin de traduire (ah si, je le fais : chrétien né de nouveau). Voilà, ma vie n'est pas un conte de fées ni un dessin animé de Disney, mais j'ai la foi et l'espérance et mon système de valeurs s'est completement inversé.

Je ne sais pas si mon témoignage passera sur le site mais je voulais juste dire qu'il n'y a pas que la réussite et l'accomplissement dans la vie. Il y a aussi la foi et le cheminement spirituel.

S'il y a des questions à me poser ou des remarques à faire, je suis disponible pour répondre. On peux même jeter un coup d'oeil à mon blog à l'adresse suivante :

http://jesusetlabible.blogspot.com

laurent.volpe@9online.fr

Francine Ollion - 1974

Bonjour,

C'est avec plaisir que je découvre ce site et certaines photos, que j'ai du mal à reconnaitre, tout de même. Je n'ai été élève que 2 petites années dans ce lycée (de 72 à 74) mais bien sur, j'en ai gardé un super bon souvenir.

Seulement, de "mon temps", c'était le "lycée Alfred de Vigny et Paul Lapie" et on disait bien lycée à partir de la 6ème. C'est plus tard qu'est venue l'appellation "collège" englobant la 6ème jusqu'à la la 3ème. Puis "lycée" pour les classes d'après.

Mon nom est Francine OLLION et vous pouvez diffuser mon adresse (professionnelle), car je ne pense pas avoir énormément de réponses, je n'ai rien vu qui me correspondait dans ces années.

J'ai donc eu Melle Deschamps en français, Mr Foucard en anglais, Mme Farge en mathématiques (celle-là c'était mon cauchemar, car les maths ça n'a jamais été mon truc et elle n'était pas commode), Mme Lacombe en sciences, pour les autres je ne me rappelle plus. L'année suivante, Melle Luthéreau en anglais.

Voilà, je verrai bien si quelqu'un m'écrit.  Merci et au revoir

Francine Ollion

 

Lucie Mazalaigue  Bac A3 -  1995

Bonjour !

Après quelques années mémorables à Paul Lapie(dont un voyage à Prague qui est resté ancré dans ma mémoire), j’ai fait des études de lettres, puis une prépa concours.

Maintenant je travaille à la Mairie de Paris, précisément à la culture. Je m’éclate !

Je suis maman d’un petit garçon, j’habite à Paris et tout va bien. J’ai croisé Mme Pinot, notre ancienne prof de Français, ce qui m’a fait très plaisir.

@ bientôt  !

Lucie

Mon adresse mail : lucie.maza @free.fr

 

Corinne Mancel- Bac C  1976

Au hasard d'une promenade sur internet, je découvre le site...

Je m'appelle Corinne Mancel, et j'ai hanté le lycée Paul Lapie de septembre 73 à juin 76, où j'ai obtenu le bac C .

 

Je ne suis pas devenue célèbre, je réserve cela à mes enfants : Audrey, à côté de qui la Callas paraît chanter faux, et Dorian, qui ne fera un jour qu'une bouchée de Bill Gates...

 

En attendant de vivre de leurs rentes, je dirige l'ANPE d'Ermont, dans le Val d'Oise.

 

Je répondrai volontiers à tout mail de mes anciens condisciples. A bientôt, peut-être...

 

corinne.mancel@anpe.fr

 

Bonjour à tous les anciens,

Je m'appelle Philippe Grenier

Je suis entré à Paul Lapie en septembre 1972, en 2nde A4, et j'ai quitté le lycée en juin 1975, après avoir redoublé ma première, pour aller m'inscrire en terminale dans ma bonne ville de Versailles, au grand soulagement de la surveillante générale de l'époque, Mlle LUGENBÜHL ! 

J'éprouve maintenant beaucoup d'émotion à l'évocation de professeurs estimés : Mlles BATAILLE (Malraux) et SUDAKA (Deleuze et Foucault) en français, Mlle de GUERNY en espagnol ("Sigue leyendo Felipe"), Mme GROS et M. THOMAS en histoire-géo, M. PILLIERE (traduisez-moi en allemand : "d'amour belle marquise vos beaux yeux mourir me font !")  ou encore M.MARLIN, etc ... (mention spéciale à Mlle BATAILLE qui m'a tant de fois "repêché" en conseil de classe...) et le mythique M. ROHMAN que je n'aurai jamais eu la satisfaction d'avoir pour prof de philo.

Que de souvenirs également des heures de perm' passées chez DESCHAMPS à siroter des "petites limonades" en fumant des gauloises vertes ou blondes dans l'arrière-salle, ou à jouer au "flip'" chez MADO ...

Le foyer du lycée, le labo-photo, l'annexe de la MJC près du parc de Bécon, autant de lieux où nous venions nous réfugier pour parler musique (la grande affaire de l'époque avec la politique) ou pour en jouer : Amaury BLANCHARD (devenu depuis le batteur attitré de DE PALMAS), Philippe BONIN, notre bassiste devenu entre temps un pilier de la scène Blues parisienne, Pierre AKNINE (acteur et metteur en scène), François POMPIER, Yves-Marie FIALIP, Jean-Marc GRENIER (adorateur des Byrds), Jean-François LEGER ("Frisouille"), Jack BUSSY, Denis CENCIAI ("M. Cinéma"), Claude MEYNIE ("l'aviateur"), Christian GUILLEMAIN, "DOUDOU" le violoncelliste, Saïd MOUSSAOUI ("Titi"), dessinateur de grand talent, et Sabrina BEN SOUSSAN, au caractère déjà si affirmé !  et j'en passe ...

Nos discussions sur les mérites comparés de "Best" et "Rock & Folk"...

De ces temps heureux des débuts de la mixité scolaire, je retiens aussi de belles amitiés féminines :  Katherine PESQUERA, Annabel URIARTE, Fabienne POTHERAT, Aude CHARLES, Geneviève DEVILLERS et surtout mon amie Béatrice BUNYADIAN (qui aimait tant "Traffic" et Stevie WINWOOD).

Et nos manifs' ? "Non à la loi DEBRE" (73), "non à la réforme Fontanet" (74), "non à la réforme HABY" (75)...

Voilà pour la séquence nostalgie.

Pour l'actualité, je suis divorcé, j'ai quatre enfants, ,je vis toujours à Versailles (plus précisément au Chesnay) et j'écoute toujours autant de musique.

Professionnellement, je travaille depuis 1983 à l'Assemblée nationale,  où j'occupe la fonction d'Administrateur adjoint des services. Comme quoi une bonne formation littéraire mène à tout !

Un grand merci à tous mes professeurs, toutes mes amitiés aux anciens, et que ceux qui veulent me donner de leurs nouvelles n'hésitent pas, j'en serais ravi :

ph-grenier@wanadoo.fr

 

  Coucou!

Je m'appelle Anne Claire Doublet, j'ai eu mon bac Lettres-Langues, profil Arts Plastiques en 2000.

Après avoir eu mon Diplôme, j'ai pris mes affaires (très peu) et suis partie dans un couvent Bouddhiste où je suis devenue religieuse (près de Bergerac). Cela m'a fait rire quand j'ai trouvé la page du Lycée où ils disent qu'ils espèrent que nous sommes devenus riches et connus avec nos études...

J'ai choisi la Pauvreté et la vie monastique à 18 ans et ne le regrette pas.

 

Étant religieuse, je voyage beaucoup et prend part aux joies de la vie communautaire. Notre communauté est composée de plus de 250 frères et soeurs, de 21 nationalités différentes. Nos couvents sont en Californie, Vermont, Berlin et près de Bergerac. Nous voyageons sur la planète entière, c'est différent de la petite vie que j'avais à Courbevoie!

 

Qu'est ce que je fais dans cette vie à part voyager: nous méditons, et calmons nos esprits et émotions. Nous cultivons la paix en nous et autours de nous. Nous allons dans les écoles, lycées et universités pour partager notre mode de vie, nous offrons des retraites pour tous (depuis les familles et enseignants jusqu'aux officiers de police américains et politiciens).

 

Notre communauté s'appelle le Village des Pruniers et notre maitre s'appelle Thich Nhat Hanh, il a été nominé Prix Nobel de la Paix par Martin Luther King Jr... Notre commuanauté parle viêtnamien, anglais, francais.

 

Je me demandais comment mes professeurs de mon ancien lycée allaient prendre que j'ai tout laissé derrière pour embracer une vie de simplicité mais pleine de joie et de paysages...

 

Je vous écris de Californie (Sud, San Diego) où je me trouve jusqud le d'Avril. La semaine prochaine, nous allons avec quelque frères et soeurs, dans le nord de la Californie pour une retraite avec des jeunes, près de San Francisco. Comme quoi, les cours d'Anglais valaient bien quelquechose!

 

Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à me poser des questions.

 

Merci d'être là,

 

Sr. Anne Claire Doublet

 

Valérie Coudeyrat - Bac ACA 1995

Bonjours à tous , anciens du lycée paul Lapie,

Après avoir obtenue ce bac, j'ai passé un deug AES à l'université Paris x
Nanterre. Et c'est après avoir réussie le concours d'entrée à l'école
d'infirmière ( que je passais pour la 3ème année) que j'ai laissé tomber la
fac. J'ai donc passé trois an en IFSI (institut de formation en soins
infirmiers) avant d'obtenir mon diplome  en 2000.
Aujourd'hui, je vis à Chatou avec mon ami et je travaille à l'hopital de
Saint Germain en Laye dans un service de réanimation- smur.

A tous ceux qui me reconnaissent, anciens camarades, professeurs  (je me
souviens de Me Hochon, Me Limballe, Me Léandre...) je serais heureux de
recevoir un petit message.

valoucoudeyrat@hotmail.fr

 

Jean-Yves Toublanc - Entré à Paul Lapie en 1973 pour passer un bac C en 1978.

 

Bonjour à tous et merci à ceux qui font vivre ce site, que je connais depuis longtemps.

Mais je ne suis pas plus courageux aujourd'hui qu'il y a 30 ans. Si j'ai passé 5 ans à Paul Lap. pour finalement échouer au bac, ce n'est pas complètement par hasard. Il faut dire que je passais plus de temps à faire vivre le foyer socio-éducatif et son fameux club d'échecs qu'à travailler. Il m'était plus facile de vendre des croissants à la pause de 10h et de remplir les distributeurs de Chocorêve, que de bosser mes maths ou pire encore mon anglais. Et je me souviens encore du soulagement éprouvé par Mme Filippi lorsque je lui ai annoncé au début de ma 2e première que j'allais arrêter l'anglais. Je dois être le seul à être passé par Paul Lap et à ne pas avoir son bac.

Pourtant dans ce bahut, j'ai passé de bons moments et j'ai connu beaucoup de monde avec qui j'ai bien rigolé.

Que d'excellents souvenirs ... Le début de la vraie vie... L'amitié ... Les premiers émois ...

Les cafés aussi, pris "Chez Ignace" ou "Chez Mado" ...qui agrémentaient nos heures de perm.

 

Je ne suis pas riche, je ne suis pas pauvre mais lorsque je repasse devant ce qui reste de ce lycée (j'habite toujours Colombes), je repense à vous.

Faites comme moi, prenez votre clavier et rajoutez votre témoignage.

 

@+     jytoub@yahoo.fr

Valérie Profit - Bac S 1997

Bonjour à tous !

Je suis de la promo de 97. spé phys. chimie

Après mon bac je suis allée à Jussieu pour faire un DEUG puis une licence de chimie. Après ma licence j’ai tenté mon concours de professeur des écoles.

Après la réussite du concours, je me suis mariée et depuis le 18 août 2004 nous avons un adorable petit garçon qui s’appelle Ewan.

Au plaisir de revoir des anciens élèves ainsi que des professeurs.

 

 

Valérie PROFIT

 

  Patricia Bardin - Bac 81

J'ai passé mon bac en 1981....
j'ai passé de merveilleuses années dans ce lycée surtout grace à mon
prof de philo M. Roman (pas sure de l'orthographe)
Je suis devenue monteuse et réalisatrice de films documentaires.
C'est comment aujourd'hui?
êtes vous en contact avec d'autres anciens élèves?
    
patriciabardin@free.fr
 

 

Fabienne Prévot

Bonjour

je m'appelle Fabienne PREVOT (mon nom de l'époque) et j'ai étét en 6è et en 5è en 1967/68/69 au Lycée Paul Lapie

J'aimerais retrouver certains de mes copines et copains de l'époque, entre autre une copine qui se nommait Sophie Safarti. Voilà

D'avance merci

fprevot1@free.fr

 

  Laetitia Françon / Vitalis  - BAC 95 STT ACC

Après Lapie, j'ai passé 2 ans à l'iut de paris puis 2 ans à l'iscom où j'ai
fait des études de communication.
Je suis maintenant directrice de clientèle dans une des principales agences
de publicité DDB Paris.
Comme quoi avec le fameux Bac STT / G ont peut quand même réussir !
Mon passage à Paul Lapie reste un super souvenir et je suis heureuse de
constater qu'il aura fallu 10 ans pour faire des travaux ! Un merci tout
particulier à Mme Guigui qui fut une prof de français formidable !
Les amis de cette époque sont toujours présents ! pour ceux qui les
connaissent quelques news.. Elodie Michaud vie aux états unis et elle est
l'heureuse maman de deux petits garçons, Olivia Volpe se marie très
prochainement avec un Italien et Polo est toujours aussi drôle !
Si vous voulez plus de news vous pouvez m'écrire à l'adresse suivante
lvitalis@yahoo.com
A+
Laëtitia

Nicolas Albin-  Bac littéraire 1983

Hello,je suis Nicolas Albin , j'étais en section littéraire de 1979à1983,date à laquelle j'ai eu "brillament" mon bac.

Mon souvenir le plus fort est les cours de français avec Madame Bataille , les pièces de théatre , dont l'une d'elle où je jouais Paris dans "la guerre de Troie n'aura pas lieu", et les lectures chez elle.

Après ça , j'ai fait trois ans de théatre au Radeau de la Méduse , à coté de Bobino , puis dix ans sur les routes comme ingénieur du son dans le milieu rock alternatif français (la Mano , OTH ,les Sheriffs Bérus et....la liste est longue) ,puis une dizaine d"années à France 2 comme reporter son , de l'assemblée nationale au Rwanda.....et aujourd'hui , je travaille et milite chez AIDES , association de lutte contre le SIDA , pour que d'autres ne vivent avec ce fardeau qui est mien.

Je serai heureux d'avoir des nouvelles de certaines personnes si par hasard elles viennent hanter ce site!!!

albinnicolas@noos.fr

A bientot

Jacqueline Jovenin - Bac Sciences Expérimentales 1961

j'ai eu le bac Sciences Expérimentales en 1961 et fait pharmacie à Paris, ave de l'observatoire.

je viens de lire les messages de quelques anciens que je ne connais pas, mais les noms des profs m'ont rappelé de nombreux souvenirs.

j'espère retrouver des copains de cette époque glorieuse où être vue dans la rue avec un garçon donnait irrémédiablement mauvaise réputation !!

 

  Catherine Martin / Duthois - Bac D 91

Bonjour,
C'est avec un grand plaisir que je retrouve des noms connus sur ce site!
Tout d'abord, celui de Jean-Pierre Gross que j'ai eu l'a joie d'avoir comme
prof d'anglais, comme Mme Hochon en Math, Mr Grellière (Mon dieu ce qu'on
lui en a fait voir...), Mme Bataille... Parmi les élèves, Carine BRUNN
(aujourd'hui Mme LANG) est toujours mon inséparable malgré les km: elle est
repartie à Abu d'Abi, Emirats Arabes Unis.
J'ai eu récemment des nouvelles de Fred AOUINE (merci Copains d'avant!).
Mais je suis à la recherche de quelques très bons copains de l'époque:
William MASSE, Pierre-André GOUGE, Sophie et François PEYRAT...
Niveau cursus: après mon bacD, j'ai fait un BTS de Biochimie (c'est ma prof
de Bio de terminale qui m'avait passé le virus: un grand merci à vous!),
puis un an chez Heudebert en contrat de qualification "hygiène et Qualité
Agroalimentaire", après quoi je suis entrée chez FIS, filiale aromatique de
Nestlé. Celle-ci a été rachetée par Givaudan en 2002, et j'y suis toujours
en tant que "spécialiste des affaires réglementaires et techniques".
Sur le plan personnel, je me suis mariée en 1998, mon William est né en
2000, puis Lucie en 2003.

 Si vous vous voulez me faire un coucou:
catherine.duthois@givaudan.com

Bizzzz à tous!

Stéphane Busquet -   BAC A2 - 1985

Je suis un ancien..... vraiment ancien; . J'ai eu connaissance de votre site à grace à une ancienne, elle aussi vraiment ancienne puisque de la même promo.

Oui, grace a Paul Lap, je suis devenu célèbre... chez moi, voire dans mon quartier, et même riche si je compare ma situation économique à celle d' il  y a 20 ans! Merci Paul Lap.

 

Après un petit tour en Allemagne, puis une grosse escale en Belgique, me voici depuis presque 5 ans en Espagne: Je crois que mes profs de l'époque en seraient fort surpris. En tout cas votre site est impec, merci pour le bêtisier et les photos. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:

sbusquet@telefonica.net

 

Danièle Haistre   - Bac A7 - 1981

Bonjour,

Françoise Didierjean nous a marqués . Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié sa douceur, sa disponibilité, ses mots justes, ses cours d'histoire de l'Art où je ne supportais aucun trouble (à l'inverse des cours de maths par exemple ...), ses cours d'arts plastiques qui laissaient, à mon grand bonheur, toute la part belle à l'imagination et à l'inspiration, son humeur égale et généreuse, jamais médisante, mais plutôt toujours aimante .

Ainsi sont mes souvenirs d'elle un quart de siècle après l'avoir vue pour la dernière fois . Pourquoi ne me suis-je réveillée plus tôt ?

Ancienne éléve du lycée Paul Lapie (1978-1981), en section litteraire et arts platiques, je serais ravie d'avoir des nouvelles de plusieurs ex-amis(es) Betty, Alexandra, Jean-Lou, Patricia, Bérangère, Frédéric, Vincent, Hélène.....

Si certains d'entre eux venaient à se perdre dans les souvenirs, dites-leur bien qu'ils peuvent me joindre à  haistre@orange.fr

Salutations

Danièle

Danièle Grillot née Renaudon - Bac Philo   66

Bonjour à toutes celles qui m’ont connue, pour moi c’était Alfred de Vigny et rien que des filles. Le site est super bien fait, que de souvenirs  !!. J’aimerais bien retrouver quelques anciennes. Je n’étais pas une excellente élève, mais je m’en suis quand même bien sortie. Qui aurait des nouvelles de Françoise Poirier et de Michèle Commien  ? Nous habitions toutes les trois Colombes, c’est d’ailleurs dans cette ville que j’ai commencé   comme institutrice. Ensuite je suis partie dans l’Est de la France ; à Nancy où je suis toujours. Si vous m’avez connue, envoyez-moi un petit message je vous répondrai avec plaisir.   Merci d’avance.    grillotdaniele@yahoo.fr

Pascale Jallain - Bac 71

je serais ravie de retrouver les anciens de la terminale A3 ou A4 , mes souvenirs ne sont pas très précis! Notamment Evy, Michel et les autres. Je ne suis ni riche, ni célèbre,et

toujours instit . 

bellanger.pascale@wanadoo.fr

Alain Benzoni - Bac Math Elem 1963

C'est en consultant la rubrique "anciens" du site de Paul Lapie que j 'ai
découvert un témoignage de mon époque (révolue ?). Il est vrai que l'on prend
un coup de vieux en lisant ces messages d' »anciens » . bien plus jeunes que
soi.

Merci donc à Jean-Louis Guérin des souvenirs qu'il a fait ressurgir.

Pour ma part, après ce bac Math Elem en 63, j'ai poursuivi mes études à ce qui
est devenu Paris VI, pour effectuer toute ma carrière à Gaz de France, après un
bref séjour à l'Institut de Physique du Globe de Paris. Je ne regrette
d'ailleurs pas celui-ci, puisqu'il m'a donné l'occasion inoubliable d'un séjour
d'un peu plus d'un an dans l'archipel Kerguelen à y pratiquer le géomagnétisme.

Cette carrière gazière, passée en partie dans l'unité de recherche, s'est
terminée en avril dernier.

Qu'ajouter au témoignage de Jean-Louis, sinon que je garde de ces années passées
à Courbevoie un fier souvenir, en particulier de tous ces profs qui ont fait
leur possible pour nous permettre une vie satisfaisante, même si nous n'avons
connu ni la gloire, ni la richesse. Et, pour cela, je leur conserve une
reconnaissance émue.

Bien entendu, mon adresse de courriel peut-être publiée sur votre site:
alain.benzoni@free.fr .

Bien cordialement,

Philippe Dana - Bac D - 1977

Bonjour

j'ai été ravi de découvrir ce site.

J'ai eu mon bac D en 1977.

J'en profite pour saluer mon camarade Vladimir(bac1976) dont j'ai lu le message avec plaisir.

En ce qui me concerne,je suis aujourd'hui journaliste et animateur pour Canal+ et sa filiale d'info I Télé(dans l'exercice de mon métier,j'ai souvent croisé un autre ancien célèbre,le comédien Jean Pierre Darroussin et sachez qu'un autre ancien tient un tres bon resto dans le12ème,"Ramulaud").

je suis toujours très lié à des amis de l'époque, Isabelle Pofilet mariée à un ex de Paul Lapie,(Eric Taureau), Eric Jaouen,Serge Hayek,Marie-Laure Marchetti..

Bravo pour ce lieu d'échange..et de découvertes!J'aimerai bien savoir ce que sont devenus mes profs et camarades de l'époque.

A la prochaine,

Philippe

 

Pascale Doveil ex MARTIN Pascale Doveil ex MARTIN

Bonjour,
Je suis une ancienne élève de Paul Lapie et je recherche mes camarades de
Terminale A année 77.
Nous étions surtout une classe de filles et c'est très difficile de les
retrouver car elles ont sûrement changé de nom. Nous sommes quand même
aujourd'hui 4 anciens camarades (Catherine, Laurence, Bruno et moi-même) et
nous aimerions retrouver les autres.
Alors si vous vous reconnaissez, n'hésitez pas à me contacter :
pdoveil@9online.fr
Au fait, je ne suis ni riche, ni célèbre... mais heureuse avec 2 grandes
filles (bientôt 21 et 16 ans) et je bosse pour une chirurgien.

A très bientôt, j'espère

 

Alain Dauzie cuisinier en 1977-1978

Je viens de visiter le site du lycée plutot sympa.Je n'y ai jamais ete elève,ni
prof ni ceci cela,mais cuisinier en 1977/78 c'est dailleurs la que j'ai commencé
ma carrière qui je l'espère va prendre fin dans pas trop longtemps,vu l'état de
mon squelette.tout ca pour vous dire sans rencune qu'une nouvelle fois les
atos et les administratifs restent les grands oubliés,dans la grande et la
petite histoire de EN.Un petit mot encorre pour vous dire que ma fille Emilie a
fait ses études à p lapie aprés(1980)  elle a fait une prépa, elle prépare
maintenant un dea d'histoire de l'art. Quant a moi je suis cuisinier
au collège Guy Moquet à Gennevilliers avec la qualification de maître ouvrier
et distingué des palmes accadémique au titre de la lutte contre la violence
dans le millieu scolaire comme quoi aprés Lapie il y a de l'espoir

Bonjours à tous

alaindauzie@free.fr

 

  Jean-Pascal Duclos

Une émotion de retrouver trace de ce lycée où j'ai fait toutes mes
études, et une reconnaissance sans limites à MM Thoureaud, Sc Nat, qui
transformait ses tableaux en oeuvre d'art picturale, Langlois, Physique,
pour lequel un cours où l'on n'a pas ri cinq minutes est un cours raté,
et Albessard, sans lequel je ne serais pas devenu professeur agrégé de
maths.

email

Salut je m'appelle Laurent Marques promo 91 bac A3 Je vois tjrs quelques anciens Eveline Kerfan Gwenael Billaud Karine Lendormy Marie Bertier de Grandry...

J'ai fait aprés le bac un deug d'histoire de l'art à Nanterre puis une License et Maîtrise d'arts plastiques à Paris 8 et license et Maîtrise à l'institut d'études théâtrales de Paris 3.

Je travaille depuis une dizaine d'année dans le spectacle le ciné: Plasticien décorateur, accessoiriste et scénographe, intermitent du spectacle en lutte à la coordination intermitents et precaires d'île de France!!!

J'ai appris la triste nouvelle de la disparition de ma prof d'arts plastiques Françoise Didierjean, qui m'a enseigné la tolérance le goût des civilisations, que de souvenirs des sorties au Musée en expo à Giverny, Honfleur etc...

Bises particulière à Odile Pineau et Jean Pierre Gross.

Laurent

 

Pascal Bisson - Bac 1974

Lors d'une belle journée de calme professionel j'ai découvert votre site (bravo aux concepteurs !).

Mon nom est Pascal Bisson et j'ai séjourné dans ce glorieux établissement de septembre 68 à juin 74.

J'ai pris un grand plaisir à lire certains mails faisant ressortir du néant intégral quelques noms (Mme Filippi inoubliable prof d'anglais avec son Okhlaoma chéri, Mme Lefranc et ses auto-massages de hanches, Mme Davidoff -ou plus vrai nom- prof de russe avec ses manteaux de bêtes sauvages et poilues, Mme Said prof de français qui nous a fait découvrir le théatre, Mme Fortin et M. Bartelotte indescriptibles profs de maths, Mme Krivine prof d'histoire/géo, j'en oublie .... plus quelques lieux et mouvements symboliques comme "Deschamps" avec son café mythique dans l'arrière-salle, le foyer au sous-sol, le MAGR, etc...

Eh bien non ne vous déplaise, je ne suis toujours pas riche, mais j'habite toujours dans la périphérie et suis contactable: pascal.bisson@neuf.fr

Je vous répondrai avec plaisir !

A  bientot

Benoît Bouché - Bac L 1998

voici les DERNIERES nouvelles de ma situations : marié, UNE fille et euh... ben, je suis tellement conent que je sais pas quoi dire d'autre!

 

bises!
 

Benoît BOUCHE-VERDIER
10, rue Sidi Belhassen Sofli
Tunis, 1089 Sidi El Béchir
TUNISIE
216 20 95 56 65 (portable)
216 71 347 660 (fixe)

 

Je ne sais pas s'il vous souvient de moi : Benoît, copain d'un peu tout le monde, bac L 1998, avec beaucoup trop de cheveux.

Comment va Lapie? Est-ce que Madame Duteil est encore là? est-ce que Madame Bataille existe encore? Aïe! Tous ces profs dont je revois la science et les visages mais dont les noms se cachent! Zut!

remerciez ceux qui sont encore là!

Grande nouvelle : moi aussi, j'ai un mèle de l'académie de Versailles (mais je ne l'utilise pas, je ne le trouve pas très pratique... malgré tout, j'aime bien le donner aux gens : c'est classe...). J'ai été ravi de voir que le rectorat se mettait au Net, mais je me demande si je n'aurais pas préféré qu'ils s'achètent Excel, ou même une calculatrice, parce qu'ils ont vraiment des soucis avec les chiffres, ces gens-là. Il y a des demi-élèves, dans mon collège...

Contre toute attente, je fais maintenant partie de la confrérie. J'ai été intronisé dans les Yvelines, et j'ai même eu mes premiers tags insultants sur les murs du collège (quelle émotion!), signe irréfragable s'il en est!!!

quelle émotion, aussi, que de penser à tous ces jeunes qui ne garderont pas le moindre souvenir de moi! comment se fait-il que nous nous souvenions d'eux, alors que nous en avons 170, et qu'ils nous oublient alors qu'ils n'en ont qu'une petite dizaine?

irréductible mystère!

 J'espère à très bientôt pour de nouvelles aventures!!!!

amitiés

bebouve@yahoo.fr

 

Catherine Feff  Seconde 1969-1970

Bonjour ,

Je m'appelle Catherine FEFF, j'ai été élève à PAUL LAPIE en 2nd, année1969-1970 .

Après avoir passé mon bac dans un autre lycée ,

j'ai fais l'école des arts déco par la suite de 1974 à 1978 .

Je suis devenue artiste peintre et j'ai crée des bâches peintes à Paris à partir de 1986 . Cette idée a fait le tour du monde . Ma biographie figure dans le who's who . J'ai trois enfants et ma fille , Suzanne va je l'éspère être inscrite en 1er à Paul LAPIE en Seprembre 2004 .

Merci à Paul LAPIE pour la qualité de son enseignement .

Veuillez recevoir Monsieur, Madame, mes très sincères salutations .

Je vous laisse mon adresse e-mail : info@catherinefeff.com

    André Bonté - Bac C 1968

Bonjour, je viens de découvrir le site du LPL ( lycée Paul Lapie). J' y ai fait mes études de la 6° à la terminale que j'ai redoublée et enfin avoir le bac C en 68, eh oui....

je m'appelle André Bonté, j'ai plein de souvenirs à échanger...; M Chrétien, Mr Belloni, Mrs De Thomas, Pédrocini, Anglard (dit Aldo), Moinard, etc.. et mes potes dont la liste serait trop longue; nos compètes ASSU ( à l'époque) et tout le reste....

Pour me contacter: andre.bonte@freesebee.fr

A très bientot

Isabelle Blanluet/Milleville -  Bac 1974

Bonjour,

Comme beaucoup d'autres avant moi, j'ai découvert avec plaisir le site du lycée de ma jeunesse...
Mon bac possède deux dates de naissance puisqu'il aura fallu deux ans pour l'obtenir :1973 et 1974...

Courbevoisienne de coeur et de souche, je suis  professeur des écoles à Courbevoie depuis 27 ans et j'ai vu défiler sur le site d'anciens élèves...

Mes souvenirs de Paul Lap' ? Le nom de certains profs :Madame Filipi, Mademoiselle Bataille (illustre), mademoiselle Sudaka, monsieur Langlois, Madame Lefranc, Madame Vivier, mademoiselle Pompey, Monsieur Lebreton, Monsieur Pillière  et tant d'autres. Mes années-lycées, c'est aussi la mixité, les blouses, 1968, les cours de cuisine (madame Vieville !), les couloirs, les escaliers, nostalgie, quand tu nous tiens !

Merci pour ces bons moments sur votre site.

Si vous voulez qu'on en parle, voici mon adresse : milv2001@yahoo.com

 

Jean-Louis Guérin - Math-élem 63

Je suis prof de math en province, bientôt en retraite et de passage à Courbevoie, la semaine dernière, j'ai voulu donné un coup d'oeil au lycée.

L'accueil  fut froid et l'accès du lycée interdit: "Tout étranger et ancien élève y est interdit "(décret affiché à l'entrée).

De retour à Roanne, j'ai découvert le site. Quel plaisir! Merci au concepteur. Bonjour à J-Cl Ciuciu (61)Fumes-tu toujours la pipe? Y -a-t-il un annuaire des anciens profs, à qui j'aimerais dire merci et qui m'ont donné le gout de l'enseignement?Certains ont disparu,mais je me souviens de :

M. Albessard (math) de ses dessins au tableau, de l'index qui tapotait ses lèvres quand il séchait sur un pb,de sa manière de taper sur le bureau pour ramener le silence et du vacancier que j'avais rencontré sur les pentes de Morzine.

M. Belloni (Surveillant général) à qui l'amicale des anciens et amis avait offert pour son départ à la retraite un "meuble HI-Fi",et comme il restait encore un peu d'argent, lui avait offert la clé d'une magnifique 403 garée devant le stade! Quelle émotion!

M. Langlois (physique)qui nous disait de sa voix de basse, quand les notes étaient mauvaises ,d'annoncer aux parents: "tu sais , papa, j'ai eu 2, mais .... je suis en bonne santé"

M. Chrétien (proviseur) à qui le premier aux compositions trimestrielles allait donner le paquet de copies et qui lui donnait des conseils nutritionnels, de savoir-vivre....Un élève mal rasé était prié de rentrer chez lui.

M.              (anglais),qui fumait en classe et qui tout en parlant exhalait la fumée par la bouche et le nez. Quel spectacle!

M. Ruols avec son accent de Rodez

M. Morhange (philo) et ses notes un peu jaunies

M. Hamelin (histoire) qui vivait ses batailles

Merci à tous

Mon parcours: Marié à une Corse, 3 enfants, 3 petits enfants. Après des études d'ingénieur, j'ai bifurqué vers l'enseignement. J'ai pu ainsi découvrir la Tunisie et le Vanuatu. A bientôt; jl-ma@live.fr

 

 

Nuria Leblanc - Bac B en 1988

Déjà quelques années que je voulais reprendre contact avec le lycée qui, je pense, a bien changé depuis mon départ (à l'époque, ni bac technique, ni BTS : Vauban existait encore).

Pas encore riche et célèbre. Mon parcours est un peu atypique : après un bac B et un BTS de commerce international, j'ai opté pour des études de droit à la fac de Nanterre, puis à Sceaux. Je me suis quelque peu éloignée, puisque j'habite maintenant Villejuif, Aéroports de Paris (où je suis juriste) oblige !

Pas beaucoup de bacheliers de ma cuvée, de l'époque où le rugby (même au féminin) était roi à Lapie. En revanche, je constate que pas mal d'élèves de Vigny de l'époque où j'y étais pionne ont usé les mêmes bancs que moi et connaissent la même nostalgie.

Tout à fait d'accord avec Michel Quincey pour le classement par année (pitié pour nos vieux neurones !).

Bonne continuation.

PS : Pas de problème pour m'écrire à
nurialeblanc@hotmail.com

 

Hervé Massié -  Bac 1991

C'est avec beaucoup de surprises que j'ai découvert le site du Lycée Paul

Lapie, plutôt habitué aux sites "copainsdavant" ou "passado" je n'avais

jamais songé à regarder si Paul Lapie avait un site web. Encore bravo au

webmaster.

 

Pour ma part, il s'en est passé des choses depuis 1991, année où j'ai quitté

Paul Lapie.

 

j'ai effectué un BTS action commerciale et ai enchaîné un 2ème cycle à

l'ICD.

Après mon service militaire, je suis entré dans une filiale de Paribas où

j'ai commencé dans le marketing puis j'ai été attiré par la douce voix des

start-up (passage éclair).

 

Depuis, je suis revenu dans notre bonne vieille économie, chez France

Loisirs où je suis business manager.

hervemassie@hotmail.com

 

 Jean-François Sitbon - Bac ES 98

Bonjour à tous!

C'est amusant de savoir ce que deviennent les uns et les autres! Moi, après

avoir passé une année en prépa ENS Cachan (je me demande toujours pourquoi...),

je suis allé à Nanterre pour une licence de géographie puis à l'IUFM pour

enseigner dans le primaire. Et ça y est, depuis cette année, j'ai mon adorable

petite classe de CE1, vers La Fourche. Coucou aussi à mes anciens profs,

notamment à Mme Perraudin!

Email: Jean-François Sitbon

 

  Christine Varona-Oury - Bac A1 1990

Bonjour à tous. Quelle bonne idée d'avoir créé ce site pour que nous, les
anciens, reprenions contact !
J'ai lu certains témoignages d'anciens, et les souvenirs sont remontés à la
surface. Des visages de profs sont apparus devant mes yeux (Mme
Lebarbé-Français, Mr Gross-Anglais, Mr Olivier-Maths, Mme Feuvrier-Histoire
Géo) et beaucoup d'autres dont les noms ont quitté ma mémoire... Des visages
d'élèves, de mecs qui me faisaient craquer mais j'étais trop timide pour les
aborder ... comme on change avec le temps ! La fête du lycée l'année de mon
Bac, où je me suis mise en spectacle avec mes camarades de classe, pour
chanter et danser... Aucune n'a fait carrière dans le spectacle, je crois,
mais que de bons souvenirs !

Je vous souhaite à tous beaucoup de bonheur, et si vous me connaissiez
pendant mes années Lapie, n'hésitez pas à me contacter !

Ciao.
Mon e-mail :
christinevarona@hotmail.com

Sonia Jensen - Bac A3 (artistique) en 1994

 

Je garde un souvenir inoubliable de mes 4 années passées à Paul Lapie. Tout d'abord, un grand salut à toutes les sections A3 de 1991 à 1994. Plein de prénoms en vrac, sans ordre de préférence (c'est vous qui voyez), des gens qui se reconnaîtront (ils ont intérêt!) : Marie-Laure, Sophie, Anne, Anne-Claire, Emmanuelle (les deux), Leila, Céline, Alexandre, Jean-Lionel, Agnès, ... et plein de "palupaliens" que j'ai certainement oubliés. Merci pour les déconnades, les fous rires, et surtout de m'avoir supporté (quoique...). Un grand merci à Anne et à Emmanuelle pour m'avoir fait aimer le cinéma (une passion qui ne s'est pas démentie depuis, entre autres...) et aux autres pour m'avoir dégouté de l'andouillette/purée. Un salut amical à Odile (Pinot), Mle Hénon et Mme Bouvier, qui étaient vraiment des profs supers (bon, dans leurs bons jours quand même...). Non non, n'insistez pas, je ne dirai pas laquelle m'a permis d'avoir mon bac.

 

Au rang des souvenirs "actifs", je mentionnerai les parties d'échecs triomphales contre des sections scientifiques (ils étaients verts !) et les doubles endiablés au ping-pong, ... euh, ainsi que les matchs de volley, discipline dans laquelle... euh,... je continue à faire de nets progrès (maintenant, j'arrive à servir sans tomber dans le rideau).

 

4 ans après le bac, j'ai passé avec succès une maîtrise de lettres modernes à Nanterre-Paris X (sujet de mémoire, à l'attention des cinéphiles : Le comique chez François Truffaut), après quoi j'ai décidé de percer dans le show-bizz... Bon, j'ai vite remis les pieds sur terre (environ 6 minutes et demi plus tard) pour choisir une voie plus traditionnelle, par exemple un travail.

 

Depuis maintenant 4 an et demi, je suis (heureuse) journaliste à PlayStation 2 Magazine, Joypad et Joystick. Eh oui, les jeux vidéo, c'est notre passion ! (Comme quoi, écrire dans Interpaul, ça mène à tout !)

 

Oui, je continue à faire des "petits dessins" satiriques sur le dos des gens et à faire des imitations au boulot (sans but professionnel, s'entend). Je vous rappelle que les profs de Paul Lapie étaient mes premières victimes (secrètes), en leur temps. Le moment est tout de même venu de l'avouer (aujourd'hui mardi 28 mai 2003).

 

Je vis depuis 6 ans maintenant avec un ancien palupalien (eh oui, lui aussi) qui s'appelle Aly, mais que je n'ai pas croisé sur les bancs du lycée, ni ceux de la fac. En fait, on faisait du judo ensemble, et une fois je l'ai fait tomber... Voilà. Non, nous ne comptons pas avoir d'enfants, même si c'est vrai que maintenant que j'ai passé la pommade à certains profs, ça peut être intéresssant ("dis-moi, ce n'est pas ta maman que j'ai eu en classe en 92 ?"...)

 

Si vous cherchez à me contacter, discuter d'anciens souvenirs, me donner de vos nouvelles, boire un verre (minimum syndical), me demander un autographe, me dire que quand même j'ai un peu la grosse tête, retrouver les fameuses archives secrètes sur les profs de paul lapie, ou autres, n'hésitez pas, ce sera avec plaisir, il est fort probable que j'aie au moins une petite minute par trimestre à vous consacrer.

 

A bientôt !

 

Sonia    (mail : oursonia@yahoo.fr )

 

PS à l'attention de Tibor Clerdouet, présent sur cette page, qui fut mon "rédac chef" à l'époque d'Interpaul et qui a participé à l'aventure France Five : Gregoire Hellot, alias Greg, qui joue l'un des rôles de cette série, est l'un de mes collègues à Joypad ! Ya de ces coincidences...

 

Lyes Badji

J'ai l'impression d'avoir quitter le lycée hier...(1998!!!)...je suis
aujourd'hui analyste financier au crédit lyonnais...et heureusement j'ai
encore la plupart de mes amis du lycée autours de moi.
Un gros bisous à tous, en particulier aux futurs nouveaux bacheliers

Lyes Badji

  Michel et Brigitte Quincey - Bac 1969

Je passe encore régulièrement devant Paul Lapie qui a gardé tout son charme

J'ai eu récemment l'occasion de visiter l'annexe car ma fille, qui avait échoué à son bac en 1999, l'a brillamment repassé à Paul Lapie en 2000.

J'y ai connu sa mère en 1969, première année de mixité, qui a été à l'époque une véritable révolution, fatale pour certaines jeunes filles en pleine libération.

Cela fera sourire certains, comme le fait que nous allons fêter cette année nos 30 ans de mariage : A lycée exceptionnel, rencontres exceptionnelles, comme celles effectuées quelques années plus tard avec la promotion 1975, au mariage d'un ami (cf. Gilles Garcia).

J'ai lu avec émotion certains témoignages de 1942, qui doivent être probablement parmi les tous premiers.

Une suggestion au Webmaster : un classement par année serait tout à fait utile pour les vieux qui commencent à avoir la mémoire qui flanche

Tous mes Voeux à cet établissement particulier et aux futures générations !

email

Catheri ne Roussel-Jacob  - bac 1971

Riche et célèbre ! non mais je garde de très bons souvenirs de ce lycée que j'ai fréquenté de 1968 à 1971. j'ai gardé des relations avec certains élèves de cette époque et nous aimerions bien nous retrouver un jour pour revivre ces moments-là. alors rejoignez-nous !

catherine roussel-jacob

Patrick Kobrossi - Bac S (spé Bio) en 1999

Mes années Paul Lapie sont particulières. Fin des années 90, nous quittions l'adolescence pour devenir des adultes.

M. Briche restera le souvenir le plus mémorable. Prof de français hors-normes, dur mais finalement efficace et très sympathique, il nous a permis de préparer le bac français dans les meilleurs conditions. Je le remercie infiniment pour tout ce que nous avons appris grace à lui.


 

 

Brigitte Pugni devenue Brigitte Isoul  - bac 1975
Je retrouve avec émotion ce site sur notre bon vieux Paul Lapie... Nous
sommes plusieurs à avoir fréquenté A. de Vigny puis Lapie entre 1968 et
1975 l'année de notre bac C... (TC 1)

Plein de noms me reviennent en mémoire Sylvie Gerbaut, Brigitte Stoll,
Clement Marty (devenu depuis Bartabas...) Amaury Blanchard, Berthier,
Bernadette Kerguelen, Palierne, Philippe Roussel, Daoudal, Bourcard,
Martine Cot, Sylvie Friard, sylvie Corbin et tant d'autres et nos profs !!

Mr Pilliere, Mr Rohmand dont je sêchais les cours de philo pour jouer
au bridge ou au tarot... Le redouté Mr Albessard prof de maths qui nous
terrorisait le lundi matin avec des interros surprises quand on lui
demandait de nous re expliquer le cours et qui faisait ses pronostics
sur les chances de chacun d'avoir son bac... Et Mme ? prof d'allemand
qui , pour une langue vivante 2 , nous apprenait que "l'être végétatif"
en allemand ça se dit das dasein...inutile de préciser que je ne sais
plus dire un seul mot dans cette langue..et mme Bourcard prof de
physique adorable..
Nous avons continué à voir certains comme joel Paule ,Christain Badetz,
Philippe Katz et à avoir des nouvelles de quelques autres mais quel
plaisir ce serait d'avoir un petit mail de ceux qui ont traversé nos
années lycée de cette époque.
Il me semble ,quand je compare avec ce qu'on vécu nos deux enfants 23 et
18 ans (PS je me suis mariée avec Richard Isoul  rencontré au lycée..si
si c'est possible...et ça dure depuis 27 ans.!) bref je trouve que nous
avions une chance folle avec beaucoup plus d'insouciance et moins de
pression , il fallait bosser certes pour avoir son bac puis pour réussir
ses études supérieures mais franchement on était beaucoup plus cool
qu'eux et je me souviens d'heures passées au foyer ou aux troquets du
coin et aux batailles dans la cour l'été avec nos bombes à eau que nous
lancions du 1er étage...
ah nostalgie quand tu nous tiens...
j'espère vraiment  recevoir un jour un mail surprise d'une personne qui
se souviendra de nous...

Laissez nous un message à b.isoul2@wanadoo.fr

 

Guilla ume Gernez - Bac S 1996

Un mauvais cru, le bac 1996 ?

J'ai vu seulement 1 message (Thibault) pour l'ensemble des 3 Terminales S ! La dispertion de tous dans l'aventure de la vie aurait-elle eu lieu sans un regard en-arrière?

Donc je me demandais si vous tous étiez à présent médecins, ingénieurs ou passés artistes après avoir jeté, vendu ou rangé la calculatrice qui stigmatisait tant d'angoisses puis de soulagement!

 

Si par hasard certains auraient quelques (mauvais ou bons) souvenirs et quelques (bonnes ou mauvaises) nouvelles depuis tout ce temps, en particulier s'ils se trouvaient en 1ere S1 ou en TS3 (bio) de l'année 96, vous pouvez m'envoyer un ptit mail à l'adresse ci-dessous (ou ci-dessus, ou ci-contre).

G. Dreamless World@aol.com

 

Oli vier Henry - Bac STT 1998

Quelle joie de vous retrouver tous, du moins, ceux qui ont laissé un message !! Depuis l'obtention de mon diplôme en juin 1998 - Bas STT Informatique de Gestion (à 6 points seulement de la mention) - j'ai pas mal roulé ma bosse. Je travaille actuellement dans une boîte informatique - ARES - où je suis en mission au sein des AGF (Tour Franklin à La Défense), pour l'instant.

Je prépare actuellement mon site web, qui, je l'espère, sera en ligne d'ici peu : http://www.breizhemren.com

J'ai été ravi de vous revoir, et j'espère à bientôt.

Olivier : henryolivier@free.fr

Jean-C laude Ciuciu - Bac Mathématiques 1961

Quel plaisir de découvrir ce site qui rappelle tant de souvenirs . Merci à Internet !

Je fais partie des grands anciens qui ont connu le lycée quand il n’était qu’un collège de garçons, qui drainait des élèves dans toutes les villes voisines, d’Asnières jusqu’à Sartrouville . J’y ai fait toutes mes études secondaires de 1953 à 1961, année où, dans une classe de 38 élèves, ( loin des quotas actuels), nous étions 36 reçus au Bac "Mathelem" . Le milieu éducatif de cette époque était beaucoup plus rigoureux mais j’en ai gardé un excellent souvenir et même de la nostalgie et j’éprouve beaucoup de gratitude envers les enseignants qui nous ont formés et dont quelques-uns figurent au livre d’or de ma mémoire.

MM Chrétien Principal (comme on disait à l’époque)

Belloni notre merveilleux Surveillant Général

Albessard Mathématiques

Thoureau Physique, Sciences Naturelles

Langlois Physique, Chimie

Hamelin Histoire, Géographie

et d’autres... .

Que ceux qui ont eu le privilège de les connaître ne les oublient pas .

Ensuite, j’ai poursuivi mes études dans les Ecoles Nationales de la Marine Marchande d’où je suis sorti Officier au long cours . Après quelques années de navigation sur des cargos et des bananiers, j’ai mis sac à terre pour des raisons familiales et me suis reconverti dans l’Informatique . Maintenant à la retraite, j’occupe mes loisirs à bricoler, faire de la généalogie, de la marche et toujours, de l’Informatique .

Je serais très heureux d’avoir des nouvelles des anciens et continuerai avec plaisir à consulter votre site. Merci à tous ceux qui y contribuent et bonne chance aux nouvelles générations .

verine Carll- Bac B 1993

 Comme c'est drôle de croiser son prof dans les rayons de la

FNAC. Et en plus, 10 ans plus tard, il me reconnait ! C'est que je n'ai pas

trop changée. Lui non plus d'ailleurs. Aussitôt dit, aussitôt fait !

Je me connecte dès ce lundi matin, pour voir si je reconnais des noms, pas

beaucoup 2, Jessica et Olivier mais cela me suffira pour me remémorer mes

"années lycées". Depuis un bout de chemin s'est fait, maîtrise de

communication et me voilà dans une agence de pub, le métier dont je rêvais.

A quand les prochains inscrits ??

Bye

Mon mail au travail : s.carll@expertease-conseil.com

H avard Duclos

Ouh! Long time no see!..........as i've hoped it, the highschool is going to

be on reparation................i've been a pupil between 1995 and 1998 (mmm

always in late as usual) and got my Bac L option Art in 1998............the

TL2..........the heyday of my teenagehood with the best teatchers like Mme

Didierjean, Mme Chestackova, Mme Pinot (even if i'm sure

she's blackmailed me about a second 1°L........anyway it belongs to past), M

Kime, and so on....off course you're wondering what kind of person am i now,

aren't you?

 

5 ans se sont écoulées et je ne regrette pratiquement rien de mes

années-lycée..........j'aborde actuellement ma dernière année d'étude au

sein de l'Ecole du Louvre (diplôme de premier cycle en Histoire Générale de

l'Art mention AB, second cycle de Muséologie mention B) avec l'année de

classe préparatoire pour réussir le concours d'intégration à l'Institut

Nationale du Patrimoine et devenir conservateur (section Etat/Ville de

Paris)...........je me suis spécialisé dans trois domaines, histoire

d'obtenir davantage de passerelles (Arts d'Afrique et d'Océanie, Art

contemporain et arts de la Chine et du Japon)...........j'ai observé

attentivement les photos de rénovation du lycée et je dois dire que cela me

fait tout bizarre de constater l'éradication de ces chers et "provisoires"

(cru 1969) bungalows..........un site à mi-chemin entre la ville et la

campagne, avec un train qui passait devant nous, pauvres veaux au regard

vitreux usé par de multiples expériences sur notre conjoint the Ox durant

les cours de SVT............I hope the trees are remained in

situ.......aren't they? Sinon les peintures murales sont toujours là et ça

fait plaisir de savoir que nous sommes inscrits (à vie?) en ces murs. I'm

the author of the black person at the Vigny court and i'm quite proud of it

even if i guess this kind of ugly design is starting to piss you

off.........i've done it just for pleasure, that was all.......today, i

wonder why we've chosen such awful patterns like these......

Encore un message pas très original (panne cérébral à trois jours d'un

devoir sur le culte des animaux durant l'ère préhistorique comme l'auroch ou

le grizzli................passionnant moui je sais) de ma part mais

qu'importe étant donnée que le fait d'être tombé à demi-hasard sur votre

site (je l'ignorais d'ailleurs que vous en possédiez un) et de retrouvé des

noms d'élèves que j'ai connu un certain temps (Emilie, Céline, Carole, sans

oublier les autres qui ont préféré demeurer dans l'anonymat = Tias, Matmonf,

Kihom, Alex, jérôme, Dorothée, Fab', etc...)

Pour tout ceux qui veulent faire des études en histoire de l'art (que ce

soit à L'Ecole du Louvre ou ailleurs) ou qui sont actuellement en options

arts plastiques au lycée et qui butent sur certains sujets, N'HESITEZ PAS à

me laisser un message et je me ferais un plaisir de débloquer au mieux votre

situation! :D hellokitty@noos.fr

Longue vie aux pangolins tétraplégiques et merde aux ornythorinques

socratiques!!

email: D's©

 

Les sœurs Balland

Patricia - bac A1 en 91

Marie-Charlotte - bac G2 en 93

Marie-Laure - bac A1 en 94

 

Patricia Balland - Pullès - bac A1 en 91

 

Bonjour Mister JPG...

J'ai de grand souvenirs du voyage aux E-U... Surtout l'escapade à New-York où on a failli perdre quelques élèves sur l'île de la statue de la liberté...

 

 

Mise à jour de mon adresse mail...

p.pulles@gmail.com

 

 

Je suis actuellement dans le sud, au soleil...

Et j'anime une Cyber-Base

on peut même avoir l'accès au mini-site (restreint)

http://www.cyber-base.org/cyberbase/site/ollioules

 C'est toujours agréable de retrouver la trace des copains de l'époque.

Mais ce serait encore plus sympa de se rencontrer.

Prévenez-nous quand la prochaine réunion des anciens aura lieu, maintenant, vous avez nos coordonnées.......

 

Marie-Charlotte : mcballand@surcouf.fr bac G2 en 93

Marie-Laure : mlballand@aol.com bac A1 en 94

Nous sommes deux anciens de Paul Lapie et Alfred de Vigny.

Marie-Franc e Marre -Camus Bac A5 littéraire -1971. , aujourd'hui professeur d'anglais et Jean-Michel Camus Bac A4, aujourd' hui Directeur de Cabinet dans un service public de l'Etat.

Nous aimerions retrouver ceux de nos copains des années 1962 à 1971, que nous avons perdu de vue. Nous étions alors des joyeux littéraires.

Nous sommes 5 ou 6 anciens à avoir gardé le Contact...

Vladimir Vukadinovic - Bac A4 en 1976

Je viens de viens de consulter la liste. Personne n'a eu son bac A4 en 1976, sauf moi. Belle performance.
Merci de m'inscrire sur la liste.
A bientôt.

Vlad

Bruno Cessac - Bac S en 95

Après de nombreux passage sur ce forum,
je viens pour apporter ma petite contribution.
Et j'autorise la publication de mon adresse mail

Voila mon message pr les autres eleves :

Allez c parti pr un petit historique !!!!
Si au depart, j'etais assez degouté d'arriver a Lapie (je voulais aller a Camus
comme les 95% de mes amis du collège), je peux affirmer maintenant
que je ne regrette pas les 3 années que j'ai passé dans dans ces batiments
(en ruine et/ou en taule :). Je me souviendrais toujours de quelques professeurs
pour les plus ou moins bons moments passés en leur compagnie (de Monsieur X à Madame Y pr les extrêmes, les connaisseurs trouveront tt de suite kel est le plus mauvais des 2 :o)
Sinon, je dis bonjours a tt ceux que j'ai croisé durant ces 3 années, et que si ils veulent m'inviter
pour boire un verre un soir, j'accepte sans la moindre hésitation :-D.

Sinon, j'ai obtenu mon bac S en 95 avec mention rattrapage (mais le tt etait de l'avoir :)
Après, faute de résultat correct (et de grosse feignantise) j'ai atteris a la fac de Pierre et Marie
Curie a Paris 6 (Jussieu pr les intimes) ou après 6 ans d'études plus ou moins poussées,
j'ai réussi a obtenir un DEA de Chimie Informatique et Théorique (oui, c super pompeux comme titre :)
Et après vous vous dites, beh je suis parti bosser dans l'informatique (logique me dirait vous). Apres une
premiere experience malheureuse dans une SSII (ejecté au bout de 2 mois fin 2001), je suis depuis
7 mois maintenant chez SOGETI (filiale de Cap Gemini). Voila pr le moment.

Si l'envie vous en dit, vous pouver toujours m'envoyer un message a cette adresse :
bcessac@wanadoo.fr

Et bonne chance pour la suite aux anciens et futurs Lapien(ne)s :)

Laurence Guillotel - Bac S en 1997

Je suis tombée un peu par hasard sur le site de ce bon vieux lycée Paul Lapie car je suis loin de maîtriser toutes les subtilités de l'informatique même si je me sers des ordinateurs au boulot. Bref, toujours est-il que c' est sympa de savoir ce que sont devenus les anciens élèves. J'en profite alors pour donner de mes nouvelles et résumer ce que j'ai fait depuis mon bac. Donc après un bac S en 97, je suis partie pour une prépa scientifique au lycée Pasteur de Neuilly. Après une année pendant laquelle j 'ai pas mal galéré et après avoir repassé deux concours niveau bac (pour simplifier, IGN et Météo-France que j'avais déjà tentés en Terminale, pour voir, mais sans succès), j'avais le choix entre continuer en prépa ou partir deux ans à Toulouse à l'Ecole Nationale de la Météorologie (j'ai réussi le concours d'entrée à Météo-France). Mon choix a été vite fait et je ne l'ai pas regretté. A moi la belle vie dans la cité toulousaine ! J'ai passé deux années fantastiques au soleil et j'ai obtenu un diplôme de technicienne météo. En juillet 2000 (2 ans déjà que je suis ici mais je n'ai pas vu le temps passer), j'ai été affectée à la station météo de Troyes, dans l'Aube (région que je ne connaissais pas mais fort sympathique ma foi). J'y ai rencontré mon prince charmant (c'est aussi un météo - on peut dire que le travail est un formidable lieu de rencontres) et depuis, nous vivons ensemble et le 12 février 2002 une petite Marina est venue agrandir la famille. Un vrai bonheur que je souhaite à tout le monde un jour ! Sinon, mon boulot me passionne et je ne regrette pas d'avoir fait des études plus courtes que ce que je pensais faire au départ. Beaucoup de domaines sont concernés par la météo mais on peut dire qu'avec mes collègues, on fait la pluie et le beau temps, sur notre département principalement. Sur ce, je vous laisse car il faut quand même que je retourne bosser un peu. Un grand bonjour à tous ceux qui passeront prochainement par là. J'aimerais avoir des nouvelles de ceux que j'ai connus ou qui m'ont connue.

A bientôt.

e-mail : laurence.guillotel@meteo.fr

Jean Espigat

J'ai passé le BAC S en 1995, puis j'ai fait des prépas scientifiques et j'ai intégré une école de télécommunications à Brest (ENST Bretagne). J'ai fait un stage d'1 an à Melbourne chez un éditeur de logiciel, et je travaille actuellement à la Défense chez Unilog, entreprise d'informatique de gestion. En ce moment, je fais pas mal d'athlétisme et je prépare un marathon pour fin Octobre (2002). Pour la suite, on verra...

email

 

Julien Brunet

Me revoilà un an après mon dernier mail,et je pense pour la dernière fois
cette année. Les choses ont encore changé depuis...
cette année fut encore plus magnifique que la précédente parce qu'elle m'a
permis un de réaliser un rêve que je ne croyais pas réalisable il y a peu:
celui d'obtenir un DESS de Finance et de trouver du travail.
Mais c'est aussi en partie grace à vous professeur de français madame
Martel, monsieur Brachet que je n'ai jamais vraiment écouté mais toujours
respecté, madame Nolan qui m'a fait comprendre au delà du vocabulaire
d'anglais à connaitre avant d'aller en cours que la langue de Shakespeare
est aujourd'hui indispensable...Merci aux autres qui m'ont supporté je sais
que ce fut parfois dur mais je n'oublierai jamais ce que je dois à mes
années de lycée.
un bonsoir à tous ceux que j'ai apprécié (et qui m'ont apprécié) pendant
ces années mais dont j'ai perdu le contact.
je quitte enfin le monde des études pour celui de la Vie... aussi je
terminerai mon message en souhaitant une bonne chance à tous les
lycéens...peu importe où vous arriverez en études ou de manière générale
dans votre Vie... soyez fiers de vous et ayez foi en vous...je n'ai rien
prouvé mais aujourd'hui, je suis fier.

mail Julien

 

Sébastien Blum - BAC B 1992

Salut à tous,

Et bien je fais comme tout le monde, je laisse un petit message. En fait que dire d'autres apres avoir lu le mot de Nicolas Buzier ...
Ces trois années de rires, de mots de retard à remplir et de stress à quelques mois du bac ... La premiere B3 et ses zozos ... la one be free, everybody says yeahhhhh ... JB, sofian, bubu, ludovic, delphine, denis, gael, miguel, hulute ... et puis Ronan.

Bref la certitude est que le temps passe ...(10 ans cette année) on s'en rend compte quand soudain un petit jeune vous appelle Monsieur et que le vous est de rigueur (mais il va me tutoyer ce petit con !).

J'ai fait mon chemin, le bac, la fac et je suis maintenant dans le domaine de l'assurance en réglement de sinistres industriels.

A tous ceux que j'ai croisé pendant ces années, bonne continuation.
Seb.

Christophe Bernardo Bac A3 -1991

Si je m'adresse à vous, c'est grâce à Baptiste Flageul qui m'a informé du site Internet de "PaulLap" (pour employer le jargon toujours en vigueur entre nous) dont vous vous occupez. Et c'est avec un certain émoi (nostalgie, quand tu nous tiens...) que je viens de parcourir rapidement le site, et notamment le Forum des Anciens, où malheureusement je n'ai vu aucun(e) de mes camarades de lycée. Alors j'y laisse ces quelques lignes, et peut-être un(e) ancien(ne), y compris professeur, se rappellera de ses années 1989-91....
Quoi de neuf depuis le bac (91 - Bac A3)? Après une année d'hypokhâgne peu fructueuse au lycée Condorcet, j'ai poursuivi mes études à Nanterre en DEUG Histoire et Portugais. Puis licence et maîtrise d'histoire, une 1° tentative bien molle au Capes et à l'agreg, mes 10 mois d'armée à l'Ecole Militaire (j'étais armurier), puis encore deux tentatives aux concours, et enfin prof! Avec le capes en poche (admissible seulement à l'agreg), je pars faire mon stage à Nîmes, puis un exil un an seulement (et heureusement) à Calais, et enfin une heureuse mutation à Marseille, où j'enseigne depuis un an en collège.
J'espère que PaulLap' se porte bien, que l'ambiance y est toujours aussi bonne. Pour ma part, j'y ai passé mes meilleures années, notamment intellectuellement, avec des profs que je tiens à saluer chaleureusement au passage, s'ils sont toujours sur PaulLap, ou en contact, comme Mmes Pinot, Flepp, Veve, Massiani, Didier-Jean, Perraudin (d'une patience de sainte envers un élève aussi allergique aux Maths que moi),Bonder, Bataille, M. Brachet, que je croisais parfois dans les couloirs de Nanterre.

J'espère avoir des nouvelles d'anciens de 89-91. En attendant, bonne continuation à tous!

xtophenardo@hotmail.com

Ma rc Pellegrin - Bac A 1983

Bravo pour le site!!!
j'etais élève à Paul Lapie de 1980 à 1983 section A, littéraire( trois
langues) j'en conserve un excellent
souvenir j'habite à présent à Coubevoie.J'ai joué le role de Priam pour
le théatre du lycée avec Nicole Bataille comme metteur en scène, et aussi prof de francais
ainsi que Francoise Didierjean pour les costumes, quel merveilleux souvenir....
N'hésitez pas à me donner de vos nouvelles
peut-être à bientôt?

e-mail :
pellegrinm@yahoo.fr

 

Didier van den Berg - Bac D 1973
Je viens de découvrir le site de Paul Lap' .En 73,je m'appelais COMAR et nous étions une jolie bande de copains de terminale D. J'ai encore en mémoire les noms de profs que j'aimais bien : VIVIER en hist géo, LEFRANC en philo, LE BOURDONNEC en Physique chimie, TORZEAU en gym ... Aprés mon bac j'ai fait un peu de médecine puis de l'économie ,puis encore un peu de médecine et pour finir de l'économie. Aujourd'hui je suis directeur financier d'une boite cotée au second marché . J'ai épousé une ancienne de Paul Lap(Bac 75) rencontrée sur les bancs de la fac de médecine (2°service) et nous avons 3 enfants.Si certains me connaissaient, cela me ferait plaisir d'avoir des contacts .
Mon e mail :
dvandenberg@wanadoo.fr

Emmanuel Amar - Bac 1987

Ancien élève de Paul Lapie (seconde 1984-1985), j'y suis revenu comme surveillant au début des années 1990.
Je ne suis ni riche, ni célèbre mais...bon.
Géographe de formation et de coeur, je suis à présent attaché de presse dans l'édition.

JP Buffaz - BAC 66 SCIENCES EX
Je suis actuellement Principal de collège dans les Vosges.

email

 

Francis Bouf ancien eleve du Lycee Paul Lapie de la 6em a la Terminale D
avec un
BAC en 1968 reussi en session de rattrapage en septembre alors
que tous mes copains avaient ete recu en juin.
Depuis j'ai fait des etudes d'ingenieur et je suis actuellement
Directeur Financier de Thales International Asia a Singapour depuis 5
ans. Retour sur la region parisienne cet ete; nous avons d'ailleurs
achete un appartement en cours de construction a 3mn a pied de Paul
Lapie!
email

Nicolas Buzier - Bac B 1992Bonjour à tous !

Quel plaisir de retrouver de vieilles connaissances....

 

Moi, je suis péniblement sorti de Paul lap en juin 92.....et quel
merite....En effet, je suis rentré en 89, dans la classe des joyeux lurons
qu'etaient Jean baptiste, Ronan, Delphine, Ludovic, sebastien, Miguel,
Denis, Gael...

Que de souvenirs de cette belle époque, pele mele je me souviens des
recitations ou tout le monde avait son truc pour gruger, les batailles
rangées avec de la craie, les exclusions massives au dernier rang, les
concerts de grattes, les tournois de tennis matés sur une petite
Tele.....Les coups de gueules, la manif etudiante (l'epoque du C & A de
montaprnasse)... Les histoires d'amour avortées, mal terminées voire
imaginées....Les mensonges aux parents pour participer à une soirée Malibu
à 2 balles et camescopée....ou on pouvait encore entendre du U2...

Bref, ce ne furent pas les années les + brillantes intellectuellement, mais
quelle solidarité dans cette classe....Et cela dura 2 ans car Mr Chemla eu
la bonne idée de nous laisser ensemble en 1ere, la fameuse 1B3....Je
souhaite à tout le monde de prendre autant de plaisir que moi à aller à
l'ecole.....Et puis finalement le résultat ne fut pas si mauvais.

J'ai fini par avoir mon bac B, 4 ans à Nanterre en AES à savourer la
liberté de prendre ou pas ses reponsabilités d'étudiants, un passage à
L'IAE de Strasbourg pour un DESS de gestion et le décollage pour la vie
active avec son lot d'emmerde et d'emotions...Je suis actuellement
Controleur de gestion chez Confo.

Je vois que Jean Baptiste a redresse la barre (felicitations...dans le
style les profs te prenait pour un cancre t'etais champion....comme quoi
ils peuvent se tromper !!!). Je cotoie Sebastein Blum qui est devenu
assureur, thierry Taillandier , devenu un eminent financier, j'ai eu des
nouvelles de Pierre eric Francois (alias PEF) qui est chef de rayon chez
Confo à Creil...

 

Je tiens à préciser à Eric Lavenac que le prof d'eco un peu poete et
alcoolique , mais malgré tout hyper sympa se nommait Thierry D....t

 

Je finirai par un ptit clin d'oeil à Ronan qui restera pour toujours celui
qui m'a appris à s'amuser en classe tout en respectant les profs.

Que ceux qui ont partagé ces petits moments n'hesitent pas à me contacter,
ca ne fait pas de mal de replonger dans des souvenirs si savoureux....

A+

Nicolas


Anaïs Boissier - Bac L

Apres mon bac litteraire, j'ai fait une maitrise d'anglais mention francais langue etrangere a Nanterre, puis je suis partie un an dans le nord de l'angleterre (Durham au sud de Newcastle) pour faire de l'assistanat dans 2 lycees. L'annee derniere, j'ai fait une double formation me donnant l'equivalent anglais du CAPES ainsi qu'une maitrise de francais langue etrangere. J'ai donc passe 4 mois a PAU et 7 a Nottingham. J'ai effectue mon stage dans un college en ZEP a Nottingham ce qui m'a donne envie de rentrer dasn le sud. J'habite desormais a PAU ou je travaille le concours d'instit avec le CNED.
J'enseigne l'anglais dans 2 ecoles primaires, dans un lycee au pays basque, ainsi que dans une association et dans un institut, et parallelement le francais quand des etrangers m'en font la demande.

Anaïs: anaisboissier@hotmail.com

 

Sandrine Cornier (épouse Singer) - Bac D - 1991

Je suis ravie de constater qu'un site du lycée existe, c'est bon pour les
nostalgiques comme moi!
Voici donc mon parcours : le Bac en poche, j'ai intégré une école d'ingénieurs généralistes à Sceaux, l'EPF.
5 ans après, je rentrais chez IBM à Montpellier, comme ingénieur logistique dans une usine de fabrication de serveurs.
Comme IBM est un grand groupe qui permet de faire plein de choses, je suis partie dans le service commercial... à La Défense. Et me revoilà donc Courbevoisienne !
J'ai quitté la World Company en septembre 2000 pour aller dans une plus petite structure de 12 personnes, toujours comme commerciale dans l'informatique.Je me suis mariée en juillet 2001, pas (encore) d'enfant.

Que ceux qui me connaissent n'hésitent pas à m'écrire, ça me fera très
plaisir:
sandrinc@wrq.com


Madeleine Martin (née Marshall)

Et voilà, record non battu , mais j'ai passé mon Bac Math Elem en 67 - de toute façon, j'étais une traîtresse, de l'autre côté de LA porte, au Lycée de Jeunes Filles Alfred de Vigny, du temps où l'on parlait avec horreur de la future mixité du lycée ... J'ai des preuves : photo de 5ème de 1962, photo de Terminale de 1967, que celles qui se reconnaissent lèvent la main. Et comme d'autres, j'ai mal tourné, actuellement professeur d'anglais au collège ... A. de Vigny de ... Courbevoie, après quelques détours quand-même (si, si, je suis déjà allée plus loin que La Défense!)
Non contente d'avoir fréquenté le lycée, j'y ai même envoyé mes filles Marie et Caroline Martin, pendant quelques années (Bac ES et S en 2000), mais non, rien n'avait changé depuis mon époque, sauf qu'elles, elles étaient du bon côté de la porte.
Un grand bonjour à mes anciens élèves en particulier.
Peut-être à bientôt, vous pouvez m'écrire à l'adresse du Webmaster.


Michel Izquierdo - Bac C - 1968

Je suis un ancien du Lycee Paul LAPIE de la sixième à la terminale C en 68.

Mon email est
LEOPOLD-LEGER.PARADOU@WANADOO.FR

Catherine Pasquet-Bac A7 1982

Il existe donc un site du lycée Paul Lapie !
Sur
http://copainsdavant1.linternaute.com/asp/commun/ une centaine
d'anciens de Paul Lapie sont inscrits.

J'étais à Paul Lapie de 79 à 82 dans une classe de cancres (sur 21 élèves
en terminale, il y avait 17 "doit faire ses preuves à l'examen", dont moi
:). C'était les A7, les cancres de madame Didierjean, qui je l'espère ont
eu une belle réussite par la suite. Les cancres font les plus belles
carrières parait-il.

Pour mémoire, mes profs [sympas] étaient : M Ruols (français), Mme
Bourquard (physique/chimie), Mme Picard (histoire/géo), Mme Didierjean
(dessin).

Pour les archives, je ne suis pas devenue riche et célèbre. J'ai renoncé
pendant quelques années aux arts plastiques et aux études en lachant tout 1
an après le bac pour vivre. J'étais cancre parmi les cancres et destinée à
échouer, oups.
J'ai essayé de récupérer mes 3 années d'amusement en suivant des cours par
correspondance de math. Je suis devenue prof de math à 21 ans à la CCI de
Versailles, contre toute probabilité (niveau 0 en math en terminale, et
vive les cours par correspondance du CNED) puis j'ai bifurqué vers la
banque et son informatique pour finir ingénieur (vive les cours du soir du
CNAM). Spécialisée dans l'internet, j'ai re-bifurqué, vers l'infographie
cette fois, pour revenir à mes premières amours. Aujourd'hui je suis
graphiste freelance.

Si certains de mes anciens profs [sympas] sont encore chez vous, embrassez
les pour moi. C'est grâce ou à cause d' eux.

Catherine Pasquet

Didier Padrao - BacD 1973


Je viens de découvrir votre site.Cela me fait penser que j'ai pris quelques années. J'étais dans cet établissement de 1964 à 1973 pour finir su un bac D.
Peut être avez vous des nouvelles d'élèves de cette époque ? Cela m'intéresserait.

Didier.PADRAO

Axelle Acchiardo - bac S 1997

Notre cher Paul Lapie s'est donc mis à Internet, preuve que tout n'est pas perdu.
Bon, après mes trois années à Paul Lap', clôturé par un bac S 97, je me suis engagée dans des études d'architecture (DPLG). J'en suis à ma cinquième année et il me reste encore 2 ou 3 ans. C'est un métier éprouvant mais passionnant et je serais heureuse de conseiller les lycéens qui s'y intéresseraient.

Je fais un énorme bisou à toute notre promo (les Aurélie Breton, ou Ilanit Debasc, ou encore Cacou) et à mes profs chéris qui ont eu le courage de me supporter (je pense particulièrement à madame Bonder ou Hochon, ou encore Mme Limballe, et Mr Grellière. Merci à Madame Poupard et MMe Didier-Jean).

Je laisse mon email à ceux qui voudrait me contacter à:
a_acchiardo@yahoo.fr

Romain Bernard - Bac STT IG 1997

Comme une grande partie je ne suis ni riche ni célèbre. Mon parcours à Paul Lapie s'est fait en STT informatique et gestion (ce furent de très bonnes années). J'ai aussi participé à Interpaul, d'ailleurs à cette époque c'était très artisanal. Mon parcours est le suivant: J'ai passé un BTS de gestion hôtelière, et je suis actuellement en Maîtrise de science de gestion option finance à l'université d'Evry, j'effectue ma MSG en alternance (Rare de trouver une fac en alternance), ce qui me permet actuellement de travailler dans un grand groupe hôtelier. Je veux bien sûr passer le bonjour à tous ceux que j'ai connu dans le passé, et en particulier à Mr Gross, sublime professeur d'anglais (eh oui de suivre ses cours au derniers rangs m'ont été très utile; je dois aujourd'hui parler Anglais parfaitement)
Si vous désirez rentrer en contact pour des informations sur mon parcours je laisse mon adresse Email à Mr Gross

Lara Morel - Bac B en 1993

Paul Lapie, que de souvenirs... En plus, il ne reste que les bons !!!
J'ai passé mon bac B en 1993. Depuis, j'ai fait mon droit à l'Université de Nanterre... un peu comme tout le monde, il faut bien le dire!
Aujourd'hui, je suis en 4ème année de doctorat et je passe mon examen d'entrée à l'école du barreau...

Je suis contente de voir que dans l'ensemble tout le monde garde un bon souvenir du Lycée... C'était vraiment de supers années avec le recul !
Quant aux enseignants, ils étaient tous formidables ... je pense que notre promo n'était pas la plus facile en plus!!! J'ai une pensée toute particulière pour M. Henrick (ortho???) qui s'est battu pour nous faire incurgiter le programme de math l'année du bac.... franchement, quel dévouement!!!

Merci pour l'initiative de ce site... c'est sympa !

lara.morel-@caramail.com

Florent Durrey

J'ai eu mon Bac S au lycée en 1999 et je garde un exellent souvenir de mes années de Première et de Terminale. J'ai ensuite fait, comme l'une des anciennes qui me suit dans la liste et dont je connais plutôt bien la mère (que j'ai eue comme professeur de Math en Première), deux années de travail harassant (PIPO) en classe préparatoire au Lycée Louis-Le-Grand jusqu'en Juin 2001. Comme par hasard, j'ai intégré la même école qu'elle (copieur que je suis), à savoir l'Ecole Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace (ENSAE , ouf, j'ai réussis à m'en rappeler) , certainement plus connue sous le nom de SUPAERO à Toulouse. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas.
Le seul problème c'est que c'est un peu loin de notre cher lycée et il est devenu très difficile pour moi d'assurer la fonction que j'assurais auparavant depuis 3 ans au lycée, à savoir celui d'animateur du club astronomie. Comme en plus le professeur responsable de ce club M. Pallier(que beaucoup regretteront) est parti en même temps au CNRS, je crains que le club n'ait du plomb dans l'aile... Avis au amateurs.
Je transmets mes amitiés à tous les professeurs, élèves (actuels et anciens) du lycée que je connais (en particulier du club théatre) et bien sur bonjour à tous les autres !

Rendez-vous lors de la réunion des Anciens, le premier samedi de la rentrée de Janvier comme d'habitude, n'est-ce pas Mme. Perraudin ?

Vous pouvez m'écrire bien sûr à florent.durrey@supaero .
Comme vous l'avez compris je pense, je suis un fan d'astronomie et d'aéronautique donc si vous voulez discuter ou récupérer des photos de mon dernier stage à l'Observatoire Européen des Canaries, écrivez-moi...

 

Augustin Lerolle - Bac S 1996

Félicitations, je vois que Paul Lapie se modernise ...J'ai découvert le site un peu par hasard, et j'ai été impressionné.
J'ai relu les sketchs de la fête du lycée, vraiment bravo pour le Roméo et Juliette !

Pour ma part je vais bientôt devenir riche, enfin j'espère, mais pas encore célèbre (excepté grâce au mémorable alerte
à Lapie-Beach). MSTCF Dauphine + je reviens d'un échange à Rio comme Marie-Laure d'ailleurs, à croire que Paul Lapie
vous mène au Brésil !

Bon courage pour les nouveaux, renseignez-vous pour le futur, et profitez de la vie. Ah oui et passez votre bac au fait.

Tchô
Augustin:
a.lerolle@caramail.com

Amine Belbahar - BAC S (option math) 1996

Hé oui, déjà 5 ans.

Mon cursus :DEUG MIAS (1998).
Licence d'Informatique (1999).
Maitrise d'Informatique mention AB (2000).

Toujours à Courbevoie, je fini un DESS d'Intelligence Artificielle à la fin du mois.

Mes souvenirs de Paul Lapie :Je me souviens trés bien de mon premier jour de classe (en 1ère S2), c'était en Septembre 1994 et je venais d'Algérie.Je commençais, mon année scolaire avec 2 semaines de retard et mon premier cours c'était un cours d'Anglais avec Mr Gross (que je salue au passage) où il y avait une interrogation écrite.

Mon meilleurs souvenir au lycée, c'était lors de la classe de ski (en Mars 1995).

J'ai encore des contacts avec certains éléves de ma classe de terminal puisqu'on est 3 à être actuellement en DESS d'Intelligence Artificielle de Paris 6.
Je tiens à saluer d'ailleurs tous mes camarades de classe et tous les profs qui m'ont connu.

J'ai un site perso: www.aminebelbahar.com et une adresse e-mail : amine@belbahar.com (ça en jette non!!!) pour ceux qui veulent me contacter.
Edith Barthélémy - Bac A 1974

Oui riche et célèbre, je le suis, pour mon fils de 5 ans en tous cas !
J'ai assidûment fréquenté Alfred de Vigny puis Paul Lapie, entre 1967 et 1974 (Bac A).
Enfin, quand je dis assidûment, cela signifie que j'étais assez obéissante pour ne pas sécher outrageusement et assez déterminée pour ne pas redoubler non plus. J'y ai donc fait mon temps, mais rien de trop !
Je suis devenue publicitaire, actuellement Directrice Commerciale dans une agence de publicité parisienne (et internationale par ailleurs) : BETC Euro RSCG.
J'espère, en revenant de temps en temps sur ce site, retrouver trace de mes vieux potes, qui ont dû, comme moi, regretter de ne pas garder le contact au long de toutes ces années.
Un salut amical à tous.

Edith Barthélemy

Nicolas Bendahan - Bac B en 1992
un parcours à Nanterre difficile en Droit , et différentes évolutions professionnelles sans rapport avec le cursus scolaire.

Bref Lapie pour moi ce sont surtout de très bons moments avec les élèves et les profs , surtout avec le recul.

J'ai désespéremment cherché les vieux numéros d'interpaul qui nous avaient tant fait rire :) avec les trombinoscopes et les commentaires savoureusement choisis.

Amitiés à Mme Chemla , Mme Bataille , Mr Cedat , Mr Grellière ( qui j'espère arrive désormais à ménager la chèvre et le choux ) et tous les autres dont les noms m'échappent mais qu'on a bien fait tourner en bourrique ...

Bisous à Antoine ( j'attends les stats ) , Coco ( Milano ) , Boulash (Guido ) , Charn ( TLB ) , Phivos ( Vulvos ) , Pat ( Yuz ) , Babar , José (Toz ) , Bubu , Chen , Mil , Dug , et tout le FC Couronnes .

Nicolas

Sébastien Allouis, BAC D 1989

Salut,
C'est en 1989 que j'usais pour la derniere fois les bancs du lycee Paul Lapie. La place dependait grandement des cours. Au fond, pres du radiateur, pendant les cours d'allemand, devant pour ceux de science nat'. Les 22 membres de la TD2 en faisaient voir de toutes les couleurs a certains profs. Je garde d'excellents souvenir de cette annee un peu folle avec Gilles, Hamid, Jacques, Nathalie... mais aussi des profs tels que Mme Lebarbe, Mme Bensoussan, Mme Perraudin, Mr Pilliere, j'en
passe.....
Depuis, j'ai fais un DEUG B a l'universite de Versailles St Quentin, une Licence et une Maitrise a Jussieu (mention genetique) puis apres des petit stages dans des laboratoires de la region parisienne (Institut Jacques Monod sur la drosophile et Orsay sur le Mil) je me suis retrouve embarque en Angleterre pour faire une these. Apres 3 ans de recherche et 8 mois d'ecriture (on est jamais assez precis quand on relate ses experiences. Oui, c'est facle, je m'en souviendrais au moment d'ecrire... Tu parles.) suis maintenant un Docteur es Sciences et j'ai depuis peu quitté la recherche vegetale pour me lancer dans le milieu de l'humain.


Bonne continuation
sallouis@geneservice.co.uk

Damien Bouché - Bac ES 1996

Je suis super content d'avoir trouvé ce forum et d'apprendre avec surprise ce que sont devenues certaines personnes que je connaissais. Moi, j'ai fait aussi mon petit bonhomme de chemin, j'ai fait trois ans à
dauphine (no comment !) un an en italie (dolce farniente) et un dess de multimédia pour finir dans une agence de Euro RSCG. je serai super content de recevoir des messages d'anciens avec qui j'ai partagé des moments chantmé dans ce bahut qui aujourd'hui me parait si loin...je travaille chez euro rscg (agence de pub) et mon frere est en maitrise de géographie à nanterre. cette année, il part en algérie faire sa thèse avec des chercheurs du cnrs pour étudier les berbères...

à +,
Damien

Gilles Garcia - Bac 1975

Bonjour !

Beaucoup d'emotion a decouvrir le site du Lycee frequente.... il y a "quelque temps" (!) : de 1971 a 1975 (Bac).
Apres donc quelques annees de vie professionnelle... je suis maintenant Directeur des Operations au Centre d'Expertise Telecoms de Compaq (le fabricant d'ordinateurs), a Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes).

Assez curieusement, a une exception pres, c'est quand en 1986 j'ai rejoint la Cote-d'Azur que j'ai eu le plus de nouvelles d'anciens (tres anciens !) de cette epoque:
Mon ex-epouse (l'exception !) Sylvie Gerbault (meme periode) Jean-Louis Philippe (Marben/Atos...) et son epouse Michele, avocate, qui etait avec nous en Terminale C. Emmanuel Brandt (IBM, puis Digital...) Michel Quincey (mon ex-Directeur chez Marben, puis Sligos, Atos.... puis..?) La memoire me fait defaut dans l'instant, mais je reviendrai.

Cordialement,
Gilles Garcia

Alami Aouatif - BTS97

Bonjour,
Comment se passe vos journées dans votre lycée tant adulé ?
Les miennes, je les passe chez Claritas, une société de marketing direct.
J'y travaille en qualite d'analyste programmeur.
Je m'y plais bien, j'ai juste un regret, c'est de ne pas avoir assez travaillé mon anglais. C'est un handicap car il m'arrive d'être en contact avec une filiale qui se trouve en Angleterre.
Cordialement.
Aouatif.

Mon adresse E-Mail : aouatif_alami_

 

Fatiha Amir - BTS97

Ancienne élève du Lycée Paul Lapie à Courbevoie, de la classe de BTS Informatique de Gestion 1996/97, je vous écris pour donner des nouvelles.
Je suis actuellement embauchée dans une SSII (STERIA), et je suis en mission depuis 1 an chez PSA (Peugeot Citröen) et ça se passe plutôt bien pour moi.Salutations.
Bon courage à la nouvelle classe de BTS Informatique de Gestion de Lapie.

Mon adresse E-Mail : AMIR1@MPSA.COM

Jean-François Sarian -BTS98

J'ai passé une bonne partie de mon existence dans ce monument de modernité qu'est le lycée Paul Lapie. Je suis un des rares élèves à avoir passer 10 ans dans ces locaux( Collège,lycée, BTS) entre 1988-1998. Ils parlaient déjà de rénovation il y a 10 ans. Lorsque je repense à mes années de lycée, je ne pense pas à la quantité de travail fournie (toujours le minimum syndical) mais plutôt aux bons moments passés(fêtes, Grèves, séjour organisé aux USA...). Je suis maintenant à la Fac Léonard de Vinci( Prononcez Fac Pasqua) où j'effectue une 3° année d'informatique en alternance.
J'invite les anciens et les élèves actuels à m'écrire à:

jfsarian@hotmail.com

Lucie Pereira -Bac 97

De retour à Courbevoie après un an passé en Angleterre. Et maintenant une maîtrise d'anglais à passer...

Benoit Maherault -Bac 95

Elève a Paul Lapie de la seconde a la terminale
j'ai passé un bac S option maths en 1995
j'ai ensuite fait une math sup a Chaptal puis une premiere année a UPMC
Paris 6 de deug mias option chimie
ensuite une seconde année de deug mias section ensi
je suis actuellement en licence de mécanique filière modélisation.
une filière enseignant les mathématiques l'analyse numerique et la
mécanique des solides et fluides mais aussi la thermodynamique et les
problèmes de résistances des matériaux.

email :
mecla345@cicrp.jussieu.fr
page web:
http://ibm7.cicrp.jussieu.fr/bdej/ETUDIANTS/maherault/maherault.html

Carole Fablet - Bac 97

20 ans ( il faut dire son âge?)

Ancienne de la TL2 96-97 ( les meilleurs!!! :)), je ne suis pas encore riche et célèbre mais ça ne saurait tarder...ben oui , j'ai été élève à Paul Lapie, c'est dire si ça rigole pas! J'ai fait une année de DEUG d'anglais puis j'ai commencé une prepa a Creapole et là , ben...je joue de la guitare,je me suis mise a la photo, je decore des bars avec des potes et on pense a monter une
association, voire une boîte a plus long terme...Comme quoi il y a une vie après Paul Lap' !

PS: bonne idée un site sur paul lap' , ça le fait. :)

email : rastawam@aol.com

Mounira El Barr - Bac 1993

JUSTE UN PETIT BONJOUR DE LA PART D'UNE ANCIENNE ELEVE DE TERMINALE.
JE SUIS AUJOURD'HUI EN LICENCE DE BIOCHIMIE AVEC QUELQUES ANNEES DE RETARD, JE SAIS.
MAIS EN ANGLAIS TOUT VA BIEN.
J'AI GARDE DES CONTACT AVEC UNE AMERICAINE DE CHERRY HILL ET ELLE EST AUJOURD'HUI, MA MEILLEURE AMIE.
COMMENT SE PASSENT LES JOURNEES AU LYCEE?
EST CE QUE BEUCOUP DE PROFS SONT PARTIS?
A BIENTOT, J'ESPERE.
FIDELEMENT, MOUNIRA.

email: Mounira

Jessica Given - Bac 1993

 

Clément Francis - 21 ans Bac S (spé bio) en 1998

En 1° année de médecine actuellement. On galère comme des chiens à bosser et bosser encore, alors à tous ceux qui demeurent à Lapie: AMUSEZ-VOUS tant que vous le pouvez et pour vous qui passez le Bac, vous en faites pas de trop......... Si vous voulez m'écrire: Francis

Cécile Nahon - Bac L - 1998

Hello Paul Lapie!
Moi j'ai tenté Lettres Classiques et abandonné lâchement.

Je viens de jouer Hamlet à l'Institut Catholique de Paris,
où je suis en 3ème année de LLCE Anglais (licence),
je passe en maitrise l'an prochain, je prépare un mémoire sur les 1ers
Puritains aux USA.
J'ai eu mon Bac L en 1998 à Paul Lapie.

Je fais mon site sur free cet été.

Le site est génial! Pour m'écrire: Cécile

Imry Kissos 19 ans Bac S spé physique 1998

Je vous écris d’Israël où j’habite depuis que j’ai eu mon bac. Vous n’avez pas à vous inquiéter ici il n’y a pas autant de dangers que ce que vous croyez, contrairement a ce que vous voyez a la télé la sécurité règne dans les rues et la population vie dans le calme. De plus, avec le nouveau premier ministre la paix ne semble pas si loin. Je suis maintenant à l’armée israélienne et pour tout ceux qui s’inquiétaient qu’on me fasse un bourrage de crâne a l’armée, ils n’ont pas à s’inquiéter. J’ai gardé mon sens critique (sur lequel on a tant travaillé en français et en philo) et l’armée n’a pas changé ma personnalité. Maintenant je suis a l’école de l’air de l’armée israélienne dans la section des pilotes de chasse. Il faut avouer que je pilote très mal, mais j’adore ça c’est l’immense plaisir de voler avec un fort sentiment de liberté. Je vous envoie la photo d’un avion français c’est le prochain avion que je vais (essayer de) piloter. Bref j’arrête de faire de la pub pour mon école. Il faut rappeler qu’ici la discipline est l’une des plus dures au monde, certains de vous penseront que ce qu’on nous fait est cruel, mais c’est comme ça qu’on forme les meilleurs pilotes au monde. Depuis un mois j’ai arrêté les vols et j’ai commencé la formation terrestre qui a pour but de nous apprendre a survivre en territoire hostile si notre avion s’écrase. C’est la formation la plus dure mentalement et physiquement, mais j’adore ca, pour moi c’est comme un jeu de cache-cache et il y a de l’action mieux que dans les films. Je voudrais maintenant remercier tous mes profs grâce auxquels j’ai passé le concours d’entrée. Mais surtout ce qui est le plus important dans les études à l'école (maths, physique, aérodynamisme et météorologie) grâce à la formidable méthode française bien rigoureuse j’ai eu de très bonnes notes. Pour me récompenser de mes bonnes notes l'école voulait m’envoyer pour un mois à l'école de l’air française. Mais malheureusement je suis tombé malade et j’ai été hospitalisé pendant 3 semaines donc je ne pourrai pas venir vous voir. Je passe le bonjour à tous mes copains en France.
Imry
N.B: je voudrais dire un grand merci a Madame Guigui ma prof de français grâce a qui je suis reste au lycée et eu mon bac.
email:
Imry

 

X

Juste un petit mot pour me rappeler au bon souvenir de mes anciens profs...
Tout d'abord, bravo pour le site, il n'est pas mal du tout et j'ai adoré votre version de Roméo et Juliette en vers, drôle et plutôt bien écrit. En ce qui me concerne, je viens de terminer mon DEUG d'histoire à Nanterre. Je n'ai pas eu trop de mal à m'habituer aux locaux, rapport à ma longue scolarité effectuée dans les miteux locaux de Paul Lapie. Bref; les études d'histoire sont absolument passionnantes et les profs sont parmi les meilleurs de France. Pour ceux qui envisageraient de se diriger dans cette voie ( et il doit y en avoir pas mal, vu le nombre d'élèves qui sont venus me voir lors de la réunion des anciens...), voici les sujets de dissertation de mes partiels de mai :
-histoire médiévale : "La guerre et ses effets sur l'économie, la société et la politique, 1250-1450"
-histoire moderne : " Naître, vivre et mourir, XVIème-XVIIème siècles"
Pour ceux que ça inspire...
Je serais très heureuse de recevoir des nouvelles de mes anciens profs : Mme Wartelle, Mme Feuvrier, M Gross, Mme Berthier, Mme Deweerdt, Mme Lebarbé, Mme Bataille et tous ceux que j'ai oublié.
Amitiés à tous!!
PS Riche et célèbre, je le serai un jour, promis juré...
Mon bac : L option 3è langue vivante, 1997 ( mention Bien!!!! )

email: X

François Cerise - Bac 1967

bonjour, je viens de découvrir le site du lycée P. Lapie. J'y ai effectué ma classe
de terminale en 1966-1967. Je suis professeur de mathématiques et
informatique dans le nord de la France, et bénéficie d'une décharge à temps
partiel pour travailler à edunet, le serveur de l'académie de Lille,
académie dans laquelle l'informatique et internet sont particulièrement
développés.(plus de 200 sites hébergés de lycées et collèges, beaucoup plus
d'écoles, messagerie et connexion internet gratuite pour tous les
enseignants..).
A l'intérieur de cette structure je m'occupe plus particulièrement de
l'hébergement des sites disciplinaires et des sites de lycées et collèges.
Notre site principal (www.ac-lille.fr) fournit quantité de liens vers nos
sites secondaires.
Bien cordialement, François Cerise.

 

Stéphanie Clerc - Bac D 1993

J'ai eu mon bac en 1993 et je suis diplomée de l'Ecole d'ingénieur EPF en
1998.
Je travaille actuellement au Canada en temps qu'Ingénieur Recherche et
Développement mais je pense retourner en France d'ici peu.

C'est vraiment bien de savoir ce que font les anciens, même si je n'arrive pas
à mettre un visage sur les noms que je viens d'appercevoir.

email: Stéphanie Clerc

Philippe Grela

Bravo ! votre site semble tenir un peu plus que les murs du lycée, et sûrement bien plus que ceux de la fac de Nanterre ou je viens d'obtenir mon bi-deug éco-gestion / espagnol (comprenez deug de feignant si comme moi tu es espagnol) et j'entame une licence d'économie et gestion de l'entreprise spécialité RH ( cé ti pa bô et prestigieux ça). Je tiens à rassurer les élèves qui ont fait leur scolarité avec moi (bac 97) que ma carrière d'acteur est bien finie, le rôle de Meuldor dans la pièce aux frontières de l'urgence ( félicitations au passage M'sieur Gross pour vos dernières fourberies) et vous ne reverrez plus Philippe Gréla sur les planches. J'en garde néanmoins un très bon souvenir.

email: Philippe Grela

Béatrice Joubert

J'ai passe mon bac S, option Maths, en 1995 puis je suis rentree au
lycee Louis Le Grand pour deux ans de classes prepa. En 1997, j'ai
integre SUPAERO, ecole d'ingenieurs en aeronautique a Toulouse, ou je
finis mes etudes en energetique et propulsion. Je serai diplomee en
septembre 2000, et ensuite il faudra trouver du boulot...
Voila, pour ceux que ca interesse.

Amities a ceux qui etaient deja au lycee il y a 5 ans, et bonjour a tous
les autres.

email: Beatrice

siteweb: http://www.supaero.fr/page-perso/promo 00/joubert/

Catherine Rouane Bac 1985

Soufflée, je suis! Je cherchais l'adresse e-mail d'un ancien bahut ou j'ai travaillé, et sur quoi je tombe?
Mon vieux lycée! Avec photo de la cour à l'appui et tout! Je suis encore en contact avec plein de copains
de l'époque, mais la curiosité l'a emporté, j'ai parcouru les messages et j'ai décidé de me la jouer
rétrospective. De bon souvenirs, d'ailleurs, des cours intéressants, même si je n'étais pas toujours
intéressée. Mais la leçon a dû porter ses fruits parce qu'à mon grand étonnement, à celui des copains
incrédules, et à celui, supputé celui là,des quelques profs qui m'ont eue en cours et qui ne pensaient
certainement pas voir en moi le profil de l'emploi, je suis devenue prof a mon tour. Agrégée d'anglais.
Et quelques 14 ou 15 ans plus tard, après avoir bossé en collège et en lycée en région parisienne,
je travaille aux Etats Unis, au Lycée International de Los Angeles où j'enseigne le francais à des élèves
qui passent le bac international.
J'imagine que la plupart des profs que j'ai eus à l'époque sont partis. Mutés, promus ou à la retraite.
Les Pillière, Mandelier, Vallée, Picard, Bensoussan, Said, et d'autres dont j'ai oublié le nom.
Ce qui me rassure, c'est que je suis tout a fait sure qu'ils ont oublié le mien, ... je juge ça a la difficulté
que j'ai moi même à me souvenir du nom d'élèves que j'ai eus il y a 5 ans...... et parfois du nom de ceux
qui sont devant moi
.... et bonjour à Mlle Bataille, qui s'occupe encore du club théâtre.
Et bon courage à la prof d'anglais.... je ne sais plus son nom, mon dieu l'enseignement use, avec qui j'avais
corrigé en binôme les épreuves de bac au lycée? d'Herblay il y a 5 ou 6 ans, si elle travaille toujours à Lapie.
Donnez moi des nouvelles du lycée, je me fais un petit coup de nostalgie,... et bon, c'est très curieux!

email: Catherine Rouane

Audrey FournierBac L 1997

Non, je ne suis pas encore riche et célèbre, mais en tout cas je suis
toujours de ce monde. Rappelez-vous, promotion 1997, bac L options langues
vivantes, mention bien... Bon, d'accord, pour ceux qui ne m'auraient pas
reconnue, c'est moi, Audrey. J'espère au moins que quelques uns de mes profs
se souviennent de moi ( M.Gross, Mme Berthier, Mme Feuvrier, Mme Wartelle,
Mme Lebarbé, M.Brachet...). Félicitations pour le site du lycée, il est très
bien fait. Je trouve quand même un peu dommage qu'il n'y ait pas plus
d'anciens qui se manifestent. De mon côté, j'ai propagé le message du mieux
que je pouvais. Parlons un peu de moi: je suis en licence d'histoire à
Nanterre, j'étudie plus particulièrement l'histoire contemporaine. L'année
prochaine, peut-être Sciences-Po, si toutefois je ne me plante pas
lamentablement au concours... Je vous tiendrai au courant de mes exploits.
Sur ce, je vous laisse car le travail s'accumule insidieusement sur mon
bureau.

email: Audrey

Antoine Averseng

Bonjour, je viens de tomber par hasard sur le site de Paul Lapie! Je suis un ancien du Lycée: Bac C en 91 en classe de TC1!

Ca fait très longtemps déjà. J'ai de bon souvenir de Paul Lapie: les jours de carnaval où l'on allait en cours déguisé!

De ce Lycée je garde aussi et surtout un bon souvenir très reconnaissant de ma Prof de physique: Mme GUILLEMET qui était une "institution" du Lycée et dont la sévérité (mesurée) m'a permis d'obtenir de bons résultats qui m'ont
été utiles par la suite.
Il y avait aussi "Véronique" Hénon une jeune prof d'anglais très sympatique qui devait avoir ?? ans environ (mon âge actuel!) (je ne le marque pas au cas où elle serait encore là) chez qui on avait été faire un barbecue! , La prof d'Histoire-Géographie (je suis désolé si elle me lit de ne pas me rappeler son nom) qui nous a enmené faire un beau voyage à Prague et Budapest alors que le mur de Berlin venait de tomber. Une prof de Français (Idem pour l'excuse) qui avait toujours plein de stylos Montblanc et qui nous avait parlé de Claude Lévi Strauss et du "racisme à l'envers" avec la discrimination positive. J'ai beaucoup de respect pour cette dame qui avait adopté une petite fille d'origine étrangère alors qu'elle avait déjà plusieurs enfants "naturels". J'ai toujours trouvé que c'était un acte de partage formidable.

Si l'un de ses profs est encore au Lycée, merci de me le faire savoir "par curiosité".

Pour ma petite personne après le Lycée, j'ai fait 3 ans de prépa à Chaptal, 3 ans d'école d'ingénieur à l'Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat, 20 mois de service national "civil" en tant que Coopérant au Togo (si vous ne savez pas où ça se trouve vous demanderez à votre professeur de géographie.
Et depuis un mois et demi, j'ai été nommé (je suis fonctionnaire du Ministère de l'Equipement) dans le centre de la France où j'ai en charge un bureau chargé de construire des routes.

Voila, encore Merci à mes profs de Paul Lap' (du moins ceux mentionnés ci-dessus, car il y en a d'autres...)

Bonne continuation pour votre site internet.

email: Antoine Averseng

Anne Tasserie BacS 1995

Bonjour
J'étais une de vos étudiante en Terminale S option Math en 1995.
Je suis aujourd'hui étudiante a l'Esigelec, une école d'ingénieur en électronique et informatique à Rouen.
Tout se passe à merveille. Je finis les cours en Fevrier et après je pars en stage au Bresil pour 4 mois.
Le site de l'école est pas mal.
Bonjour à tous les autres profs que j'ai eus et qui enseigne toujours à Paul Lapie
A bientot
email:
Anne

Carine Brunn Bac 91

Dear friends and Family members....
Chers amis et membres de la famille
Some of you might know already... and some of you not....
Certains d'entres vous le savent deja... et d'autres non...
The big news is.... I am leaving Dubai.... for good.... on the 27th of April.... to start a new life....
La grande nouvelle... je quitte Dubai.... pour de bon... le 27 avril.... afin de commencer une nouvelle vie...
Please don't be sad.... the new technoligies will allow us to keep in touch....
Ne soyez pas triste... les technologies modernes vont nous permettre de rester en contacte...
You can send me Emails on my hotmail address: brunncarine@hotmail.com
Vous pouvez adresser vos Emails a :
brunncarine@hotmail.com
And if you want to use to old fashion way, you can send me a letter at the following address:

Eh bien ça me fait tout drôle de revoir mon ancien lycée et en photo SVP!!!
Après avoir passé le bac, j'ai fait une première année de DEUG LEA à Jussieu que j'ai assez vite quitté pour faire un BTS de commerce International. En 1994, j'ai commence a travailler pour une compagnie
aérienne Emirates Airlines, au service fret.
Après avoir fait plusieurs stages sur DUBAI ( Emirats Arabes Unis ), j'ai décidé de venir m'y installer et de continuer à travailler pour Emirates, mais en tant qu'hôtesse de l'air... C'est génial...Petite compagnie qui ne fait que grandir et où les promotions sont très rapides, en ce qui me concerne, je suis passée Instructrice en moins de 4 ans, pays fomidable où l'on ne paye pas d'impôts ni de TVA et où il fait beau tout au long de l'année et, comble du comble pour un pays musulman, l'alcool est moins cher qu'en france !!!. Si vous souhaitez venir nous rejoindre, il vous suffit d'envoyer votre candidature à Emirates Airlines, Rue Scribe a Paris... Conditions pour le recrutement: avoir moins de 30 ans et parler anglais. Bon courage a tous ceux qui postuleront.
Quant aux noms de mes anciens professeurs, je me souviens de Mme Bensoussan, professeur d'anglais, de Mme Bataille, une prof d'espagnol (Mme Mandelier si mes souvenirs sont exacts)...Que le temps passe...Si
par hasard un jour vous decidez d'organiser une soirée des anciens
élèves, faites le moi savoir...Je me ferai un plaisir de venir (si je peux)...De même que si vous avez des nouvelles de Sandrine Vallat et sa soeur, de Frédéric Aouine et toute sa bande, faîtes le moi savoir (et tous les autres anciens eleves qui me reconnaissent peuvent aussi me contacter...)
Gros bisous à tous, Anciens et Nouveaux...A très bientôt


Julien Tribet - 19 ans - BAC L 98

C'est en venant à la journée des anciens samedi 8 janvier dernier que j'ai appris avec étonnement (quoi ? Lapie s'ouvre à la technologie ???) l'existence de ce site... Un grand chapeau donc pour cette excellente initiative, d'autant plus que le site est assez bien foutu...
Bon, j'ai assez flatté l'égo du (des ?) webmaster(s)...
Je suis actuellement en 2e année de DEUG de Lettres modernes à la fac de Nanterre... Les cours (de littérature, mais aussi l'option cinéma), les profs, l'ambiance, le rythme (18 heures/semaine... désolé !!!), tout est nickel, et j'ai vraiment le sentiment de faire ce qui me plaît. Seules ombres au tableau, la linguistique (aussi inintéressante que chiante !) et l'obligation depuis cette année de reprendre le latin (AU SECOURS !!!!)... mais bon, la perfection n'est pas de ce monde, n'est-ce pas ? L'année prochaine, j'irai soit en licence soit de LM, soit d'Infocom, spécialité journalisme ou audiovisuel... En effet, depuis tout p'tit c'est le monde des médias qui m'attire, même si je ne sais toujours pas précisement ce que je veux faire (en fait, j'aimerais bien toucher un peu à tout, ne pas me cantonner dans une seule fonction)... En tous les cas, je compte bien y faire mon trou, et si jamais un jour je réalise un film "oscarisé" ou "festival-de-cannéisé" (on peut toujours rêver, non ?), ou que je remplace George Eddy pour commenter le basket et le foot US (mes sports de prédilection !) sur Canal +, alors oui, je pourrais être fier du chemin parcouru, et pondre un best-seller intitulé "comment devenir riche & célèbre grâce à Paul Lapie" !!!! Enfin, d'ici là, mon projet à court terme (et pour lequel je suis HYPER motivé !) est d'aller passer mon année de maîtrise (et plus si affinités !) aux Etats-Unis...
Mais revenons à ce cher Lapie... je garde évidemment d'excellents souvenirs des 3 années que j'y ai passées : les chewing-gums collés dans les rideaux, les tables tellement défoncées que les graffer était une oeuvre de restauration (aaah... les trains de l'amitié... "si tu t'emmerdes en cours, rajoute un wagon" !) plutôt que de dégradation, les cartouches d'encre collées au plafond, les crises de fou-rire au CDI qui avaient le don de faire sortir la documentaliste de ses gonds, les pots après les conseils d'administration (j'y ai "siégé" 3 ans), l'annexe, son terrain de tennis qui à ma connaissance n'a jamais servi, et ses préfabriqués tout droit sortis d'un chantier, les filets pour empêcher certains murs de s'effondrer, les badges, cartes et autres carnets roses, le squattage intensif, été comme hiver, des quelques rares bancs dont dispose la cour, etc...
Un coucou tout particulier à Melle Bataille (si adorable !), M. Laval (et sa misogynie légendaire!), Perrin, Martineau (autant de temps passé en géo sur la Côte-d'Ivoire que sur le reste du programme de terminale !), Pallier (j'espère qu'avoir des L en cours de physique/chimie ne l'a pas trop dégoûté du métier de prof), Brachet, Mmes Lebarbé ("mais pourquoi écrivez-vous la traduction des textes latins sur des post-its ?" m'a-t-elle un jour demandé... je vous laisse imaginer la raison...), Dutheil , Louvencourt, et à toutes celles et ceux dont le nom m'échappe...
Enfin, big big up aux élèves de la 2e G (95/96), de la 1ère L1 (96/97) et de la TL1 (97/98), ainsi qu'à tous les anciens et actuels résidents de ce prodige d'architecture qu'est "Pomme d'Api", et bon courage aux futurs bacheliers...

Julien (si sur certaines tables, ils restent des "yo ! Kicket was here", c'était moi !!!)

email:
Julien

Sébastien Bardin - Bac 1999

et ouiiiiiiiiiii :)
y'a des anciens ki pensent encore à vous
Mais ca serai encore mieux d'avoir un # sur IRC.
Comme ca en live les anciens peuvent disuter soit entre eux soit avec ceux ki trimment encore ;o))
I am Sebastien Bardin, ex Terminal S, spé Maths, avec un bac donc en 1999et je suis actuellement en 1ère année de deug MIAS à Paris 6 (Jussieu), mais la je suis un peu pris par le tps à cause des partielles mais promis je ferai un petit texte k'on pourra mattre sur le site dans lequel je dirai tt plein de choses.
écrivez sur
theseb102@post.club-internet.fr ca serai bien urbain de votre part .

 

Aurélia et Eléonore Marcadier, Bac ES 99

toutes les deux en première année de fac (respectivement en histoire de l'art et archéologie et en médecine) :

nous avons passé 2 ans à Lapie (1e et terminale ES 2), on en garde de très bons souvenirs.Il faut avant tout parler de l'éco notre fameuse matière principale et des profs que nous avons eus: Parienty et Abellard (1 super couple).

Un bonjour,aussi à Pascucci, Chalem, Sarret, Cluse, Perrin, Limballe.

Paul Lapie est le lycée de notre bac, on embrasse les pré-fabriqués mémorables de l'annexe, la mini permanence et les toilettes-écurie, et on pense à tous nos fous rires....

email: Aurélia & Eléonore

Odette Hamm - Bac 55

Je suis Odette Hamm, 63 ans. J'ai étudié de la 6° à la terminale à Paul Lapie et j'ai obtenu un bac "Math Elem" en juillet 1955.
Après un doctorat de Physique, j'ai enseigné durant 13 ans en université à Paris, puis 15 ans en Afrique ( Mali, Cote d'ivoire, Cameroun). Actuellement j'enseigne la physique en DEUG à Jussieu Paris VII.

Je garde un bon souvenir de mes professeurs, particulièrement d'une vieille demoiselle, professeur de Physique en première, très sévère, mais qui m'a fait aimer la physique.
Je me rappelle aussi les cours de M. Morhange, professeur de philo, qui a marqué notre génération de lycéens par son originalité et la hauteur de sa pensée.
Bon courage et amitiés à tous les nouveaux lycéens de P.L.

email: Odette Hamm

Liza Chaboussant Bac 92 (pfff, ça commence à faire !).
Ma vie en bref. Pour les petits : j'ai donc passé trois années formidables de ma vie dans ce bahut, qui menaçait déjà de s'écrouler à l'époque, et l'on travaillait déjà dans les préfabriqués d'en face. Pas de panique donc pour les 20 prochaines promos, on va dire que ça tiendra. Après, hypokhâgne-khâgne à Pasteur, de l'autre côté de la Seine. Puis licence, et maîtrise d'histoire à Nanterre (les préfabriqués, là aussi on connaît). Ensuite, j'ai réalisé mon plus grand rêve... entrer dans l'une des plus prestigieuses écoles de journalisme de France, le Centre de Formation des Journalistes, à Paris. Deux très belles années, dont je sors à peine. Je me suis spécialisée en radio, le média "chaud" par excellence. Depuis, je "pige" dans différentes radios -c'est-à-dire que je bosse pour différents employeurs, où je veux, et surtout, quand je peux. A partir du mois de mai, je serai en CDD à Radio France Internationale pour plusieurs mois.
Mes amis, mes anciens profs, M. Kossovskiki, vous pourrez m'écouter la nuit, sur 89. FM (attention, pour ceux qui m'ont connue, j'ai mué depuis). En tout cas, n'hésitez-pas à m'envoyer un mail si vous voulez plus de renseignements, voire des conseils, sur le métier de journaliste. Ou bien pour me donner de vos nouvelles, qui que vous soyez. Ciao, à bientôt, tribu palupalienne et bon courage,
E-mail :
lchabou@club-internet.fr mailto:/

Mathieu Herve: bac littéraire en 95.
Tout d'abord bonjour monsieur Gross (mon professeur en première en 1994).J'en profite pour vous féliciter de votre prestation a 100 pourcent questions.Après avoir obtenu ma maitrise de droit a Lille l'an dernier,j'ai maintenant intégré l'edhec (école de commerce)en deuxième année: je me dirige vers une carrière de juriste ou une intégration dans un cabinet de conseil.
je me souviens,souvent avec délices;de mes années passées à Paul Lapie et profite de l'occasion pour remercier tous les professeurs qui ont finalement contribué a une certaine réussite personnelle: je passe le bonjour à madame Bataille en souvenir de la pièce de Tchékov que nous avions joué alors,à madame Lebarbé mon professeur favori de francais et à tous les autres.
J'ai eu en effet l'occasion de m'apercevoir que toutes ces matières enseignées,ces heures perdues constituent un capital précieux,toujours vivace qui m'a aidé dans la formation de ma personnalité.
D'autre part j'aurais voulu vous renseigner sur le cursus scolaire de mon frère Julien Hervé (en seconde en 1995) qui après avoir eu son bac S mention très bien et passé 2 ans en classe préparatoire au lycée Louis Le Grand a intégré l' ESSEC (école de commerce).
Enfin,mon deuxième frère Olivier en profite pour passer un bonjour à Camille qui est actuellement en Terminale L à Lapie.
A bientot,je l'espère Mathieu.

email: Mathieu Herve

Tibor Clerdouet - bacS 1981

Pour ce qui est de mon parcours, après avoir brillamment terminé l'Ecole Supérieure d'Informatique-Electronique-Automatique, où je me suis notamment occupé du club vidéo qui diffusait régulièrement un journal télévisé à la cafétéria, rendant compte de toutes les activités de l'école, je suis rentré chez Cap Gemini à la Défense (tu vois, c'est pas loin !) en tant qu'Ingénieur... C'est là que j'avais fait mon stage de fin d'étude, et comme j'étais avec des gens sympas, j'y suis naturellement resté. Je n'ai pas laissé tomber la presse traditionnelle pour autant, puisqu'avant de passer à la télévision, je me suis occupé pendant un an du magazine de l'école, le défunt Piaf mag (on a commencé l'année à 3 et à la fin, je n'étais plus que tout seul... Et personne n'était motivé pour le continuer !), et que je suis à l'occasion de mes loisirs, soit le soir et les week-end, directeur de publication d'AnimeLand, que tu pourras trouver dans tous les bon kiosques à journaux. Accessoirement, je participe également à un projet de court-métrage vidéo que tu pourras découvrir sur le http://www.multimania.com/francefive (avec la bande annonce à télécharger!).

email: Tibor

Denis Valence

Ancien élève juste un an a Paul Lapie en seconde, (1990-1991) c est avec
joie et émotion que je découvre un site sur ce lycée dans lequel j ai
passé ma meilleure année , en seconde,(tellement bonne que j ai dû
partir...) .
Je suis maintenant Agent Marketing / Système d information dans une
entreprise Sidérurgique et je tiens a saluer bon nombres de professeurs ,
sont ils toujours la? M LAVAL, M FAIVRE, Mme PERRAUDIN, Mme LEBARBE, Mme
MARTEl, si j en oublie tant pis
Tchao

email: Denis

C'est Céline Vouktchevitch! je ne sais plus quand j'ai passé mon bac! 98
je crois
oui je suis toujours vivante, je suis en deuxièe année de deug histoire
de l'art à paris4.
C'est sympa et ça marche plutôt bien....
Le site c'est vraiment une idée sympa, dommage qu'il n'y est pas plus de
photos de nous et des profs (d'ailleurs je les embrasse tous, surtout M.
Lagoutte j'ai toujours eu un faible pour lui)
Voilà, je vais devoir m'arrêter là, mon père crise pour les factures de
tel.....
Répondez moi vous serez gentil!
email:
céline

Nathalie Verger - Bac 89

bonjour,
petit message d'une ancienne, ancienne, très ancienne élève de Paul Lapie ( je n'ose le dire bac 89 !)
si ça existe !
Les élèves de Paul Lapie peuvent très mal finir, en effet, pour ma part je suis prof de sciences-physiques au collège Le Prieuré de Maisons-Laffitte d'où je vous écris.
DONC BAC 89 PUIS DEUG A, LICENCE ET
MAITRISE DE CHIMIE A PARIS VI, ECOLE
NORMALE SUPERIEURE D'ULM (AGREG RATEE)
IUFM PUIS CAPES ET AGREG DE CHIMIE LA
MEME ANNEE, AFFECTATION EN ZONE SENSIBLE
EN LYCEE PUIS COLLEGE TRES COOL DEPUIS.SINON PEUT-ETRE VERREZ-VOUS MON NOM TRAINER SUR DES MANUELS DE QUATRIEME ET
TROISIEME NATHAN. ENFIN ET NON DES MOINDRES, JE SUIS
MARIEE ET MAMAN DE FAUX-JUMEAUX DEPUIS LE 4 JANVIER ET DOIS-JE LE DIRE, LES PLUS BEAUX ENFANTS QUI SOIENT BIEN ENTENDU !
JE PEUX EGALEMENT VOUS PARLER DE MA FRANGINE MARIE-ANNE, BAC 94, PREPA HEC BESSIERES, EDHEC LILLE, MAJOR MARKETING, CDI HEINEKEN CADRE MARKET.
DISONS GLOBALEMENT AVANT QUE LES ANCIENS DE 89 VOUS REPONDENT QUE LES PAUL LAPIENS ONT BIEN REUSSI. ALORS JE SOUHAITE AUTANT DE CHANCE AUX SUIVANTS !
A BIENTOT PEUT-ETRE, SUR LE NET OU DANS COURBEVOIE.
NATHALIE

email: Nathalie

Jean-Louis Malherbe Année scolaire 1942/1943

Mes souvenirs commencent à ressembler à des fouilles archéologiques. Il faut gratter et épousseter pas mal pour découvrir des fragments épars.

Frais émoulu de l'enseignement primaire dans une école communale du sud de l'Oise (qui n'était pas encore 60) j'avais été inscrit pour la rentrée 1942 dans ce qui s'appelait alors
le Collège PAUL LAPIE (quel drôle de nom !).
Mes parents habitaient dans un minuscule appartement au rez-de-chaussée sur cour d'un
des tout premiers immeubles de la rue de Strasbourg, côté Asnières de la gare de Bécon-
les-Bruyères (encore un drôle de nom !).
A noter que, pour la plupart, mes condisciples de l'école communale sont entrés la même année ou peu après, dans ce qu'on appelle aujourd'hui la vie active et qui pour eux était
le boulot.
Mon cartable à la main-la gibecière ne se portait plus guère une fois sorti du primaire-je me pointais vers le collège ; sans crainte mais sans enthousiasme non plus à dire vrai .
Il me fallait longer assez longuement un terrain vague grillagé, traverser un boulevard où circulaient des trolleybus (le boulevard de Verdun probablement).
Et je rejoignais la classe de Sixième Moderne 2.
Pourquoi la M2 ? (allemand première langue).
Mes parents, ainsi que la plupart de ceux des collègues, m'avaient inscrit en anglais
première langue. Résultat, sur une soixantaine de potaches destinés à la 6ème peut-être une dizaine étaient candidats pour l'allemand. L'époque n'était pas favorable au consensus et par une méthode indiscutée sinon indiscutable apparentée au système Amstramgram une égale
répartition a rétabli l'équilibre entre M1 anglais et M2 allemand. Et voilà pourquoi Wer will der kann au lieu de Carpentier-Fialip. Je dois dire que je ne l'ai jamais regretté.

Il me semble que nous suivions les cours de cinq professeurs.
Je me souviens de trois d'entre eux :
- Maths et sciences : un ancien instituteur très pédagogue, un peu paternel peut-être.
- Allemand : plus jeune; on l'appelait D'Artagnan à cause d'une mouche et d'un feutre à larges bords.
- Français et Histoire-géo : (Leparc ?) très jeune-première année d'enseignement ?-
terriblement pète-sec mais redoutablement efficace. On n'en menait pas large quand il vous apostrophait d'un " jeune-homme ! " glacial. Toute la classe a ressenti sincèrement émotion
et chagrin lorsque, avant la fin de l'année scolaire, il nous a annoncé son départ prématuré car requis par le STO.
Je me souviens du gymnase au dernier étage. Quand vous aviez réussi à vous hisser en haut de la corde lisse et que vous pouviez vous y agripper quelques secondes vous aviez quelque- fois le privilège d'assister à une course de lévrier au cynodrome.
Je n'ai pas de souvenir d'une cantine. Probablement rentrions nous tous à la maison pour
le déjeuner.
Quels étaient nos jeux de récréation ? je n'en ai pas de souvenir en dehors peut-être des osselets à la belle saison.
Notre jour préféré restait le mercredi qui à l'époque tombait d'ailleurs un jeudi.

Je n'ai pas rejoint PAUL LAPIE à la rentrée suivante. L'appartement de la rue de Strasbourg
ayant été détruit par les bombes de septembre.
Mes souvenirs entrent alors dans une zone de turbulence. Je sais avoir suivi, dans le cadre du collège, quelques cours dans un établissement parisien (Charlemagne ?) mais je ne sais plus à quelle période. La suite de ma scolarité jusqu'à la rentrée de 1945 présente un profil
plutôt chaotique.
Ce bref recueil de souvenirs appelle une complément iconographique. Il existe ! J'ai exhumé
la traditionnelle photo de la promotion 6M2 1943. On peut y contempler 33 garnements,
septuagénaires en culottes courtes qui illustrent la pénurie de cirage . L'un d'entre eux a
porté l'étoile jaune sur son manteau. Un autre a perdu un bras lors de l'un des bombarde-
ments.
Dans la dernière année de ce siècle on y chercherait vainement l'enfance d'un grand de ce monde, un Président de la République ou même un Premier Ministre.

"si mes souvenirs sont exacts " Est-il nécessaire d'ajouter que cette remarque s'impose qui doit être mise en facteur commun à ces quelques lignes ?

J.-L. Malherbe mai 2000

 

email: JL Malherbe

Thibault Garcia-Fernandez alias Naja -bac 96

Salut !
Bravo au Webmaster : On voit que le lycée à toujours
la cote ! :-)))
Bon, bon : parlons Lapie... J'y ait fait toutes mes études en tant que
lycéen et maintenant, j'y retourne pour y faire du théatre... Mouais,
j'suis fou...
Pour faire original, je vais décrire mon parcours scolaire : J'ai eu
mon bac en 96, fait un DEUG MIAS et aujourd'hui, je suis en maîtrise
d'informatique à Jussieu (Paris6).
Voila, le contenu de mon message est passé. J'ai pas grand chose
d'autre à écrire... Mais, j'ai été content de le faire < comme quoi, je
me contente de peu ;-)) >

email: Naja

Isabelle Leveque

Bonjour,
je viens de visiter avec une "certaine émotion" ce site...
J'ai passé moi aussi 3 ans dans ce lycée :
j'ai eu mon bas S (spécialité maths) en 1995, puis ai fait 3 ans de prépa MPSI au lycée Pasteur. Je suis maintenant en 2ème année à Supélec (sur le campus de Rennes), et m'apprête à partir à Londres l'an prochain pour effectuer ma troisième année. C'est plutôt la belle vie.

J'en profite pour passer un petit coucou aux ex-2ndB, 1S2 et TS1, aux hellénistes ainsi qu'à M. Olivier, Mme Joubert, Mme Bouvier, Mme Sibilla, Mme Kempf, Mlle Bataille et M. Cluse, et vous M. Gross...

A bientôt

email:
Isabelle


Loan NGUYEN-PHUC

Bonjour tout le monde,

Voila que j'apprends que le lycee (croulant a mon epoque) Paul Lapie
s'ouvre a l'ere de modernite...je me devais d'inaugurer son site web
et c'est avec plaisir que je constate que d'autres (certains de ma
promotion de bac d'ailleurs) l'ont deja fait...

J'ai quitte (avec, je dois le confesser beaucoup de plaisir et
quelques regrets) les bancs de l'annexe (est-ce qu'en examen,on
entend toujours aussi bien le train passer???) de Paul Lapie en 1995.
Je faisais partie de ce qu'on a appele la nouvelle "cuvee" de
bacheliers, ceux qui ont "teste" la fameuse reforme...

Apres un bac S (specialite svt), j'ai enchaine avec des etudes de
droit a l'Universite Paris-X-Nanterre... (eh oui, pour ceux qui
croient a la reconversion, petit clin d'oeil!). J'y ai trouve tout
mon bonheur et pour tout ceux qui ne savent pas au moment du lycee ce
qui veulent faire, pas d'inquietude, on finit toujours par le
decouvrir!

A la fin de ma licence en droit, j'ai passe le concours de la MSTCF
Paris-IX-Dauphine. Ce sigle barbare signifie "Maitrise des Sciences
et des Techniques Comptables et Financieres". C'est un diplome qui se
prepare en deux ans, et qui permet entres autres de passer
l'expertise comptable, de debuter dans le metier de l'audit (je ne
vais pas commencer a rentrer dans le detail... je pourrai car c'est
passionnant mais nous y serions encore demain!), de travailler dans
le secteur bancaire et plus generalement dans la finance de marches.

On y travaille droit, comptabilite, et finance essentiellement.
Actuellement, je prepare ma deuxieme annee de MSTCF a Dauphine et
parallelement le DEA de Droit des Affaires et de Droit Economique
(respirez!) de l'Universite Paris-I-Pantheon-Sorbonne.
Et a la grace de Dieu et a la sueur de mon front, je devrais etre
diplomee en juin/juillet prochain.

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, je commencerai a
travailler chez KPMG en octobre prochain...
La suite des festivites : le DESCF (pour l'expertise comptable) en
decembre 2000 (on espere du moins!!!!) et le CAPA (Certificat
d'aptitude a la profession d'avocat) pour decembre 2001... (la aussi
on croise les doigts...)

Voila...pour tous ceux qui sont interesses par les metiers de la
finance et du droit, qui ne savent pas ce que ca recouvre
concretement (oh allez, moi au lycee je ne savais pas grand
chose...depuis, j'ai appris quelque trucs quand meme...), n'hesitez
pas a me mailer a l'une et:ou l'autre de ces adresses...

Bon courage aux p'tits gars qui preparent le bac francais et "le"
bac! ce n'est qu'un sale moment a passer dont on rigole encore quand
il est passe!!!! A+ tout le monde
Loan NGUYEN-PHUC
email1/ email2

Emilie Dauzié: bac 98
quel plaisir derevoir ce lycee ou nous avons passe desi belles annees !
un grand bonjour atous nos supers profs : Mrs Gross, Lagoutte ,Kime...
mais aussi tous ceux qui ont supporté la Tl2 histoire de l'art : Mmes
Lebeguec, Deweerdt, Wartelle...
Mes deux années de prépa se sont très bien passées grâce à vous aussi!
Le concours de l'ENS c'est dur dur... Mais je vous encourage à faire une
prépa, c'est très interessant!
profitez bien de ces années de lycée qui nous ont laissé un très bon souvenir.
Amusez vous (c'est le principal) mais travaillez quand même!
Gros bisous à tous et bonne chance pour le bac!
Coooool!

Nathalie-Cécile Verhulst-Avril - Bac 93

Bonjour à tous.

Que les choses se sont modernisées depuis 93, année de mon bac ... Hé oui,
comme Stéphanie Clerc que je salue au passage, je suis de la classe 93. Je
vis désormais en Belgique, avec mon mari où je suis maintenant Conseillère en Communication. Mon bac en
poche, j'ai fait un petit tour par les CPGE avant d'entrer au Celsa dont je
suis diplômée.
Bravo pour ce site, continuez ainsi à vous ouvrir sur le monde pour rester
aussi "Interlope" que possible !!
Amitiés à tous ceux que j'ai connu et bonne route aux autres...A bientôt !!

mailto: verhulst.avril@tiscali.be

Cyrille Espenel - Bac A2 1990

J'ai eu mon bac A2 en 1990... J'ai entamé par la suite des études de psycho à Nanterre, interrompues en licence lorsque je me suis expatrié en Rhône-Alpes... J'ai repris mes études de psy quelques années plus tard, tout en travaillant auprès de personnes polyhandicapées, à Lyon...
L'appel de la montagne étant vraiment plus fort que celui du monde urbain, je me suis DEFINITIVEMENT installé dans un petit village, en Auvergne (mes racines... la Haute-Loire...) et je me suis marié en 1997... J'ai un petit garçon, Rémi, né en janvier 2000...

3 ans plus tard...un petit clin d'oeil en passant pour vous annoncer la naissance de mon deuxième fils, Ian, le 5 aout 2003... et vous donner quelques nouvelles du papa, qui, entre biberons et couches, poursuivra son cursus de psycho dès la rentrée (pas de changement de ce côté) avec pour principal sujet d'étude le "maternage" (tiens donc...!). Je m'intéresse notamment à la place du corps dans la relation de soin avec les personnes polyhandicapées et les psychotiques déficitaires (si l'un d'entre vous s'intéresse à la question, toute réflexion est bienvenue par l'intermédiaire de mon e-mail...).

Mes années lycée, à Paul Lapie, m'ont laissé de merveilleux souvenirs de camaraderie... J'ai quand même eu la chance (merci pour ma libido!) d'être le seul garçon en terminale A2 en 1989-90...

J'ai une affection toute particulière pour Nicole Bataille qui était alors à la fois ma prof de français, latin et grec (j'étais aussi le seul à étudier 2 langues anciennes) et Tony Brachet, qui m'a fait découvrir la psychanalyse...

Si jamais les anciens de ma "promo", ou certains profs passaient par là, voici mon e-mail: cyres@club-internet.fr

Mathias Milin

Quelle surprise de voir ce travail réalisé avec tant de grace !!!!!
Bon maintenant parlons de moi, apres avoir eu mon bac S, au deuxième essai!!!, j'ai fait un IUT d'informatique à Orsay et maintenant je finis mon cursus à L' EPITA (Ecole Pour l'Iformatique et les Techniques Avancées). Je suis donc actuellement en troisième année du cycle ingénieur et m'apprete à partir dans la vie active comme Consultant dans le domaine des Réseaux et Télécommunication :)
Voilà voilà, je pense que tout est dit !!!!

Merci de nous permettre d'entrer à nouveau en contact

Mon email: mmilin@lapkoo.com

site web: http://www.lapkoo.com (vous cherchez un endroit pour sortir n'hésitez pas)

 

Jean-Luc Chatel, 36 ans (et oui, ça fait un bail que je l'ai passé ce bac D ...)Bonjour et bravo pour le site de ce bon vieux Paul Lapie qui n'a pas changé, lui !



Après un parcours professionel atypique et une reprise d'études sur le tard,
me voilà "chef de projet" dans une sympathique "start-up" (c'est la mode de nos jours) !

Je souhaite longue vie au site et à tous les anciens qui comme moi ont de bons souvenirs
de ce lycée sympa !

Je souhaite aussi à tous ceux qui y sont de réussir dans leurs études, ou plus
simplement de réussir dans leur vie professionnele et surtout familiale.

Et à nos professeurs encore un grand merci, ce que nous sommes aujourd'hui
nous leur devons (du moins à certains d'entre eux ;-)

Cordialement

email: Jean-Luc@Chatel-Benouar.com

Micheline Quilichini - Bac A'-Math elem 57-58

ni riche, ni célèbre mais interessée par la possibilité
de savoir ce que sont devenus les autres...J'ai étudié de 1951 à 1958 à Courbevoie.
Je garde un bon souvenir de ma scolarité et plus particulièrement du côté *collège de filles*.
Mais, pour l'année de Terminale à Paul Lapie, je peux reprendre à mon compte la phrase d'une autre un peu plus ancienne :
______________________________

Je me rappelle aussi les cours de M. Morhange, professeur
de philo, qui a marqué notre génération de lycéens par
son originalité et la hauteur de sa pensée.
______________________________

Prof de Math dans un lycée de Montpellier, je prends ma
retraite l'an prochain et je me demande bien comment je
vais supporter de ne plus aller à l'école après un demi-
siècle de ponctualité et d'assiduité ;o))

mon adresse mail: miq@nomade.fr

 

Ilan Elbase - Bac S en 1999

Salut à Tous!
Je n'ai passé qu'une année à Paul Lapie mais quelle année.
1999 fut pour moi l'occasion de quitter ce lycée avec mon bac Scientifique en poche!
Après une année de bi-deug où j'ai essayé de monter une start up internet, je suis parti à la conquête des USA où j’y ai fait mes études.

Après Un Bachelor -spécialisation finance à l’Université de Richmond,VA,  j’ai commencé ma carrière pro à New York en Fusions acquisitions pour une banque Française.
Et oui aujourd'hui de retour pour un projet encore plus croustillant, où je suis devenu dirigeant d’une société de conseil en approvisionnement énergétique.
Je suis à la dispo des jeunes à la recherche d’orientation et de stages !!!

A très bientôt

Ilan i.elbase@eolgroup.fr

MarcFanelli

Bo site web! sacré Paul LAP' 4 années chez vous, ah la la, je ne les
oublierai pas... En passant par votre super cantine,et
les toilettes toujours propres et les salles de cours chauffées!(annexe!)
Non franchement j'ai passé 2 bonnes années, mes dernières avec Mme Abellard
et surtout la pure classe de 1ère ES2: Yasmine "yacine", Georges, Jack,
Matthieu la tarlouz, Bruno De carvalho le Bogoss etc... Pour tout dire, je
n'ai jamais beaucoup travaillé et me voilà en Maitrise de LEA à Nanterre!
Dédicace à tous ceux-là, à Jérome le boxeur, à la fête du lycée
toujours..drôle à SAFYR et à G. Saraiva: plus de nouvelles?

Pour m'écrire: Marc

 

Claire Dubos - bac 94
je ne sais plus si c'était TD 1 ou 2 ?? ça n'a pas grande
importance, ce ne sont que de bon souvenirs : un groupe extra, pas toujours
facile mais franchement sympatique...Il faudrait demander à Mme
Louvencourt (bio) ou à Mme Bouvier si Nathalie, Gabriel,
Fabien, Samy, Rachid, Virginie et les autres leur ont laissé quelques
souvenirs...
Quant à la petite Claire, elle est maintenant maman d'un petit
Marius et a repris son travail à Narbonne,
bien loin des bancs de l'Annexe...
pour m'écrire :
claire.dubos@libertysurf.fr

 

Frédérick Jauvion - ancien eleve de TS1 annee 1998 1999

En gros je me marre bien depuis la fin du bahut je suis en prépa militaire
c'est a dire que je prépare saint cyr tout en etant a la fac de versailles
dans un deug sciences de la matiere

email: Kivrak1@aol.com

René Blanc - Bac 1967

Bonjour!
Je suis vraiment un très ancien!
J'ai fait une maîtrise d'anglais à Nanterre. Et je suis maintenant
responsable de la formation à la CPAM ( la Sécu ) de Nanterre.
Je suis encore bien vivant , je suis marié et j'ai 3 enfants dont un futur
docteur en histoire de l'Art à Nanterre, un Polytechnicien, et un collégien
en 3ème.
Ecrivez-moiet posez- moi toutes les questions que vous voulez!

Alexandre Macris - Bac 93, Terminale D - Bts IG 95

Bon, ben, il ne reste plus qu'a se livrer au petit exercice nostalgique
du "coucou" :-

Déjà un bon bout de temps... l'annexe, ah, nostalgie...
Eh, oui, je le dis franchement, la Terminale a été la période de toute ma scolarité
(études sup comprises) qui m'a laissé les meilleurs souvenirs...
Apres le Bac, il y a eu encore 5 ans dont deux a Paris et 3 à L'ENSSAT à Lannion en Bretagne du nord...

Bref, depuis plus de 2 ans je bosse au département Recherche & Développement chez Cryo (éditeur parisien de jeux videos) et j'habite toujours cette belle ville de Courbevoie).

Grosses bises à toutes mes anciennes profs, et chaleureuse poignée de main à tous mes anciens profs.

Pour m'écrire

 

Sébastien Michel

Bonjour à tous !
J'ai obtenu mon BAC ES, option Anglais, en 1995. Derrière, je suis parti à Paris 3, où j'ai effectué une Maîtrise d'Information et Communication en 5 ans. 3 ans pour la licence, et 2 ans pour la maîtrise. J'ai soutenu un mémoire sur Internet, disponible à l'adresse suivante :
http://seb.michel.free.fr . Entre temps, et toujours durant mes études, j'ai travaillé dans une SSII ou j'ai été développeur de sites Internet. Depuis, je développe ma propre affaire ( http://www.horizon-etudiant.com ), où toutes les bonnes âmes sont les bienvenues. Je suis également journaliste pigiste dans plusieurs mensuels de presse informatique et pour enfants (Webmagazine, Monweb...). Et cette année, je prépare le CAPES de Documentaliste à l'IUFM de Paris.
Voilà, j'espère que tous ceux que j'ai connu vont bien, et s'ils passent par là, qu'ils n'hésitent pas à m'envoyer un mail à
sebastien@horizon-etudiant.com .
Au passage, félicitations au webmaster pour le site, car ces initiatives sont encore trop rares dans le monde enseignant à mon goût ! ! !

 

Stéphane Renucci - Bac 95

Bonjour!
Je suis un ancien élève de P.L. J'y ai passé 4 ans tellement je m'y plaisais: de 1992 à 1995, année ou j'ai passé mon bac. Ensuite, j'ai étudié à la fac Paris III où j'ai obtenu un licence d'allemand. Ensuite, je suis allé à l'IUFM de Paris pour passer le concours de Professeur des Ecolesque j'ai réussi au mois de juin dernier. Cette année, je suis donc Professeur des Ecoles stagiaire, moitié devant ma classe, moitié à l'IUFM.
Si vous le désirez, vous pouvez communiquer mon adresse aux élèves interessés pour suivre un même cursus:
stephanerenucci@hotmail.com

Céline Descours - Bac 2000

j'ai eu mon bac l'année dernière (en juin
2000), et je suis actuellement à Jussieu Paris VI en deug de SCVT
(sciences de la vie et de la terre) ; j'ai beaucoup apprécié mes "années
lycée", et je dois avouer que, même si la vie d'étudiant est
passionnante, le lycée me manque ! C'est pourquoi, chaque vendredi et
chaque samedi, j'y reviens, le premier jour pour le club astronomie
avec monsieur Pallier, et le deuxième jour pour le théâtre avec madame
Bataille !
Je vous donne mon adresse e-mail :
myrayana@hotmail.com

Agnès Revel

J'ai passer mon bac S option physique en 96.
A cette epoque tous mes profs ne me donnaient qu'un avenir incertain !! (particulieremnt ma prof princ. qui avait ete jusqu'a dire a mes parents que je devais arreter mes etudes !!)
j'ai fait mieux que ca : j'ai un diplome d'ingenieur et je suis en train de finir une these... pas mal pour quelqu'un qui est soi-disant incapable de faire des etudes.

donc juste un petit mot pour vous dire de ne jamais douter de vos eleves et de ne jamais les rabaisser car aujourd'hui je travailles en Angleterre, dans un centre de recherche pour Siemens sur les nouvelles generation de mobiles. Si j'avais ecouter mes profs, je ne sais pas ce que j'en serais.

email: agnes.revel@roke.co.uk

 

Sylvain Pujol
j'ai eu mon
bac en 95. Ma classe TS2.
J'ai depuis eu un deug de sciences de la matière en 97.
J'ai eu en 98 une licence de physique fondamentale à Paris VI
J'ai en 2000 une maitrise de physique fondamentale à Paris VI et une licence
de l'éducation à Paris X
Je suis étudiant cette année à l'ESSEC (Cergy).
Mon adresse electronique
sylvain.pujol@free.fr

Mon message:
Malgré le redoublement en première, j'ai reussi à faire des études. Faire la
fête et reussir ses études ne sont pas deux activités incompatibles. BONNES
VACANCES.

 

Nicolas Courbin- bac S 1998
J'ai fait ma prépa à l'école, donc intégrée.

Je suis actuellement en dernière année à l'EFREI (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une école d'ingenieur en informatique - électronique - télécoms).

J'ai fini les cours dans 4 mois. Adieu la vie étudiante...

Par contre je serai toujours présent aux réunions des anciens...

Pour me contacter : courbin@efrei.fr

 

Yannick Hayot

Merci beaucoup Paul Lapie. Je me suis amusé pendant 4 ans chez vous et je ne
le regrette pas.
Pour m'écrire

Mathieu Baron

Bonjour Paul Lap!

Pour répondre à vos questions:

a - je suis toujours vivant (logique sinon je n'écrirai pas, à moins que je
vive à Paris Vème...)

b - je ne suis pas encore riche et célèbre mais je vous promet, j'y
travaille!

Et oui bientôt 5 ans que j'ai quitté ce beau et grand lycée (hum, hum...)

Petit retour en arrière:

Bac S option maths (TS1 pour les initiés) en 1996, après 4 ans dans vos murs
(et oui 2 Premières ça arrive!)

1 an 1/2 de DEUG MIAS à Versailles (peu convaincant)

BTS Action commerciale et maintenant Chargé de clientèle particuliers dans
une Banque sur Internet qui ouvre le mois prochain.

Juste une dernière chose: un grand bonjour à Mrs et Mmes Lagoutte, Poupard,
Grellière (quelle déception d'avoir raté Notre Dame de Lapie!!!!!) tout
particulièrement qui ont marqué ma scolarité (dans le bon sens du terme
rassurez les!).

Amitiés sincères et reconnaissantes

email: mathieu.baron@zebank.com

 

Olivier Capel - Bac C 92
Après tout ce temps, c'est un grand plaisir de renouer avec les belles années passées à Paul Lapie.
Diplômé de Centrale Lyon, j'ai ensuite obtenu un 3ème cycle de gestion à l'IAE.
Je suis actuellement consultant dans un cabinet à Paris
capel.olivier@wanadoo.fr

 

Eloïse Musset, BAC C 94

Merci Cher Webmaster pour ce site, ça fait chaud au coeur de retrouver
le lycée. Sans parler du script de "Premiers Blasés"...
Depuis j'ai été diplômée de Centrale Nantes et je suis actuellement en
mastère à HEC.


E-mail :
mussete@hec.fr

Stéphane Gutlé - Bac S 1998

En ce qui me concerne, je suis à l'esc Reims, école de commerce. Et mon adresse est
stephane.gutle.2003@supdeco.rms.fr ou stephanegutle@hotmail.com

Antoine Mesnard - année 1993 - bac B
Voila une très bonne idée que de se retrouver tous autour d'un micro. Et si
cela permet à certains de reprendre contact avec d'autre anciens perdus de
vue après autant d'années, ce sera encore mieux.
Pour ma part, après ces 4 années à Paul Lapie, je suis parti en Fac de Droit
(comme c'est original), et j'ai obtenu un DESS de Relations sociales. je
travaille maintenant en Ressources Humaines dans le sud de la France.
Je ne sais pas si c'est grâce à Paul Lapie, mais c'est bien possible.
A bientôt.

AMesnard@Onet.fr

Virginie Heurdier

Je fais partie de la 1ére session du BTS Assurances (année 1998) .
J'ai obtenu mon diplome et travaille depuis sans interruption .
Je serais heureuse de faire partager mon expérience aux futurs diplomés ainsi que retrouver mes anciens professeurs.
Mon email:
Heurdier.Virginie@wanadoo.fr

 

Peggy Marcq

 

Jean-Baptiste Niveau - Bac B en 1993

Salut Paul Lapie,

J'y ai passé de bonnes années (trop au goût de mes parents et de M. Chemla).
A l'époque Paul Lapie rimait avec fête du lycée, rigolade, bonne ambiance,
et un peu de travail (juste ce qu'il fallait pour ne pas s'attirer les
foudres du corps enseignant). J'ai fini par avoir un Bac B en 1993. Ensuite,
direction la Fac de Nanterre, pour en resortir 4 ans plus tard, une Maitrise
de Gestion en poche . 1997, mes premiers pas dans le monde professionnel
avec une mission d'audit de 6 mois, puis un poste d'Analyste au sein d'une
filiale de Paribas. 2000, tout bascule, arrivée de la BNP ce qui provoque
mon départ. J'en profite pour tenter l'aventure Internet et c'est ainsi que
j'atterris chez Emailjob.com en tant que chargé d'affaires.

Avec du recul, même si on râlait énormément, je garde d'excellents souvenirs
de mes années-lycées où je n'ai pas appris seulement mes cours, mais aussi
comment organiser une manif' étudiante ou une fête, j'ai rencontré des gens
que je vois toujours aujourd'hui, j'ai même gardé le contact avec certains
profs (hein Jean Pierre !)

Bon courage à tous et surtout aux bacheliers de l'an 2001 (vous verrez c'est
pas si dur que ça et c'est surtout le début d'une longue suite d'examen pour
ceux qui continueront à la Fac ou en École...!)

PS: pour les contacts, merci d'écrire à jibus69@yahoo.fr

 

Anna Cohen-Norris - Bac A 1976

Ca me fait tout drole de trouver le site de Paul Lap, mon bon vieux lycee. J'y ai passe de bons moments. Apres des etudes d'anglais a Nanterre et une bourse dans une universite americaine, je suis revenue enseigner en France pendant 3 ans. Je suis finalement retournee aux US ou j'ai fait un Doctorat, et j'enseigne maintenant la litterature francaise et la civi. dans une grosse universite americaine(45 000 etudiants). Nous avons chaque annee des etudiants qui nous viennent de France, et j'aime bien les prendre sous mon aile car cela me rappelle l'epoque ou je cherchais d'autres horizons.

email: Anna Norris

François Loisy- Bac D - 1977

C ,est avec un plaisir certain que je me suis régalé des nouvelles des anciens. Bravo pour cette initiative qui réunit celles et ceux qui ont (un peu) souffert mais qui ont toutefois passé de bons moments à Paul Lap ,.

Pour ma part, encore vivant, riche et célèbre, bien entendu, j ,ai poursuivi mes études à l ,IUT de Ville d ,Avray où j ,ai décroché un DUT en Génie Thermique, puis, après un court passage au CNRS, je suis rentré à EDF et j ,ai continué ma formation en cours du soir au CNAM où j ,ai obtenu un diplôme d ,ingénieur en sciences et technologies nucléaires en 86. Chercheur dans l ,âme, je suis depuis plus de 20 ans à EDF R & D. Chef de projet, je sévis dans le domaine de la maintenance des centrales nucléaires ( Vaste sujet (

J'ai finalement passé 7 ans d ,Alfred de Vigny à Paul Lapie. Je me rappelle surtout de la surpopulation d'Alfred de Vigny où en 1970 il y avait 14 classes de 6° et où régnait un surveillant surnommé "Attila" ! De Paul Lapie, je garde un souvenir heureux tant de mes camarades que de mes professeurs, à qui je dois beaucoup et dont j ,ai, hélas, pour la plupart oublié le nom. En lisant vos nouvelles, quelques noms me sont revenus en mémoire : Mme Roche, Mme Guillemet, M. Vallée (physique), mais aussi, M. Rohman (philo), M. Vespierre (français), M. Marlin (maths) et surtout Mlle de Guerny qui m'avait passionné pour l'espagnol et que j'inondais de dizaines de poèmes d'inspiration nérudienne (Je les salue tous au passage).

Je serais ravi de recevoir des nouvelles des anciens/anciennes. Dans l'attente, allez donc faire un tour à l'adresse suivante :
http://perso.club-internet.fr/fpayet/
Dans le coin pinard, j'aurai le plaisir de vous faire partager mes derniers commentaires de dégustations vineuses (une de mes inavouables passions !).

Bien cordialement à tous.

email: Francois.Loisy@edf.fr

Eric Heurtaux - Bac C - 1988
vous pouvez publier l'adresse suivante ou me contacter à celle ci
ehe@gie-dsi.elis.fr

 

Emanuelle Hervy - Bac ES - 1995

Et oui, je ne devrais pas être en train de surfer sur Internet au
bureau... mais pour une fois ! C'est comme ça que je peux retrouver
quelques-uns de mes anciens "collègues" de paul Lap !

Depuis 1995 (Bac ES, quelle classe ? je sais plus... c'est loin),
quelques années à la fac de Nanterre, le temps de faire une MSG, puis un
DESS Communication et Marketing à Assas (enfin, une annexe d'Assas, un
petit peu mieux aménagée que celle de Paul Lap...).

Aujourd'hui je bosse dans une web agency : BDDP & Tequila interactive.

Pour ceux qui veulent échanger des souvenirs... mon mail : chicheek@hotmail.com

Jean Bescos- Bac C - 1970

C'est en cherchant des adresses (puisque je suis formateur en informatique) afin de trouver de nouveaux contacts pour le travail
que je suis tombé sur la votre et il se trouve que je suis un ancien de ce lycée où j'ai pu suivre ma scolarité jusqu'au bac C en 1970
Jusqu'à présent je continue à avoir des relations avec un ami (avec qui j'étais élève dans ce sublime lycée) et parfois je me demande ce que sont devenus les autres. Ainsi que certains professeurs que j'ai bien aimé.
Alors à bientôt.

jbesgott@wanadoo.fr

 

Laurent Gautherot - Bac STT CG - 1995

J'ai obtenu mon Bac en 1995, eh oui déjà 6 longues années, il s'agissait d'un Bac STT, spécialité Comptabilité-Gestion. J'ai ensuite préparé un BTS de Compatibilité à l'ENC Bessières (Paris XVIIème).
Et puis comme je m'y trouvais bien, un peu comme à Paul Lapie d'ailleurs, j'ai poursuivi mes études et préparé les diplômes menant à l'expertise comptable : DECF et DESCF. Ce qui prouve s'il en était encore besoin que même avec un Bac STT et un BTS on peut faire de longues études et obtenir un niveau d'études BAC + 5, il ne faut donc pas écouter les mauvaises langues qui pourraient dire le contraire.
Sinon maintenant, je travaille dans le service financier d'un grand constructeur automobile étranger.

Voilà, je tiens à juste à saluer tous mes anciens profs ainsi que tous les anciens élèves que j'ai connus en espérant que tout le monde se porte bien. Je tiens aussi à féliciter le Webmaster pour ce site vraiment très agréable et qui représente une excellente initiative dans le milieu de l'enseignement.

Amitiés sincères et reconnaissantes d'un ancien qui souhaite longue vie au Lycée Paul Lapie.

email: Laurent Gautherot

Emmanuelle Sohm - Bac S - 1996

Bonjour !

Ce petit message est destiné aux lycéens plus qu'aux anciens élèves.
Mon passage au lycée ne m'a pas laissé de très bons souvenirs sauf bien sur la fête du lycée et la journée volley.
J'espère que ce message aidera les lycéens à s'accrocher...

A la fin de la 1ère S, le conseil de classe m'avait conseillé leredoublement...L'année ayant été difficile et ayant beaucoup étudié j'ai choisi de jouer mon passage sur la note de Français...
Je suis alors passée en TS spé Phys-Chim : l'année m'a parue moins difficile bien que mes notes tournaient toujours autour de 8-9...
Le BAC n'était pas gagné...et pourtant je l'ai eu à l'étonnement de toute l'administration (le lycée a appelé 3 fois mes parents pour etre sur que je l'avais , tout en insistant sur ma bienvenue l'an prochain dans le lycée !)
Je suis rentrée à Jussieu en DEUG SCM (mentionAB),j'ai poursuivi ensuite par une licence de Chimie (mention AB) et j'ai terminé ma maitrise de Chimie en juin 2001. Je suis actuellement en stage au CEA de Saclay, dans le labo de phys-Chim des matériaux.
J'intègre l'an prochain une école d'ingénieur publique à Nancy (où seuls 10 étudiants sont admis sur titre).

Conclusion : Qui ne tente rien n'a rien ! !

J'espère que ce petit message donnera un peu d'espoir à tous ceux que la
1ère S déprime...

email: Emmanuelle

Mon nom (de jeune fille) est Sophie Pialet, Bac A2 1989.
Avril 2004

Je suis diplômée de l'Ecole Française d'Attachée de Presse. J'ai aussi un DPECF (comptabilité). Après avoir travaillé dans une start-up d’assurances , je suis Office Manager dans une société de Capital Investissement. Mon fils a 3 ans

Sophie Marchewka-Pialet

smarchewka@freesurf.fr

Marie-Laure Legrand- Bac S 1996
Je suis actuellement en stage de fin d'etudes. Je travaille depuis debut
avril dans une petite société de production audiovisuelle du nom de Trigone
et je suis chargee de demarcher les entreprises pour leur proposer entre
autres la realisation de leurs films institutionnels, puis de suivre la
relation client. Ca se passe bien, je travaille dans une ambiance plus que
sympathique, avec des gens qui se soucient de me faire decouvrir le secteur
audiovisuel.
Avant de commencer ce stage, je finissais un magistere de gestion (bac+5) a
Dauphine qui m'a permis de partir etudier un semestre au Bresil, a Rio de
janeiro, de juillet a decembre 2000. C'etait absolument genial!!!
Pour la suite, je ne sais pas encore ce que je souhaite faire. J'aimerais
bien continuer dans le secteur audiovisuel et peut-etre travailler en
marketing. Ceci dit, je me pose la question de l'opportunite d'un DESS
l'annee prochaine...

Marie-Laure

Clotilde Dusoulier - Bac S 1996

Ca alors, quelle bonne surprise!
On ne vous a pas trompe, il y a en effet un site web, c'est
www.clotilde.net , en toute simplicite! C'est un site que j'ai cree en septembre dernier (et honteusement non remis a jour depuis le mois de janvier...) pour raconter ma vie aux Etats-Unis, ou je travaille depuis maintenant un an.
En fait j'ai fini mes etudes (une maitrise Miage a Dauphine) en mai 2000, et je suis partie juste apres en Californie, dans la Silicon Valley pour etre plus precise, avec mon copain, pour un stage qui s'est transforme en la version locale d'un CDI.
Tout se passe super bien, la vie ici est vraiment agreable. Le temps est superbe, et il y a beaucoup de choses a faire dans la region. Mon boulot se passe tres bien aussi, les gens sont sympa et j'aime bien leur facon de travailler. Je travaille pour une assez petite boite, et on survit pas trop mal a la crise, mais 40% des effectifs a quand meme ete remercie il y a un mois! (nous faisant passer de 100 personnes a 60) J'etais heureusement dans les 60% qui restent...
A bientot!
Clotilde

Laurent Houël - BAC ES 95

Eh bien voilà! les études sont enfin finis, me voilà embauché dans une grande société où je travaille à la Direction Financière.

Je ne vais pas vous raconter ma vie, car cela n'intéresse que ceux qui sont restés mes amis et parmi eux certains du Lycée Paul Lapie où j'ai passé les meilleures années de ma (longue) scolarité, je voudrais simplement adresser un petit message :

A ceux qui pensaient que je n'arriverai à rien (ils se reconnaitront), que j'étais incapable d'avoir le bac (que j'ai eu du premier coup) sachez que j'ai un DESS de Finance. Certes ma scolarité a été chaotique mais grâce au soutien de certains professeurs, mes amis, grâce à beaucoup de chance et à une haine contre tous ceux qui m'ont rabaissé toutes ces années j'ai pu y arriver...

On ne doit pas juger les personnes sur leur conditions mais sur leur volonté et j'espère que beaucoup de gens trouveront la force comme moi de réussir leur projet quelqu'il soit, canalisez votre haine et dites vous bien que partout il existe des gens formidables...Dieu merci!

Je ne deviendrai surement jamais célèbre (désolé pour le Webmaster) et cela ne m'intéresse pas, mais je m'attaque désormais à la Vie HEUREUX et FIER!!!

Alors à tous les lycéens : Dites vous que le meilleur est à venir...

Laurent

 

Jérôme Kubiak - Bac G2 1993

Bonjour.
Je suis un ancien de Lapie, en 93, bac g2, même classe que Peggy Marc que je retrouve ici avec joie. Puis bts info gestion en 95.C'est vrai que comme Peggy, j'aimerais bien revoir ce bon vieux LycéePaul Lapie, déjà en mauvais état à l'époque. Ce serait bien s'il y avait des rencontres entre anciens et nouveaux de Lapie. Ça se faisait il y a quelques temps...Concernant mon parcours à Lapie j'ai eu le bac g2 en 93, mémorable année avec Mme Petit, excellente, Mme Tonard Bouchard (en cours de M.A.C Méthodes Administratives et Commerciales, puis en droit et éco pendant quelques années), ma grande amie Mme Léandre, M Gross qui cartonne toujours dans les jeux télévisés intellos (je me souviens aussi des soirées basket organisées par lui-même)...
94-95, bts info gestion avec bien moins de réussite, avec le plus grand taux d'échec sûrement de l'histoire de Lapie au Bts info gestion en 95. J'ai enchaîné avec 2 ans d'armée où j'ai monté en grade jusque maréchal des logis (sergent je précise pour ceux qui ne feront plus l'armée), 2 années durant lesquelles j'ai effectué beaucoup de missions nationales et internationales concernant le suivi du matériel militaire français àl'étranger (Ex Yougoslavie, Cambodge,..). Ensuite, j'ai commencé presque tout de suite à travailler, à Aulnay sous Bois en tant que vendeur en rayon multimédia chez Extrapole. J'y travaille toujours, mais maintenant je suis cadre responsable Multimédia et vidéo dans le magasin.
Voilà ! J'espère avoir l'occasion de revoir ce bon vieux Lycée et
quelques uns des professeurs de l'époque.
Bien cordialement à tous...
Jérôme.
Pour m'écrire :
armyofme@free.fr

 

Laure Niveau-Churchett - Bac A3 1995

Je vais donc me joindre à la longue liste des anciens!
je suis de la promo 95 (bac A3) mais j'ai passé mon bac dans le 78 où je me suis sauvé pour ma terminale dans un lycée plein de verdure près d'une forêt, le seul truc qui manquait à Paul Lap', ce qui ne m'a pas empêché d'y passer 3 années géniales: mes pôtes Ahmed, Virginie, Laurent...l'infirmière et Dominique Huon, 2 mères pour nous, les papotages incessants autour de la machine à kfé, les conseils de classe mémorables...et le bac, j'ai découvert différents univers, une année de prépa psychomotricité, une année à la fac en ressources humaines, plusieurs voyages et enfin, deux ans à l'école Florent, des photos, un clip avec Hallyday (voir la boite de prod' de Peggy Marck) sans jamais avoir vraiment le déclic, puis j'ai rencontré Craig un Australien de passage à Paris, nous nous sommes marié en mai 2000, et depuis, nous partageons notre maison entre la France et l'Australie.Nous travaillons 9 mois/an sur des yachts privés en méditérannée et aux Caraïbes et passons 3 mois à l'étranger à faire des recherches pour la création d'une association loi 1901 qui servira de passerelle entre les étudiants vétérinaires et éthologues français et des projets animaliers thaïlandais (manquant cruellement de tout:argent, professionnels du monde animal, infrastrucures adéquates, etc...) qui travaillent sur la réhabilitation dans leurs milieux naturels d'animaux sauvages ayant été capturé illégalement et maltraité.Je vous enverrais l'adresse de notre site internet quand il sera fini et j'espère qu'il saura intérésser et interpeller nos futurs grands vétérinaires Paul lapiens!Ce que j'ai retenu de mes années lycée et des études en général c'est que l'école, c'est bien, mais la vie, c'est mieux...
En tout cas bravo pour la création de ce site et en particulier le forum des anciens élèves.On s'est quitté, on était tous des bébé-techno-sur-les-oreilles et aujourd'hui grâce au forum on retrouve des avocats, des consultants, des jeunes mamans (félicitation à Claire pour son petit Marius), des médecins, des couples mariés...la nostalgie ça a du
bon...merci pour ces retrouvailles "internautiques" et longue vie au bon vieux Paul Lapie!!

Un p'tit clin d'oeil pour Ronan qui restera à jamais dans les annales du
lycée...

E-mail: niveauchurchett@hotmail.com

Eric Southamavong - Bac S 1996

Je suis actuellement en Dess d'intelligence artificielle (informatique), et plus précisément en stage de mon Dess, dans une belle boite d'informatique, qui va m'embaucher, et je suis très ravi. Ma soutenance aura lieu vers la fin septembre, et après finis les études, lol. Sinon je voudrais vous adresser, ainsi qu'à mes chers camarades de lycée, mes salutations, et au plaisir de les revoir, que le temps passe vite! A tout ceux qui m'ont connu, gros bonjour et bisous, salut salut! Eric southammavong, un élève fier d'avoir passé ces études dans le lycée Paul Lapie

Pour m'écrire: Eric 1ou Eric 2


Elaboration d'un formulaire...

Réponses:
1-Morhange en Philosophie
2-Langlois en Physique
3-Gilson en Français
4-DeThomas en Histoire Géographie